dimanche 1 mars 2009

#26

Hello,

Petite mise à jour en ce doux mois de mars. Plusieurs raisons à cet état de fait :

* pas reçu grand chose dans ma boîte à loutres, hormis des factures;
* pas acheté grand chose récemment, hormis des vieux disques de blues, de funk et de psyché;
* pas trop eu le temps d'écrire, mon nouveau boulot-passion me bouffant une bonne partie de mes journées/soirées.

A l'heure actuelle, je ne sais encore si je vais continuer. Je tirerai probablement jusqu'à juin, histoire de sortir un numéro 5 de 6 Mois Aux Chiottes. Pis si je sens que l'inspiration et le fun que je tire de ce projet sont prêts à me quitter définitivement, je les laisserai partir sans regret.

Après tout, la vie ne s'arrête pas avec la mort d'un projet. Tout comme l'amitié, n'est-ce pas ?

Buddy Satan x Noir Fluo



AGASKODO TELIVEREK Psycho Goulash CD

Une bonne bande de tarés, Anglais de surcroît. DEERHOOF, MELT BANANA, le math-rock et les jeux vidéos. Un artwork débile et une furie japonaise au chant. Des looks de footballeurs est-allemands et une putain de patate qui fume tout ce qui bouge. Gay Hussar est un tube. Je sais plus comment je m’appelle. (Adaadat) www.adaadat.com

ARCH WOODMANN Draped Horse Blue Licorne Argentée Feather Blue CD

Des kids en or. Un disque en or. J’ai eu la chance de les faire jouer à l’Emile début février. Crois-moi, ils ont bien calmé ceux et celles qui étaient présents. Une heure de set et des applaudissements à n’en plus finir. Des kids en or qui se la pètent pas (alors qu’ils le pourraient largement) et qui ont bien déliré pendant la soirée. Un disque en or à ranger aux côtés de tes plus beaux joyaux de folk moderne et que certains vétérans feraient mieux d’étudier. Clean, classe, cool, à écouter d’urgence. (Black Shoes) www.myspace.com/archwoodmanntimber

AUSTIN NEWCOMERS Avalanches & Snow Storms CD

Il sort quand encore, le nouveau MAXIMO PARK ? (Le Sonotone) www.myspace.com/austinnewcomers

BARZIN Notes To An Absent Lover CD

What the folk ? Comment j’ai pu passer à côté de BARZIN aussi longtemps ? Encore du retard à rattraper, putain je m’en sortirai jamais. Bref, rien à dire car rien à jeter. Ah si, un truc : ce disque est un putain de FAVORI. (Monotreme) www.barzinh.com

BLOCKSHOT After The Beep CD

Bon mix de punk rock classique et d’influences plus pop alternative. BIKINI KILL, les DAMNED, TEAM DRESCH et le early SLEATER KINNEY sont convoqués au bureau de la Police du Bon Goût. Mmm. Ouais. C’est bon, vous pouvez passer. L’artwork n’est pas très beau, mais les textes (politisés) et la musique rattrape facilement la faute. En concert bientôt à l’Emile Vache. Plutôt hâte de les rencontrer. (F Spin) www.f-spin.de

BOMBADILOM Derrière Les Fagots CD

J’aime beaucoup la musique du trio, entre pop moderne et chanson expérimentale. Par contre, la voix et les textes gâchent tout le plaisir que j’en retire. Dommage. Comme quoi, y’a encore des trucs qui me bloquent dans ce style de musique. Mais bon c’est pas très grave. Excellents remixes de l’ami QSB qui officie à la contrebasse au sein du combo. (Rose Music) www.myspace.com/arnobombadilom

CENTAUR NOIR Rock The Hall CD-R

Putain. Belle classe. On dirait du VIOLENT FEMMES croisé avec les morceaux les plus calmes de NO KNIFE et quelques délires d’obédience THE KILLS. Ajoute à cela cette touche typique « je fais ce que je veux et je t’emmerde » pour laquelle les METH & GOATS sont connus et tu obtiens CENTAUR NOIR, le projet solo de Jon Burns, chanteur des suscités. Quinze titres agréables qui coulent sans heurt à sortir bientôt en LP, car oui, encore une fois, le Connard Prétentieux t’offre une super chronique en avant-première exclusive. Merde, t’en as de la chance. (DIY) www.myspace.com/centaurnoir

THE ELDERBERRIES It Doesn’t Really Matter CD

C’est quoi ça, une promo pour l’Oréal ? Dans la bio, François Berthier (mais c’est qui ce tocard ?) les compare très sérieusement à LED ZEPPELIN, les STOOGES et ACDC (pour la voix, apparemment). « La relève du hard » en France. Merde, tout ce que j’entends c’est un mix grossier de BLOC PARTY et PLACEBO joué par des rockeurs qui se fringuent chez H&M et portent la moustache comme ma grand-mère. Des pantins qu’on a envie de baffer, quoi. La blague du mois. (Discograph) www.the-elderberries.com

EPILEPTIC A Piece Of Eternity CD

C’est zarbi, je me souvenais pas d’un chant aussi rocailleux chez EPILEPTIC. Bref. Nouvel album, toujours aussi content de recevoir de leurs nouvelles dans ma boîte à loutres. Le groupe trace sa route, suit son bonhomme de chemin avec humilité, privilégie la discrétion pour durer au lieu des gesticulations habituelles (marque de fabrique des années 2000). Alors ouais, la musique du trio n’est pas formatée « bon goût de forum », elle n’a pas de cools tattoos, elle ne verse, ni dans le bruit intello inaudible, ni dans la célébration d’un virilisme hardcore que je pensais personnellement mort avec Good Life, ni dans une quelconque forme de revival sénile ayant pour but de faire plaisir aux trentenaires ringards (et à ceux qui en ont vingt mais qui sont déjà vieux dans leur tête). Ouais. C’est juste de la bonne musique qui mûrit bien avec le temps et qui révèle des trésors d’inventivité, de tensions et de mélodies, sous réserves que l’on passe outre un chant sonnant un peu trop « je me force là, j’espère que ça s’entend pas trop ». A cet effet, Living Rough, Fake et surtout All The Religions m’ont bien calmé. Ouais. Très très bon disque, peut-être le meilleur du trio à ce jour. (Pi-Core/Rejuvenation/Theatre) www.myspace.com/epilepticband

EVERY MAN HAS YOUR VOICE
S/t CD-R

Projet solo d’un membre d’ARCH WOODMANN. Jolie folk américaine sans batterie. Les cordes sont au centre de la discussion. La voix est chaude et réconfortante. Ca me fait parfois penser à KINGS OF CONVENIENCE, les refrains tubesques en moins. Ouep, je trouve ça très cool dans l’ensemble mais je regrette vraiment l’absence de catchiness (sauf sur Life Under Water, terrible). Merde, y’a bien moyen de faire cinq hits qui tuent, avec un potentiel pareil. Alors ouais, j’espère que ce sera le cas la prochaine fois, hein. Excellent début, en tout cas. (Black Shoes) www.myspace.com/emhyv

FILIA MOTSA S/t CD-R

Je la chope enfin avec une pochette ! J’étais bien à côté de la plaque sur ma précédente chronique de FILIA MOTSA. C’était du violon et pas du violoncelle, tocard. Puis après m’être pris une bonne grosse mandale à l’Emile, je retire ma comparaison avec HELLA. Le duo nancéen se situe bien au-delà des sphères expérimentales herculéennes de la formation précitée. L’émotion. Ce qu’il manque à 98% des groupes de post/math/rock/mes/couilles. L’étincelle de vie. La grâce. Voilà ce qu’ils ont pour eux. Voilà ce qu’on ne pourra jamais leur enlever. Après leur concert, Jennie m’a confié avoir été assez bluffée. Sentiment partagé par tout le public. Le message se propage. Et ça ne fait que commencer. (DIY) www.myspace.com/filiamo

FORDAMAGE Belgian Tango CD

L’artwork est sublime, comme d’habitude chez Kythibong. Faudrait mettre le label en contact avec les New Work City. Je suis sûr qu’ils pourraient s’entendre. Sinon, hello MILEMARKER. C’est fou comme les Nantais me rappellent au bon souvenir du défunt combo d’Al Burian. Un petit côté QUETZAL (du Dead End Tracks, notamment) qui le fait franchement bien. Bref, de la zik pour les mi-vieux comme moi. En tout cas, j’ai passé une excellente demi-heure en leur compagnie, et franchement je n’en demandais pas tant. (Kythibong) www.myspace.com/fordamage

FREYSSAC Désolé CD

Ah ça, tu peux l’être. (Exil Musique) www.freyssac.com

RANDY TWIGG Undone CD

L’ex-FUCK PUPPETS exilée à Berlin sort là un putain d’album qui permet de confortablement patienter avant le nouveau PEACHES. Bel équilibre entre grosses guitares qui tâchent et rythmiques électroniques cheapouilles qui donnent malgré tout envie de bouger son boulard (Centerfold, single évident). La voix de Randy suinte le sexe à des kilomètres à la ronde. Excellence sur toute la ligne. (DIY) www.myspace.com/randytwigg

REIGNS The House On The Causeway CD

Oh zut, ce disque va plaire à DOG BLESS YOU. Une version délétère et mortifère d’AMERICAN ANALOG SET, avec quand même, baignant dans ce jus de mélancolie épaisse, quelques moments de lumière absolue. Irréelle, éthérée, pure et claire. Un très très bon disque à ne pas mettre en toutes les oreilles. Ultime paradoxe d’une musique qui ne se donne pas en pâture mais qui se mérite bien. (Monotreme) www.reigns.net

SAIBU Happy Life CD

La vie réserve bien des surprises. Comme la découverte de ce groupe qui a de la pulpe. Il va s’en dire qu’il en a également beaucoup écouté. PULP, grosse référence pour ces Parisiens. Ces quatre titres m’ont beaucoup fait penser à l’effort solo de Jarvis Cocker. Feeling acoustique agréable. Indolence british. L’accent suit pas des masses, tout comme le batteur qui, semble-t-il, a encore quelques cours à prendre au conservatoire. Mais les morceaux, bien qu’un peu longs, ont tout de même la classe. C’est le principal. Ils ont suffi à me convaincre de les faire jouer à l’Emile en fin d’année. Je pourrai donc juger sur pièce. (French Toast) www.saibu-music.com

SOFY MAJOR S/t CD-R

Version promo cadeau du nouveau 12’. Les Clermontois font chanter les guitares. Tu sens qu’elles sont heureuses de jouer. C’est l’autoroute, y’a aucune limitation de vitesse, ça file droit sans se retourner. Bref, rien que ça, c’est un véritable régal pour les oreilles. Puis y’a cette couleur métallique violente envoûtante et ces petites pincées de BOTCH (Endive, l’air de rien). Sinon, le chant a gagné en profondeur et s’intègre vraiment bien à l’ensemble. J’adore, j’adhère. En plus de ça, il me dédicace un morceau (Satan). Merci les mecs. Ah oui, quatre titres de cette trempe, faut pas abuser : c’est trop court ! Album, schnell ! (Emergence/Communication Is Not Words) www.sofymajor.com

STINKING LIZAVETA Sacrifice & Loss CD

Les types ont quand même sorti un disque chez Tolotta. Rien que pour ça, respect. Ce Sacrifice & Loss est leur sixième effort. Ca doit pas être leur meilleur car je me suis endormi au bout du premier morceau. Merde. (Monotreme) www.monotremerecords.com

STUKAZERO First Wave CD

Rock’n’roll moderne qui a déjà quelques années de retard. TURBONEGRO, anyone ? Pas que ce soit mauvais. Non, dans un style qui m’emmerde généralement, je trouve la musique de STUKAZERO plutôt bien branlée. Ca manque cependant de tranchant et de hargne, et c’est malheureusement tout ce qui fait la différence entre les meneurs et les suiveurs. Peut-être qu’en travaillant le son et les compositions, la tendance pourrait s’inverser. Ah oui, ne laissez plus votre pote Yurga s’occuper de vos artworks. (Cheeky Cherry) www.myspace.com/stukazero

TOHU BOHU / DR GEO Patchwork CD

J’ai participé à ce disque (deux textes, ma voix sur un morceau), je ne sais pas encore si je vais en dire du bien, en tout cas j’en cause. Je me nettoie le séant avec la pseudo déontologie dont font preuve certains. Face TOHU BOHU : de l’électronica pure et dure. Guitares cristallines, nappes éthérées et saccades électriques. Ca bidouille sec. Les ambiances sont maîtrisées à la perfection, à la manière d’un CHAPELIER FOU. Certaines textures me rappellent également le travail de Louis. Y’a quelque chose qui est là, présent, un sens mélodique évident mais encore un peu en retrait, qui ne demande qu’à éclater au grand jour. Au prochain disque, peut-être ? Face DR GEO : folk électronique inclassable. Lui, ça fait un moment déjà que je le dis et que je le répète : il pue le talent. C’est pas pour le flatter bassement. C’est quelque chose dont je suis absolument convaincu. Et je pourrais dire la même chose du GOAT (qui signe d’ailleurs l’artwork de ce split), de John Rimbaud ou de Fabien Simon. Mes potes sont doués, j’y peux rien. J’ai de la chance. Et lui aussi. Sa partie est collégiale. Pour le meilleur. (Le Kit) www.lekit.net

WELLDONE DUMBOYZ Magnetic Hippies Vol.1 K7

Psycho psyché déglingo dérangé. Mais vachement inspiré. Foutraque et bordélique, drôle sans être relou (à croire qu’ils ont pris mes remarques en compte… fallait pas, les mecs !), c’est pas comme si les types savaient pas jouer. Si ça doit arriver, c’est qu’ils font semblant, histoire de coller au concept du morceau. Bref. Un groupe que j’apprécie à mesure qu’il enchaîne les sorties. Un groupe à la démarche libre qui m’en rappelle un autre, étrangement. Faudra peut-être songer à faire un split. (DIY) welldone.dumboyz.free.fr

13 commentaires:

Aurélien a dit…

"What the folk ?"

Excellente vanne.

buddy satan a dit…

Merci, ami Longevillois. Tu viens manger quand tu veux/peux avec ta belle, je te ferai ces mêmes blagues en live à table :-D

el gep a dit…

Hey, hey, Buddy Marsouin, comment as-tu deviné qu'un split était envisagé avec un autre groupe de pourris? Hem, faudrait déjà que les autres pourris en question se sortent les doigts du cul et répètent un peu plus que deux fois par an...
Bon, sinon, merci à toi de causer encore de nos tronches.
Quelques coquilles cependant: notre lien fonctionne pas (mais bon, qui cherche trouve), essaie un point à la place de @ dans l'url et ça devrait être réglé. Aussi, cette cassette diabolique a un nom: "Magnetic Hippie vol.1", c'est sur la tranche. Enlève un "s" à "semblants" et ta prof de français du collège sera une femme satisfaite et heureuse de l'être. Mais en même temps, je en suis pas sûr de moi, là (je ne connais pas ta prof de français et peut-être n'es-tu jamais allé au lycée, peut-être n'as-tu jamais été jeune)... Je souhaite bien sinon longue vie malgré toi à 6 mois, même si ce n'est jamais la fin des petits pois pour autant, c'est sûr.
En espérant toujours te recroiser dans la vraie vie, la vraie, celle des grands magasins, salut.
gep .

seb a dit…

La chronique de Freyssac est parfaite. Ne vous arrêtez pas monsieur Satan.

Anonyme a dit…

Stoper 6 mois aux chiottes avant le numéro 6(66)? T'es ouf? Pis t'as même pas chroniqué le split afflictis / goat!!!!


non mais!!

Raph

buddy satan a dit…

Putain quel loser je fais...

Anonyme a dit…

merci pour la chronique mon petit chaton, mais arrête de dire qu'on est pote, ça tout le monde le sait! parle de la musique plutôt!!!! ahha hahha

GEO

buddy satan a dit…

C'est bien parce que c'est pas juste de la musique, mon beau. Tiens, j'enregistre mon premier morceau solo tout à l'heure.

guillaume a dit…

Hey, Buddy, t'oublies pas de m'envoyer un numéro 4, au fait? je sais, ma tentative de corruption a fonctionné, mais la famille attend toujours pour le 6 mois aux chiottes, j'ai pas envie de finir à creuser ma tombe dans un putain d'désert rougegouttois, moi.

Arf! suis fatigué, moi...

Pis, dis, tu vas faire quoi en solo? Du folk déprimé à la croisée de Picastro et Vanessa Carlton (huh-huh!)?
el gep des dumboyz (je change d'identité sans maîtriser avec ce google/blogger de mes deux).

buddy satan a dit…

J'oublie pas, je suis juste GRAVE à la ramasse pour les envois (j'ai liquidé mon stock de zines ultra rapidement).

Concernant mes conneries à guitare, je sais pas. Là j'enregistre quelques démos que je vais faire tourner à mes copains/copines pour savoir si ça les branche de jouer dessus (parce que moi et le piano, la batterie et la basse...). Ca sonnera comme de la pop, entre The Beautiful South, jessica Lea Mayfield, Elvis Costello, teenage Fan Club, ce genre de trucs.

guillaume a dit…

Ah, beh cette liquidation est plutôt bon signe pour toi. Pô de problème, fais comme tu peux.

FRAGMENTS a dit…

super zine et une approche marrante de la review ca le fait!!

Anonyme a dit…

Thank you, I have recently been searching for information about this topic for ages and yours is the best I have discovered so far.