mercredi 17 janvier 2007

#3

ABDUCTEE SD Won’t Stand Down LP

Punk rock Suédois frais et dansant, plus proche de MOTORHEAD et d’I OBJECT que de WOLFBRIGADE. 3 filles, 3 chants. J’aime cette équation. Les textes volent plus haut que ceux de leurs collègues KAMIKATZE. M’est avis que ça doit carrément avoiner en live. FL (Shit Disturbers / Punx Before Profits / Communichaos Media) http://www.communichaos.com/

A GUN CALLED TENSION S/t LP

Voilà ce qui arrive quand des membres de MODEST MOUSE et FREE ASSOCIATION invitent à leur table d’autres membres des MURDER CITY DEVILS, PRETTY GIRLS MAKE GRAVES, BLOOD BROTHERS et ROOTS MANUVA. 11 morceaux de hip-hop expérimental et d’indie lancinant (suivant qui chante), entre ANTI POP CONSORTIUM et Saul Williams, avec un feeling mélodique très organique, forcément rock vu le background des invités. Me suis pas pris une baffe immédiate, mais j’ai trouvé la démarche plutôt intéressante, osée même. Pas de tubes préfabriqués et de refrains à la con, pas de niaiserie, juste un nouvel espace d’expérimentation pour musiciens frustrés. A écouter. FL (Cold Crush) http://www.coldcrush.com/

LILY ALLEN Allright, Still LP

La petite Anglaise est omniprésente depuis 6 mois. C’est ce que l’on appelle un « énorme coup marketing ». Son disque est immédiatement imparable, mais qui me dit que je l’écouterai encore dans 6 mois ? FL (Regal) http://www.lilyallenmusic.com/

BALLAST Fuse LP

Un second disque au son beaucoup plus cru, produit un peu plus à l’arrache, punk rock quoi. J’aime, on sent les instruments vibrer, la caisse claire au bord de l’explosion lors des roulements dévastateurs. Puis y’a ces tubes qui te sautent à la gorge pour ne plus te lâcher, ces refrains qui se collent à ton cerveau, ces mélodies rageuses et tristounes. On a eu la chance de partager quelques dates avec HYACINTH et je garde de bons souvenirs. Des discussions intéressantes qui permettent de relativiser l’image que l’on peut avoir des punks Profane Existentiel, puis une formidable anecdote à Angers, trop longue à raconter en ces pages. FL (Stonehenge / Trujaca Fala) http://www.trujacafala.com/

BEYOND PINK Jedan Dva, Jebla Te Ja LP

Mélange audacieux et bancal de crust, d’anarchopunk, de d-beat et de punk à la NO HOPE FOR THE KIDS. 5 Suédoises qui hurlent avec humour leur colère et leur désespoir (« Georges Bush can suck our clits », une phrase parmi tant d’autres). Le livret est très complet bien qu’un peu bâclé (photos pixélisées). J’ai eu beaucoup de mal à entrer dans ce disque, pis au final je suis sous le charme maintenant. Une bonne machine à fingerpointer. FL (Emancypunx) http://www.emancypunx.com/

THE BLOOD BROTHERS Young Machetes DoLP

Comme sur leur précédent disque (Crimes), les Frères de Sang me prennent à nouveau à contre-pied. Ca commence à devenir une habitude, et j’en suis plutôt heureux. Tout mais pas un Burn Piano Island Burn-bis. Après les ambiances cabaret soul sur le fil du rasoir, la noise lancinante et tubesque. En effet, pour mon plus grand bonheur, les BLOOD BROTHERS reviennent à des structures arides et simples, privilégiant l’énergie d’un bon vieux couplet-refrain. Certes, les chants en font toujours des tonnes (moins que par le passé, il est vrai), le son est incroyablement touffu (étouffant, même) et les paroles volent toujours aussi bas. Mais ce 5e album a quelque chose d’attachant que les autres (oui, même le premier) n’ont pas. Une maturité, une sérénité et une humilité palpable tout au long de ces 15 morceaux. Merde, je dis FAVE. FL (Second Nature) http://www.secondnaturerecordings.com/

CHACHI ARCOLA Gonzalo CD

Un vrai disque de hardcore moderne. Influences : RORSCHACH, DEADGUY, KISS IT GOODBYE. Triplette classique mais oh combien efficace. Au final, la chuche de CHACHI ARCOLA sonne comme du SUBMERGE sous Tranxen. Lourd, rampant, avec quelques petits sursauts épileptiques. Les textes donnent à réfléchir (compassion, ethnocentrisme culturel, amitié, lutte contre l’Etat) et visent juste, là, en plein dans l’estomac. Me retrouve dans leur démarche tout autant que dans leur musique (qui manque peut-être d’un poil de sauvagerie). Puis c’était agréable de partager quelques jours sur la route avec eux et KEN PARK. FL (Los Discos De La Bestia) trahszone@free.fr

CONDKOI Still Ready CD

La mention « gendarmerie nationale » sur la pochette (inscrite sur le devant de la grosse caisse) m’a fait hurlé de rire. Petite provocation suite aux embrouilles que le groupe a eu avec les Men In Blue suite à la sortie de leur précédente galette. Wow, c’est pas facile de gagner ma sympathie, surtout d’entrée de jeu. Mais bon, ça se gâte à partir du moment où j’appuie sur « play ». Fallait s’en douter. Du punk-hardcore MADBALLesque sur Crash Disques, ai-je besoin d’en rajouter ? Les textes sont à lire absolument. FL (Crash / PIAS) http://www.condkoi.com/

CRAFT Fuck The Universe DoLP

Ouh la méchante bombe à clous qui te pète à la gueule. Réédition sur Southern Lord d’un des meilleurs disques de black qu’il m’ait été donné d’écouter depuis longtemps. Certes, il n’a pas été enregistré dans un cave, n’encourage pas le sacrifice de ratons laveurs et les mecs sur les photos ont plus l’air de métaleux paillards que de gothiques dépressifs. Il n’empêche, ce Fuck The Universe est une énorme tuerie, un des seuls disques du genre que j’emporterai avec moi dans la tombe. FL (Southern Lord) http://www.southernlord.com/

CRIME DESIRE Id Music To Combat The Superego LP

Merde, encore un groupe excellent qui parvient à synthétiser (et pas à syntoniser, sale nerd) tout ce que j’aime dans le punk rock. Le rapide, le thrash, le pouvoir, la violence. Voix féminine particulièrement vivante qui me rappelle celle de XTL de SHALL NOT KILL sur leur reprise de NAPALM DEATH (je sais, on peut pas faire plus obscure comme référence). Le très long morceau de la seconde face est painful as fuck. Je sais pas d’où sort ce groupe (trop feignant pour me renseigner), tout ce que je sais est qu’il tabasse putain de sévère. Les textes, quant à eux, m’ont laissé circonspect. FL (Life’s A Rape) pas d’adresse, on fera donc chauffer les moteurs de recherche

LA DIAGONALE DU FOU La Forme Du Vent CD

Trio post-rock instrumental. Dans le genre, j’aime pas grand-chose. MELATONINE, pis c’est tout je crois. LA DIAGONALE DU FOU se rapproche clairement de MOGWAI, avec cependant des influences nettement plus metal. A certains moments j’ai l’impression d’écouter un inédit calmos d’ATHEIST. Et merde, j’ai presque envie de dire que ça le fait bien. En tout cas, ils ont une dynamique qui manque à pas mal de groupes dans le même genre. Groupe très intéressant à suivre pour ceux et celles qui se délectent des productions RockPost. FL (DIY) http://www.lddf.com/

EXPERIMENTAL DENTAL SCHOOL 2 ½ Creatures LP

Ca s’arrange pas… FL (The Company With The Golden Arm) http://www.experimentaldentalschool.com/

GUARAPITA Like A Huelepega CD

Ska reggae punk dub qui n’arrive pas à la cheville d’INNER TERRESTRIALS. Bonne humeur franchouillarde qui me gonfle, caution morale Dijonnaise par le biais de Maloka, ça reste néanmoins un produit du Folklore De La Zone Mondiale (en langage Buddy Satanique : « qui va direct à la poubelle »). FL (Folklore De La Zone Mondiale / Maloka / Creative Commons / Callate / Baruta) http://guarapita.net

GUNS UP Outlive CD

Hardcore New-Yorkais de Boston. 20 minutes de mosh non-stop. Faisait longtemps que j’avais pas pratiqué, tiens. Poings qui fendent l’air, kick à droite, mawashi à gauche, ça va j’ai pas l’air d’avoir trop perdu. Pis les Ricons injectent quelques doses de true metal pas dégueulasses (ENTOMBED era Wolverine Blues, le MEGADETH du Countdown To Extinction) dans leur Petit MADBALL Illustré. Une sortie Reflections tout ce qu’il y a de plus classique, mais au moins, pour une fois, ce n’est pas une licence Deathwish. FL (Reflections) www.gunsuphc.com

HEADLIGHTS Kill Them With Kindness LP

Pop polyvinylesque. C’est écrit dessus. MATES OF STATE meets ALOHA meets THE KOOKS. Ca va pas pisser bien loin, certes, mais c’est mignon tout plein. Y’a quelques jolis moments de pur extase (les morceaux d’obédience Anglaise, notamment) que côtoient 2/3 chansons plus atmosphériques et chiantes. Disque sympathique sans être essentiel, et dans ce genre de musique ça ne pardonne pas, malheureusement. FL (Polyvinyl) http://www.polyvinylrecords.com/

HELLMOTEL Hang Us Young CD

Le nom de l’album est très drôle. Dommage que la musique me gave vite. Du sous-CONVERGE époque Locust Reign rock’n’rollisé et javellisé par des ex-JUDOBOY. Vraiment pas terrible. FL (Radar Swarm) http://www.hellmotel.com/

JEFF Soundtrack To Reach The Cosmos CD-R

Ambient épique. Un gros trip de drogué. Ca me dirait bien de l’écouter au casque, 3 grammes dans chaque œil et un tarpé à la main. 4 morceaux, une cinquantaine de minutes d’extase. FL (Altsphere) http://www.altsphere-prod.fr.st/

JEFF Unrest CD-R

Le message est encore plus clair que sur ces précédents disques : Jeff t’emmerde. Il a à moitié raison lorsqu’il dit que ces 6 morceaux sont de grosses merdes. Punk noise boîte à rythmée en roue libre. La voie ressort particulièrement bien. La finition laisse à désirer, puis le disque est exempt de tout texte. Cependant, comme sur la plupart de ses prods, la zik de Jeff a quelque chose d’hypnotique et de terriblement attachant. On écoute jusqu’au bout car on ne sait jamais ce qu’il va se passer la minute d’après. Parfois rien. Je ne trouve pas ce Unrest particulièrement passionnant, même si je lui reconnais au moins le mérite d’être un OVNI dans la discographie touffu du bonhomme. FL (Altsphere) http://www.altsphere-prod.fr.st/

JUSTINE Du Pareil Au Même CD

Punk rock lisse et propret pour lycéen lecteur de Rock Sound, adorateur de GUERILLA POUBELLE, fanatique de son prof de philo. Baggy et kefier, il branle rien en classe mais a quand même une conscience politique en éveil (même s’il ne pense en fait qu’à niquer sa voisine de cantine). Il est contre le CPE parce qu’il veut un boulot bien payé plus tard. Il va s’inscrire sur les listes électorales parce que plus jamais il ne voudra vivre le choc du 21 Avril 2002. Il écoutait Saez il y a encore un an, pis tout a changé le jour où il a vu RANCID sur MTV. Ca lui a donné envie de monter un groupe avec ses potes anti-CPE et de l’appeler JUSTINE. La suite, c’est ce disque tout pourri sorti, tiens donc !, sur Crash Disques, le label le plus opportuniste de la scène punk rock Française. FL (Crash / Guerilla / PIAS) http://www.justinepunkrock.com/

THE LADDER The Mindless & Complete Stain CD

Mériteraient leur place dans le roster de Relapse. Une grosse défonce à la ORIGIN / SKINLESS. Je ne sais pas si le cheveu est long, en tout cas l’intérêt est limité, surtout compte tenu de la quasi illisibilité des textes (tiens c’est marrant, on va les mettre en police 3 à l’envers et en transparence). Ah putain ces artistes… FL (Good Enough For The Escape) http://www.goodenoughfortheescape.com/

NAKED On A Wire CD-R

NAKED persiste. La chuche du trio s’enrichit d’influences bienvenues (STANDSTILL et AT THE DRIVE-IN, c’est flagrant) mais reste malgré tout ce côté punk-rock mélodique à la Française qui irrite plus qu’il ne charme. Ca se rapproche tranquillement des BUSHMEN, sans la classe. Au prochain essai, peut-être. FL (DIY) http://nakedrocks.free.fr/

NESSERIA / THE GRIZZLY TWISTER Dead Rodeo Stars Split CD

NESSERIA me défonce le crâne avec 5 morceaux de sous-CONVERGE meets n’importe quel groupe de chez Relapse. Alors c’est sûr, l’exécution est parfaite, le son incroyablement dense... Et la passion aux abonnés absents. Je les ai recontré y’a pas longtemps, des types très gentils. C’est peut-être ça leur problème. THE GRIZZLY TWISTER, c’est bien ce que je craignais avant d’écouter. Un sous-JR EWING avec des claviers tous pourris. Je sais même pas si ça fait illusion chez le lycéen de 17 ans qui en est encore à Overcome et Rock Sound. Seul truc à sauver : la pochette. FL (Krawa) http://www.krawa-prod.com/

NOSTRADAMUS0014 Preview CD-R

3 morceaux de leur split avec NECK (putain, sont encore vivants, ceux là !), wahou ! Marchent toujours sur les traces de DILLINGER ESCAPE PLAN avec un feeling à la DEATH. C’est moins mauvais qu’avant. FL (Peel Prod) www.peelprod.com

THE PLANE IS ON FIRE S/t CD

THE ROBOCOP KRAUS, WATCHERS, Q & NOT U et GANG OF FOUR dans le shaker du nabot de Cocktail (je parle de Tom Cruise, pour les non cinéphiles 80’s). Ces Allemands sortent de nulle part et réussissent l’exploit de me tanner la gueule instantanément avec ce disque, compile promo (2 morceaux géniaux de leur 7’ sur Strange Fruit ainsi que 4 titres de l’album à venir). Je veux absolument les faire jouer à Metz cette année. Favori. FL (DIY) http://www.theplaneisonfire.de/

SATORI Savor Every Moment CD

Copie carbone des SPECIALS. C’est sympa, bien foutu, pas désagréable une fois de temps en temps. FL (Asian Man) http://www.satoriband.net/

TANK To Make Noise To Make The Music Funny CD-R

Powerviolence Rémoise admirablement exécutée par des potes. Ex-BETTER THOUGHTS TO COME, ex et actuels SUBMERGE. Bruitiste et fun, commme son titre l’indique. Groupe à voir absolument en live. M’ont vraiment bien fait délirer et mis le sourire à Turenne avec SHALL NOT KILL. Grosses blagues et larsens au programme. FL (DIY) g.tank@free.fr

V/A DV’s Anthems CD

Compile fourre-tout qui brasse les styles. Je citerai juste les groupes qui m’ont fait de l’effet : HARRIS (GIANTS RING et PROMISE CHAIR), SLUGGZ (AT THE TOOL-IN), ANARCHIC HAND (MS JOHN INTERPOL), UNLOGISTIC (surprenant morceau qui m’a immédiatement rappeler GARLIC FROG DIET), MARTIN & DUBOIS (AMERICAN FOOTBALL sans chant et en plus lourd). Le reste me gonfle plus ou moins FORT. FL (DV’s) http://www.dvsrecords.org/

V/A Food For Thought CD-R

Compile Russe en soutien à Food Not Bombs. Que des groupes du coin, ça tombe bien, à part GEORGE HARRISON et BULLY, j’en connais pas des masses. Ici, ça tape dans le BULLDOZE autant que dans le CITIZEN’S ARREST, l’INTEGRITY ou le UNIFORM CHOICE, avec cependant quelques digressions emo vieille école (WE BLEED CHARISMA, JUMBO JET, KOSMOS.COM), folk (une reprise de Nazi Punks Fuck Off à l’accordéon par ANKYLYM) et électro (DJ ZHOPA, F NOISE). Excellente compile qui offre un bon (premier pour moi) panorama de ce que la scène punk DIY Russe a à offrir. FL (Epicenter Infoshop) epicenter-infoshop@nm.ru

V/A Sex & Subversion CD

Impossible de situer temporellement si tu connais pas les prods de l’épais label. Ca te ramène quoi, 10, 20 ans en arrière ? Du punk mélo, de la noise légère, quelques héros oubliés (LOCAL H, BLUE MEANIES, HAYMARKET RIOT) et 2/3 découvertes : SULLEN, THE TOSSERS (BAD RELIGION meets THE LEVELLERS), MOTEL BLONDE entre autres. A noter la reprise anecdotique et sympa du White Riot par BITCHY. Sinon , l’artwork est très laid. Une compile middle-taste. Sex & Subversion ne restera pas dans les annales. Hin hin. FL (Thick) http://www.thickrecords.com/

VERSUS THE WORLD S/t CD-R

Anarcho punk indus. Les chants sont mixtes, les tempos changeants, les textes révoltés. A mi-chemin entre AMEBIX, CELTIC FROST et BILE. Y’a toujours ce côté un poil bancal dans les grattes, un détail que l’on retrouve dans presque tous les projets à guitares de Jeff, ici accompagné de Morgane. D’ailleurs, leurs deux voix se mêlent à merveille, faisant en partie l’intérêt de ce nouveau projet du boulimique à cheveux longs. Après, j’attends de voir comment tout ceci va mûrir (ouais, y’aura une suite au moins ?). FL (Altsphere) http://www.altsphere-prod.fr.st/

VICTORY & THE LADS There Is No Earthly Way CD-R

Trouvé ce disque par terre, au pied d’une table à l’Athénée Libertaire. Laissé là intentionnellement afin qu’un lunaire dans mon genre le ramasse et déguste. J’aime beaucoup ce principe, larguer des disques dans des lieux publics avec un message pour que quelqu’un les récupère et en fasse de même. Les biens culturels ont le droit de circuler en totale liberté et se doivent d’échapper au contrôle de Pascal Nègre et de sa bande de fachos. Qu’il crève, lui et ses artistes au rabais. Qu’il crève, et que ce disque, ode à un BIKINI KILL sous morphine free rock, soit joué à ses funérailles. Fort. FL (DIY) http://www.victoryandthelads.com/

YEAR OF NO LIGHT Nord CD

Rien à voir, mais je préfère YEAR OF NO LIGHT à METRONOME CHARISMA. Les textes sont toujours aussi nazes mais pour une fois j’arrive à faire abstraction. OLD MAN GLOOM qui fait des reprises de CULT OF LUNA. Un OVERMARS moins doom. Un split entre ces deux monstres serait pas une mauvaise idée. FL (Radar Swarm) http://www.radarswarm.com/

ZANJI Escape CD
Du trash métal qui se veut plus intelligent que la moyenne. Pas de bol les mecs, z’êtes pas les seuls à avoir écouté MESHUGGAH et MACHINE HEAD. FL (Sponso par l’Etat Français, Monsieur) www.zanji.net

jeudi 11 janvier 2007

#2

A-FRAMES Black Forest LP

Un trio de tarés comme je les aime. Galette blindée la gueule de rock expérimental métallique (la matière solide, pas le truc à solos) qui rampe insidieusement tout en sachant rester catchy as hell (ça sonne parfois comme du NUMBERS des familles). Discipline « 100 mètres verre pilé », catégorie « pieds nus », je les donne bons premiers, et ce sans aucun ajout de Pot Belge (si on compte pas les 2/3 acides qui ont disparu dans les vestiaires). Psychédélisme d’un nouveau genre, progéniture des SHAGGS et d’ARAB ON RADAR. C’est leur 3e long player, me faut les deux autres. FL (Sub Pop) www.subpop.com

BAXTER Promo CD-R

Punk mélodique calibré pour le Warped Tour. Rarement lu une bio aussi hypocrite. Le genre d’objet complètement inutile que j’aime bien collectionner. Ca fait toujours rire. FL (DIY) fatmatmore@yahoo.fr

THE BLACK HEART PROCESSION The Spell LP

Au risque de passer pour un babeloche, j’aime THE BLACK HEART PROCESSION. J’aime THREE MILE PILOT. J’aime Pall Jenkins, son timbre de voix déchirant, ses compositions lancinantes, profondes et fragiles. Ce 5e album en remet une couche niveau mélancolie, bande-son idéale pour couler des jours heureux au cœur de son intime dépression. Un voyage introspectif définitivement cinématographique. C’est comme regarder un Cassavetes aux couleurs délavées ou un Pasolini primesautier. On a une petite douleur au bide, on sait pas d’où ça vient, ça fait pas vraiment mal, ça n’empêche pas de vivre non plus mais c’est là. Palpable. Réel. FL (Touch & Go) www.theblackheartprocession.com

BLACK HELL Deformers Of The Universe LP

Merde, m’attendais pas à ça de la part des ex-UNRUH. Du sludge tout ce qu’il y a de plus classique. Bayou Louisianais, stetson et double pédale. Y’a des solos dans quasiment chaque morceau, j’aime bien. Par contre, c’est loin d’être aussi taré et malsain que leur ancien combo. C’est dommage. Sinon, Hater Of God a fait de plus beaux disques que celui-ci (cf les GOMORRAH). FL (Hater Of God) bender@sobasc.com

BLEEDING EYES S/t CD-R

Métal d’obédience sludgy gras pour ces 4 Italiens. Quelques gouttes de thrash en sus. Ca a beaucoup écouté BRAINOIL et EYEHATEGOD mais ça n’en a pas retenu grand chose. Je passe. FL (DIY) www.bleedingeyes.tk

BRUTAL KNIGHTS The Pleasure Is All Thine LP

Cette voix me rappelle vraiment un groupe, mais à l’heure où je t’écris je n’arrive plus à mettre le doigt dessus. Tant pis, je me le coince quand même dans la courroie de la platine, trois petits tours et je suis contre le mur, pris de spasmes à la con. Du punk rock fun et paillard, rock’n’roll à donf, un peu ce que pourrait donner BORN DEAD ICONS s’ils arrêtaient de vouloir singer MOTORHEAD à tout bout de riff. Et puis y’a le tube Extreme Lifestyles 05 à jouer en soirée jusqu’à s’en faire péter les genoux… Merde, en fait la voix me fait penser à celle de Paul Di Anno du temps où il chantait dans MAIDEN… Ce qui fait de ce disque un objet purement essentiel et incontournable. Fa fa fa fa fa fa favori. FL (Deranged) www.derangedrecords.com

CRIMINAL DAMAGE S/t LP

La photo de l’insert est plutôt classe. Le père Burdette (Paul) a pris du poids et je ne le connaissais pas doué d’un aussi bel organe vocal. Streetpunk basique et bien mélo, les 8 morceaux filent à la même allure, droit devant, sans se retourner. Singalongs et riffs qui râpent. Du tout bon. FL (Feral Ward) 2336 N Killingsworth, Portland, OR 97217 USA

CROONER ALLEY / ZERO DEGRE Split 10’

Split antinomique. Deux activistes de la scène messine allient leurs forces. CROONER ALLEY et son rock’n’roll qui file dans tous les sens. Dub, noise, punk, garage. Mélange maîtrisé et pas du tout bâtard. 4 morceaux farpaits. ZERO DEGRE et son electro hybride. Ca me fait penser aux expérimentations de MONOCHROME sur leur Laser, aux titres les plus ambient d’APHEX TWIN, à cette scène electro intello que je ne connais que trop peu. Attention, ce que je dis est pas péjoratif, quand tu t’es pris un live de ZERO DEGRE dans la tronche, tu ne peux que te dire : « Putain, quelle sauvagerie ! ». Mon seul regret à propos de ce disque, le côté cheap. Y’a pas d’inserts avec les paroles et le carton est carrément trop léger. Voilà, j’ai râlé un peu, dis du bien beaucoup, je peux aller me coucher. FL (Hound Dog / Le Kit) www.lekit.net

CSS Cansei De Ser Sexy LP

Sub Pop a enterré le grunge depuis un bon moment. Si t’as encore cette image d’Epinal en tête, t’es vraiment mal barré. A la place, ils sortent bon disque sur bon disque. Ok j’arrive pas à suivre le rythme tellement les gaziers sont productifs, n’empêche, tous ceux que j’ai topé ces 2 dernières années m’ont bien calmé. Celui de CSS ne déroge pas à la règle. 3 Brésiliennes sympas et marrantes qui balancent une poignée de GROS TUBES impeccables de justesse renvoyant à l’aise tous les wannabees LE TIGRE et M.I.A. au placard. TOM TOM CLUB de l’an 3000, AS MERCENARIAS sans les textes politiques (à la place, de bonnes grosses blagues sexuellement connotées, des clins d’oeils à DEATH FROM ABOVE et quelques assauts pro féministes bien sentis). Rien à jeter, je l’écoute en boucle. FAVE. FL (Sub Pop) www.canseidesersexy.com

THE DEAD MUSICIAN React Then Act CD-R

Ce nouveau DEAD MUSICIAN me laisse quelque peu circonspect. Black old school to new school qui chie quand ça speed et qui rame quand ça ralentit. Fausses notes qui déchirent les tympans, ultra craignos sur certains plans mélodiques. Je sais pas si c’est un effet de style, en tout cas ça gâche tout l’effet que cette musique diabolique aurait pu me procurer. FL (Altsphere) www.altsphere-prod.fr.st

DELOREAN Into The Plateau LP

Un seul rythme. 8 morceaux, des montées et descentes, mais un seul rythme. Pendant près de 40 minutes. J’appelle ça un miracle. De la house à guitares, pure, totale, sans compromis. Le rêve de n’importe quel James Murphy (nan, pas l’ancien guitariste de DEATH et d’OBITUARY). THE RAPTURE peuvent remballer leur matos. FAVORI. (B-Core / Defiance) www.deloreanrock.com

DEUX A Deux C’est Mieux… CD-R

J’ai du mal à faire la différence entre gore-grind et porn-grind. Normal, musicalement c’est la même chose, y’a guère que les textes qui changent. Deux genres qui tombent bien souvent, bien qu’involontairement, dans la parodie grotesque. Dans le cas de ce groupe, si je me fie à toutes les infos qui sont à ma disposition, nous avons effectivement affaire à une parodie, mais volontaire cette fois-ci. Voix de gorets, samples débiles, rythmiques en carton. Ca fait penser à GRONIBARD et ORGAN HARVEST, et c’est ma foi pas trop mauvais. Manquent les textes pour que je me fasse une véritable opinion. Mais si ça se trouve, c’est un projet tout ce qu’il y a de plus sérieux… Et puis merde, j’en sais rien. FL (DIY) www.myspace.com/2deux2

DEVON MILES Nine Hundred CD

Rock râpeux et racé. Les Orléanais ont fait du chemin depuis leur premier disque. Bon, y’a toujours ces chœurs énervants, relents d’un passé peu glorieux de skater qu’on essaie d’oublier, mais le reste tape juste. Entre PORTOBELLO BONES et FUGAZI, avec un petit côté AT THE DRIVE-IN dans les grattes qui n’est pas pour me déplaire. FL (Power Poule & Music / HB) www.devonmiles.net

ECHO IS YOUR LOVE Humansize CD

Disque topé à Pulawy chez Michal. Sucrerie Finlandaise inconnue de mes services, rock moderne à chant féminin impérial, j’allais pas passer à côté. Décrit par mon nouvel ami comme un croisement inespéré entre le son de DC et les B-52’S. Y’a un peu de ça, mais pas que. J’ai l’impression que chacun des 11 morceaux gravés sur le disque joue avec les références de l’auditeur. Un coup FUGAZI, un coup ROGERS SISTERS, un coup DRIVE LIKE JEHU, un coup… De maître. Textes intéressants en forme de commentaires socio-poétiques. A lire absolument. « Just like Lou Reed I made a big decision, gotta kill the tradition ‘cause I can’t be free […] My son, when you learn to talk, say no thank you ! ». Ce serait con de passer à côté de ce petit chef d’oeuvre pop. FL (If Society / Stickfigure / UAR / Run Out) www.ifsociety.com/echo

ELVIS JACKSON Summer Edition CD

Ska punk plus ska que punk. C’était sympa quand j’avais 10 ans. Là, ça me donne des envies de meurtre. Tout ce soleil, cette bonne humeur… FL (Rude) www.elvisjackson.com

EMMOS Last Breath CD-R

Autant le deuxième DEAD MUSICIAN me laisse froid, autant l’ultime effort d’EMMOS me réjouit. 4 morceaux rendant une fois de plus hommage à VENOM, CELTIC FROST, POSSESSED et HELLHAMMER, black mélodique un poil vieillot, primitif juste ce qu’il faut. Les 3 premières chansons rentrent dans le lard, reprenant là où Guided By The Devil s’était arrêté, tandis que la dernière pièce nous offre 20 minutes de musique noire et dépressive. I Don’t Wanna Be A Human, un leitmotiv revenant souvent dans la discographie touffue du gazier dont EMMOS constitue l’un des projets les plus intéressants. Par ce Dernier Souffle, Jeff clôt en beauté une trilogie commencée en décembre 2005. Très joli livret au passage (classe la photo). FL (Altsphere) www.altsphere-prod.fr.st

FACE OF REALITY S/t CD-R

Le minimalisme c’est sympa, mais un minimum d’infos à fournir avec le CD de son groupe n’a jamais tué personne. Résultat, je sais même pas si je chronique le bon disque. Deux très longs morceaux de hardcore métal chaotique avec une voix de hamster asthmatique. En fin de compte, c’est pas bien grave le manque d’infos. J’aime pas. FL (DIY) www.google.com

FLYING DONUTS Renewed Attack CD

J’ai beau les trouver très cools, j’ai jamais accroché à leur musique. Ce nouveau album n’y changera rien. Malgré les diverses influences qui s’y croisent (emo à la mode, rock’n’roll, métal glamouze), j’entends toujours le même punk rock mélo à roulettes qui me dérange. Et puis l’accent Anglais cassé n’aide pas. M’enfin, ce 12 titres ne décevra pas les fans, comme on dit. FL (José) www.flyingdonuts.com

FORWARD RUSSIA ! Give Me A Wall LP

La génération post-BLOC PARTY. Plus urgente. Moins prout-prout et geignarde. Bien que je me demande parfois si elle n’est pas tout aussi obsolète. Disque sympa, quelques réminiscences BLOOD BROTHERS (les nouveaux papes du rock moderne), le charley frise comme c’est pas permis, mais ça fonce pas constamment à blinde dans le rock de discothèque, ça sait aussi se faire lyrique, voire intimiste et planant. New flavour of the week, en attendant la prochaine. FL (dance To The Radio / Coop) www.forwardrussia.com

GOLDEN BIRDS Carrier CD

Pop zarbie avec mon copain Hrishikesh de THE ONE AM RADIO à la batterie et aux progs. Ouais, c’est prétentieux de dire ça mais bon, c’est un type que j’aime bien, un peu loser comme moi. Une échappée en groupe qui sonne beaucoup comme son projet solo, sauf que c’est moins cristallin et émouvant. Plus rock, et en même temps pas trop. D’où le « pop zarbie » de mon introduction. Faut juste quelques écoutes pour l’apprécier à sa juste valeur. FL (Paranoid) www.paranoidrecords.net

GRAVITY SLAVES Promo CD-R

A quoi ça sert de filer des extraits du futur album de son groupe ? Pour faire saliver ? Pour faire patienter ? Pour faire parler ? Autant attendre que le disque sorte avant d’envoyer quelque chose, non ? Ci-après un extrait d’une chronique qui verra le jour bientôt : «… et la voix sonne comme du PIEBALD. C’est pas mal mais ça me gave au bout de 3 morceaux. Encore un de ces groupes qui n’arrive pas à se séparer de son lourd héritage punk à collier de boules et spikes jaunes décolorées en baggy short… ». Faudra attendre pour lire le reste. FL (Opposite) www.blog-art.com/gravityslaves

THE GREY Asleep At The Wheel CD

Ex-SHOTMAKER et THREE PENNY OPERA. Ca pose le décor. Les anciens mythes ont encore de beaux restes. De leurs précédentes formations, les dudes conservent rigueur rythmique et savoir-faire mélodique. De jolies pépites à guitares qui crépitent comme un bon vieux FUGAZI croisé à des trucs plus modernes (HOT SNAKES, HARAM). Le format « chanson » leur sied à merveille. Sont pas loin de PILOT TO GUNNER d’ailleurs, voire même d’un late HOT WATER MUSIC (les mid-tempos, la voix légèrement moins rocailleuse). 2 morceaux sur 11 à jeter (Good People Everywhere et l’interlude inutile No Guarantees), c’est ce que j’appelle un bon disque. FL (Lovitt) www.lovitt.com

HOT CHIP The Warning DoLP + 7’

Autre boulette fumante pour dancefloors endormis, ce second album d’HOT CHIP. Mixe LCD SOUNDSYSTEM et DAFT PUNK dans un shaker. Va falloir sérieusement penser à faire l’acquisition de nouvelles chevilles. FL (EMI) www.hotchip.co.uk

I KILLED ROMEO What Would You Die For ? CD-R

Hardcore metal basique de Münich. On a joué avec eux en août, j’étais bourré, j’ai trouvé leur show plutôt cool. En plus, les gaziers étaient franchement sympas. Par contre, sur disque, ça m’emmerde à un point… Une version cheapos d’HATEBREED (qu’ils reprennent d’ailleurs en concert). Pas ma came du tout. FL (DIY) www.ikilledromeo.net

IL SANGUE Elegia 4 : … In Still Desolation LP

3 morceaux de black déprimant, morbide et intimiste. Un son excellent, crade mais adéquat. Suicide Chalice est d’une beauté insondable, tellement profond que la tête m’en tourne. A ranger aux côtés de tes XASTHUR, NORTT et autres AUSTRASIAN GOAT, yup. FL (Parasitic) www.parasiticrecords.com

IN-KATA Farewell Masquerade CD

Nouveau projet sérieux des ex-QUETZAL, y’avait de quoi être excité. Le disque débute et ne déçoit pas avec 2/3 magnifiques perles de rock mélancolique et déchiré, noisy juste ce qu’il faut. Et puis je sais pas pourquoi ni comment, ça tombe à plat, à trop vouloir ressembler à A PERFECT CIRCLE et PLACEBO. Merde, c’est vraiment trop con. FL (Conspiracy) www.in-kata.com

JACK NICHOLSON Demo From Hell CD-R

Punk rock rigolo joué par des petits jeunes qui se prennent pas la tête. Rien de péjoratif dans cette phrase, juste un constat. C’est sympa et pas bégueule, pas toujours pertinent certes mais j’ai déjà entendu bien pire. Effectivement, la pochette fait peur. FL (DIY) www.jacknicholson.fr.st

JEFF Punishment Parks CD-R

Fresque électronique surprenante. Je m’attendais pas à ça. Pour situer, un long morceau de plus de 17 minutes autour du Punishment Park de Peter Watkins. Beaucoup de samples évidents pour qui a vu le film. Introduction lugubre de presque 5 minutes qui installe l’ambiance, puis les rythmiques s’emballent, une mélodie absurde se met à tourner en boucle. Pris à contre-pied, le fil conducteur restant ces extraits de procès, ces présentations de morts en sursis. Montées, descentes, variations autour du même thème. Un périple en terres hostiles qui passe tout seul. Une des plus belles réussites du Kaiser. FL (Altsphere) www.altsphere-prod.fr.st

JEFF Insomnies Du Paranoïaque CD-R

Jeff a de sérieuses difficultés à dormir, et ça s’entend sur ce disque. Grosse influence BURZUM era Filosofem au niveau de l’ambiance globale avec de l’électronique en plus. C’est glauque et cauchemardesque, rampant et claustrophobe. Bad trip industriel chimérique. Ca s’arrange pas… FL (Altsphere) www.altsphere-prod.fr.st

JEFF No Music Business Here CD-R

Métal instrumental électronique barré. Effectivement, pas de place pour le music business et les compromis. Jeff suit son instinct et continue à se faire plaisir tout en se foutant de ce qu’on pourra penser de lui. Pas mon disque préféré, mais il a au moins le mérite de transpirer la philosophie de son auteur. FL (Altsphere) www.altsphere-prod.fr.st

JUNKYARD BIRDS No Fuck Tonight CD-R

No review today. FL (DIY) 05.62.05.59.32

KAMIKATZE S/t 12’

4 morceaux qui flinguent. I Hate Kids est un gros tube bien cynique. Le remix est marrant. Court, efficace, une bonne mise en jambes. FL (Dirty Faces) www.dirtyfaces.de

KAMIKATZE Knit & Trash 12’

Version longue. Les Suédoises emmanchent 10 titres tous plus fulgurants les uns que les autres. Catchy, snotty et tous ces adjectifs à la con. Elles ont mis le Tunnel à genoux. Par contre, les paroles volent bas. FL (Dirty Faces) www.dirtyfaces.de

KICK THE SYSTEM S/t CD

J’adore ces disques promos bourrés de prétention. D’un côté, KICK THE SYSTEM se veut une alternative face à la « staracadémisation » de la scène, tout en reproduisant les mêmes schémas mercantiles pour faire la promotion de sa musique, formules à la con à l’appui. Bio luxueuse, photos posées, service « Relations Presse & Communication ». Contradiction. Le groupe de « rock urbain » (exemple de formules à la con) se veut crédible mais tape complètement à côté. Rires. FL (DIY) frenxkts@hotmail.com

KITSCH O’MAGIC Fête Foraine De Rêve CD-R

Jeff pète un câble, x-ième édition. Celtic Pop Funèbre pour son nouveau projet. Classification ironique qui tape juste. L’orgue de Barbarie numérique ne s’arrête plus de tourner, et je l’imagine grimé en KING DIAMOND, perché sur un petit cheval de manège, ricanant de tous ses cheveux. Bon, comme pour THE DEAD MUSICIAN, c’est parfois bancal, limite foutage de gueule dans le style « une prise, bonne ou mauvaise, et basta », mais aussi très drôle (les textes, parmi les plus intéressants qu’il aie jamais écrit pour un projet musical). Ambiances intéressantes, notamment sur Quincaillerie, morceau ultra pesant. Disque inspiré par Tim Burton et les fêtes foraines. Je suis curieux d’écouter la suite (s’il y en a une). FL (Altsphere) www.altsphere-prod.fr.st

MACZDE CARPATE Tue-Tête CD

Rock noisy chanté en Français pas désagréable du tout. Croisement improbable entre GIRLS AGAINST BOYS, NOIR DESIR et VIRAGO. J’entends même du QUEENS OF THE STONE AGE au détour d’un ou deux riffs. Pas le kiff du siècle mais ça se lasse écouter. FL (Ladilafé) www.ladilafeprod.com

MALAJUBE Le Compte Complet CD

Des Québécois qui ont beaucoup écouté Q & NOT U. Loin d’être une copie conforme et sans âme, MALAJUBE tire son épingle du jeu en alignant du tube de gros calibre. Intelligemment dansants, jamais rébarbatifs, ces 10 morceaux se laissent déguster avec un délice certain pour qui aime THE ROBOCOP KRAUS, les gars de Washington cités plus haut, THE OLIVER TWIST et le rock 60’s déglingué. Les claviers sont au poil, le chant en Français pas du tout gênant (un petit exploit), bref je viens de me trouver un nouveau compagnon de route. FL (Ladilafé) www.ladilafeprod.com

MAXIMO PARK A Certain Trigger LP

Je me répète probablement de chronique en chronique, mais pas un mois ne passe sans que je tombe sur LE disque de pop parfaite. Celui-ci date un peu, certes, mais bon j’ai toujours eu 3 wagons de retard sur la hype. Toujours est-il que ce A Certain Trigger fait indéniablement partie de cette catégorie. Ceci étant écrit noir sur blanc, reste plus qu’à déguster jusqu’à l’overdose ce 13 titres énergique, dansant, joyeux et intelligent (les textes). J’ai l’impression que les Anglais se sont pris une bonne grosse claque en écoutant les deux derniers ROBOCOP KRAUS. C’est de ce niveau, avec un petit côté HAPPY MONDAYS délicieux. FL (Warp) www.maximopark.com

MAYFLY Your Hands CD

‘tain je l’ai attendu longtemps, celui-là. 7 nouveaux titres de toute beauté, légèrement différents de ceux de la précédente démo. Pour résumer, tout est mieux. Les compos, le son, la maîtrise des ambiances (intimistes, tendues, vertigineuses, désespérantes), l’artwork (sobre et beau), les textes (poétiques et beaux). Si 27 te fait chialer comme une madeleine, que tu rêves de savoir comment sonnerait NEUROSIS si les barbus faisaient de la pop, l’achat de ce disque s’impose… Ok, je suis pas du tout objectif, je suis tombé amoureux de MAYFLY à la première seconde où j’ai écouté leur démo. En plus, c’est un pote qui leur sort cet album, un des plus beaux « disques tristes qui rendent heureux » jamais sortis. FL (Mi Camera Violenta) www.limbrock.net/mayfly

MC² S/t CD-R

Alors là, on tient un winner. Un champion hors normes et catégories de la bio pourrie. Un fou rire de dix minutes en lisant leur courrier, suivi d’une bonne grosse barre en matant les photos et les commentaires sur chaque musicien. Avec Julien 213, on s’est dit qu’on pouvait tenir un bon concept de zine en rassemblant un peu toutes les bios merdiques reçues au fil des envois. Extrait : « Boris, basse – Il est en quelque sorte le conseiller en hardcore… Il connaît tout : fan d’EDC, BLACK BOMB A ou TAGADA JONES, c’est un adorateur du blast beat ! ». Une autre ? « Utopie, MC – MC de Reims, il a déjà fait ses preuves dans le monde du hip-hop. Artiste de la nouvelle scène, il délivre un rap conscient et n’a pas peur de dire ce qu’il pense ! ». Une dernière ? « Julien, batterie – Fan de néo et de tout ce qui fait sauter en général, c’est un musicien hors pair ! ». Se sont autoproclamés créateurs d’un nouveau genre, l’EastSide HopCore. Du LIMP BIZKIT chanté en Français, en fait. Je pensais tous ces groupes morts depuis au moins 10 ans. FL (DIY) morgaast@yahoo.fr

MIJOTRON Voyage Culinaire CD-R

Cuisine Nancéenne instrumentale. Ca me fait penser à VOLTA DO MAR, NAKED TRUTH sans le chant (les slaps de basse), NAKED CITY parfois (sans la maîtrise technique extraterrestre), bref du math rock un poil free jazz pas trop désagréable. Le son est aux fraises mais l’artwork est super joli. Pas de textes, normal, à la place un bon petit délire littéraire évident (surprise). Faut voir ce que ça donne en concert. FL (DIY) http://mijotronband.free.fr

MIND POLLUTION Spalone Dusze CD

Hardcore rampant, lourd, métallique et mélodique. Ersatz de DAMAD et d’HIS HERO IS GONE, sans pour autant pomper intégralement l’un ou l’autre. Se situe juste bien entre les deux. Le chant féminin, varié qui plus est, fait pour beaucoup dans le sentiment de fraîcheur qu’apporte MIND POLLUTION au genre qu’il choisit de défricher. La clique SILENCE se retrouve derrière ce projet obscur, ça ne m’étonne qu’à moitié. Y’a toute une scène hardcore moderne du côté du Lublin qui ne demande qu’à sortir de ses frontières (WORDS MEAN NOTHING, GAS CHAMBER MELODY, AND THEN HE CAME TO FINISH ME, PANACEA entre autres). J’espère que ces chroniques pourront enfin servir à quelque chose. FL (Yama Dori / Sadness Of Noise) www.sadnessofnoise.end.pl

MOHO …He Visto La Cruz Al Reves LP

J’ai l’impression que le trio Espagnol a toujours fait l’unanimité. Normal, ces gens sont adorables. Les deux concerts que l’on avait organisés pour eux avec les amiEs avaient été des moments de fête et de discussions intenses. Des mecs humbles qui font une musique passionnante. Bref, ramasse tes dents avec ce nouveau LP, condensé furieux de punk lourd, de sludge maléfique et de heavy doomesque. La voix d’Inaki ne m’a jamais autant hérissé les poils du corps que sur ces 6 titres. FL (DIY) Throne / Beat Generation) www.thronerecords.net

MONARCH Speak Of The Sea LP

Speak Of The Devil. FL (Throne) www.thronerecords.com

NANOWAR Triumph Of The True Metal Of Steel CD-R

Métal parodique (pléonasme). Musicalement, c’est pas le grand panard du siècle. Bien exécuté mais pas transcendant. Par contre ça délire bien au niveau des textes et de l’artwork. Titres volontairement stupides confinant au génial (Master Of Pizza, The True Forest Of The Only True Metal & The Other Heavy Minerals), logo détournant sans vergogne celui de MANOWAR, un nain en slip peau de bête comme mascotte. Pour situer. ‘fin moi ça me fait bien rire, mais c’est vrai qu’il m’en faut si peu, finalement. FL (DIY) www.nanowar.it

NANOWAR Other Bands Play, Nanowar Gay ! CD-R

Un pas en avant vers le grand n’importe quoi. Encore un peu plus de débilité, de subtilité et de nanisme. Très bon son cette fois-ci, et les chansons en imposent carrément. Imparable et délirant, à posséder absolument. FL (DIY) www.nanowar.it


NORTT Ligfaert PicLP

Au commencement était le son. Un bourdonnement presque inaudible, mais bien présent. A la fin sera NORTT. Un bourdonnement bien présent, effrayant, destructeur. La désolation a un nom. FL (Viva Hate) www.nortt.dk

OMISSION Refuse Regress CD

Difficile de croire qu’il y ait des ex-BETERCORE dans ce groupe. M’enfin, ça arrive même aux meilleurs. C’est à la mode depuis un moment de jouer du sous AMERICAN NIGHTMARE, du hardcore moderne émotionnel avec quelques relents rock’n’roll et une voix bien rauque. C’est plus nouveau pour personne, et comme avec les sous TRAGEDY, les sous GET UP KIDS, les sous BOTCH, je sature. Bon OMISSION c’est sympa quand même hein, ça se laisse écouter, c’est plus bayou et tignasse que les autres clones. Et c’est toujours mieux que NO TURNING BACK. FL (Reflections) www.thisisomission.net

OPEN NIGHTMARE Pinks Of The Vintage CD

Je les avais déjà lyncher dans une précédente chronique. Là, c’est à croire qu’ils cherchent vraiment à se faire buter au fond d’une sombre impasse. Mauvais au-delà de tout ce que tu peux imaginer. Une perte de temps. Un gâchis numérique. Faut être con pour acheter ce disque. Faut rien comprendre à la musique pour aimer ce groupe. FL (Vegas) www.openightmare.net

OUR SURVIVAL DEPENDS ON US Jumping Once Too Often Into The Ocean That Had Always Been Our Inspiration CD-R

Musique aussi chiante que le titre est long. Voix insupportable sur mauvais rip off de CULT OF LUNA. De plus en plus risible au fil des titres. Parfois, je me demande ce qui passe par la tête des gens qui font des labels pour sortir des trucs pareils. FL (Mju Org) www.osdou.com

PANIC Circles CD

PANIC se reforme, génial youhou. Hardcore bien cool quand même, 6 titres qui filent, variés et mélodiques. J’aime bien la voix, légèrement atypique et bien plus expressive que n’importe quel copycat de Freddie Cricien. Faut voir sur la longueur s’ils sont capables de me tenir en haleine. Rien n’est moins sûr. FL (Reflections) www.reflectionsrecords.com

PELIGRO SOCIAL No Religion LP

Le genre de disque qui redonne la foi. Punk hardcore basique qui rappelle aussi bien les ADOLESCENTS que NO HOPE FOR THE KIDS. Doigt en l’air tout du long, et même si j’entrave que dalle à la langue espagnole, ça me donne irrésistiblement envie de chanter. 10 chansons, et presque autant de hits potentiels. Textes politisés universels. Regard lucide sur le monde tel qu’il est devenu. FL (No Options) www.nooptionsrecords.com

PHOENIX It’s Never Been Like That LP

3e album des Français précieux. Finie l’étiquette « French Touch » fourre-tout. Ca tape désormais dans le TALKING HEADS réactualisé et profondément pop ainsi que le HOUSEMARTINS des familles. J’aime pas le son qui tente de me faire croire au vintage de la chose, ni les textes complètement vides de sens. Reste quelques chansons qui passent bien quand t’as pas envie de trop réfléchir. C’est toujours moins fake que les HUSHPUPPIES mais c’est pas encore DEATH CAB FOR CUTIE. FL (Virgin) www.wearephoenix.com

THE PHOENIX FOUNDATION Falling LP

Beau disque de punk rock mélodique, amer et désabusé. Les Finlandais ont déjà une bonne chiée de disques derrière eux. Couleur d’accords plutôt dans le gris, toujours 2 riffs archi-rebattus mais efficaces au possible, jolis passages acoustiques, un peu d’harmonica et de violoncelle, quelques chœurs féminins. Leurs textes jouent avec mes nerfs. Spleen et idéal. This Town est une superbe chanson, simple et directe, un modèle du genre. Up The Crying Punx. FL (Combat Rock Industry) www.thephoenixfoundation.info

THE PIPETTES We Are The Pipettes LP

C’est beau, la hype. Il y a quelques années, les PIPETTES auraient été taxées de ringardes. Aujourd’hui, elles sont portées au pinacle. Ceux et celles qui trouvent ça louche (et qui n’ont accessoirement aucun goût en la matière) peuvent continuer à leur cracher dessus. On avait encore jamais osé déterrer les cadavres des girls bands des 60’s avec autant de classe. Et si t’es pas convaincu, va lire le petit topo de présentation sur leur site. FL (Memphis Industries) www.thepipettes.co.uk

PISSED JEANS Shallow LP

Après le 7’ énorme, le LP monumental. Constance dans l’effort. 8 titres malades qui doivent tout autant à FLIPPER qu’à KEPONE ou aux MELVINS. Chant psychotique sur dissonances déchirantes. Ca reste écoutable sans verser dans le n’importe quoi. C’est juste dix fois plus lourd qu’un groupe de punk rock classique. Joli pochette multicolore. Textes cyniques, drôles, white trash. Une certaine vision de l’Amérique. FL (Parts Unknown) www.partsunknownrecords.com

PONY PONY RUN RUN Démo CD-R

Ils ont un nom nom à la con con mais font font une zik zik plutôt cool cool. Un peu les ELEVATE NEWTON’S THEORY des temps modernes aka 2006. Voix sucrées, guitares rock qui foncent, du clavier à taquet. Un peu trop peut-être, d’ailleurs. A force d’en mettre partout, ces 3 morceaux me filent limite du diabète quand je les écoute. M’enfin, ceux-ci sont courts, donc ça passe quand même. Les REGGIE & THE FULL EFFECT de Nantes, doublés de mecs vraiment gentils. A voir ce que ça donne sur une longueur conséquente. FL (DIY) http://ponyponyrunrun.free.fr

THE PONYS Celebration Castle LP

Entre INTERPOL et SCHEMA. Le genre de disque qui déboule de nulle part. Impossible de le dater. 2005. Ah merde, c’est récent en fait. Pop triste, douce-amère, parfois entraînante, toujours un peu bancale. Mais tellement attachante. Parfaite à écouter les dimanches pluvieux, lorsque le temps semble s’arrêter quand tu tentes, non sans mal, de t’allumer une clope, allongé dans ton lit, les yeux rivés sur le plafond. FL (In The Red) www.intheredrecords.com

SOFFY O The Beauty Of It DoLP

Joli petit disque d’électro pop discret, catchy et dansant. Ca donne pas dans la techno agressive et fatigante, donc ça me va. Soffy a une voix craquante qui me rappelle une autre chanteuse, mais bon comme d’habitude, trou de mémoire au moment où j’ai besoin de m’en souvenir. Bref c’est pas grave, de toute façon le disque passe tout seul. FL (Virgin) www.soffyo.com

SOL SEPPY The Bells Of 12 CD

J’ai les yeux qui brillent. En 12 titres célestes, Sophie Michalitsianos, alias SOL SEPPY, parvient à faire se rencontrer autour d’un piano France Cartigny, 27, Trent Reznor, THE ONE AM RADIO et THE BREEDERS. Joli tour de passe-passe. Voix sucrée et polymorphe (on pense aussi bien à Nina Persson qu’à Maria Christopher), mélodies entêtantes et gentiment mélancoliques. Bonne nuit. FL (Grönland) www.solseppy.com

SUBMERGE S/t 12’

Les Rémois ne sont plus aussi actifs que je le souhaiterais. Néanmoins, ce nouvel album arrive à point nommé pour me rappeler à quel point leur bourbier grind metal sludgy est dangereux. L’on s’y laisse attirer, l’on s’y enfonce, la respiration coupée, abandonnant tout espoir de revoir un jour le soleil et les petits oiseaux. Basse poisseuse, riffs gras comme 100000 litres d’huile, raclements de gorge sourds et terrifiants. Il y a une pieuvre tapie dans le marécage, elle s’appelle Aurel et elle joue de la batterie. 8 morceaux seulement, ça peut paraître léger, mais faut déjà y aller pour supporter la pression insoutenable de se les enquiller d’une traite. Densité. Orange, couleur de la mort, les crânes volent comme des papillons malades. Poster signé Mike Bukowski, textes désespérés. FL (Destructure / Abstraction) www.submerge.fr.st

TERMINAL STATE Your Rules 12’

Effluves 80’s punk. On est en plein dedans. Mid-tempo dans ta gueule, gros carton de moins de 10 minutes. Si je te croise, t’es mort. Favori. FL (Deranged) www.derangedrecords.com

TERRORIST BY DEFAULT Demolition Of The Year 2006 CD-R

Hardcore Malais avec un son de merde mais de l’énergie à revendre. Textes sur la déforestation, la corruption qui gangrène le pays, la déliquescence de la scène, la conspiration médiatique. Politique et passionné. Je kiffe pas plus que ça mais ça mérite amplement le soutien. FL (Ben Le Millionnaire) www.myspace.com/benlemillionnaire

THRALLDOM A Shaman Steering The Vessel Of Vastness LP

Ultime album. Un pas de plus vers le chaos définitif est franchi. Jamais entité sonore n’aura mieux marié souffre noir et bruit blanc. Black industriel et décharné, aussi effrayant qu’ABRUPTUM et mélancolique que XASTHUR. Tu prends le Come To Daddy d’APHEX TWIN, tu l’étires sur 40 minutes en enlevant les rythmiques folles et en ajoutant des guitares stridentes. Carnage sans nom. FL (Parasitic) www.parasiticrecords.com

TORPID Promo 2005 CD-R

Je sais pas pourquoi je me casse la trogne à chroniquer ce disque, rendu obsolète par un envoi bien tardif. La musique de TORPID ne m’a jamais passionné, c’est pas encore aujourd’hui que ça va changer. Noisy pop à la fois intimiste et éclatante desservie par un chant chiant. On pense à HELMET et SONIC YOUTH effectivement. Pour une fois, la bio ne ment pas. Sauf que je préfère HELMET et SONIC YOUTH. Petite touche AFGAN WHIGS également. FL (Acracia) www.acraciaprod.org

TRAGEDY Nerve Damage LP

Qu’attendre du nouvel album de TRAGEDY ? Rien, si ce n’est un retour aux sources en beauté. Passé l’effet de surprise du Vengeance, j’avais fini par le trouver mou du cul comparé à certains disques de « suiveurs » (FROM ASHES RISE, ASEBIA, MAKILADORAS pour n’en citer que quelques uns). Ce Nerve Damage fait donc énormément de bien, compromis parfait entre leurs deux précédents opus. Bon son pas surproduit, 10 tubes qui remettent les pendules à l’heure. FL (DIY) un disque de punk sans aucun contact à l’intérieur, cool !

TROB Pour Te Battre CD

Escapade solo de l’ami Olivier sorti l’année dernière sous le patronyme de TROB. Minimalisme acoustique de rigueur (c’est écrit sur la pochette). 7 morceaux gentiment déprimés. J’aime beaucoup les textes, parfois désabusés, un peu cyniques aussi (donc drôles), empreints de la poésie du quotidien. La musique me touche moins, peut-être la faute à un son qui permet pas à ces quelques notes de se libérer. On sent effectivement l’enregistrement dans la chambre. Ca donne du charme au disque, c’est certain, mais dans le cas de TROB ça a tendance à me rendre un peu claustro. Je suis curieux d’entendre ses prochains efforts avec un son plus ample. FL (Pour Te Battre) www.trob.zik.mu

THE TWILIGHT SINGERS Powder Burns DoLP

3e album. On arrête pas Greg Dulli. Il ne comblera jamais le vide laissé par le split des AFGAN WHIGS, mais tant qu’il sortira des disques aussi phénoménaux, touchants, groovy et classieux avec THE TWILIGHT SINGERS, je pourrai dormir tranquille. L’heure n’est plus à la résurrection mais à la (re)confirmation du talent inestimable du bonhomme. FL (One Little Indian) www.thetwilightsingers.com

V/A Cité De Chenilles CD-R

Comme quoi, il y a encore des « jeunes » à qui le DIY file des coups de pied au cul. Flo habite du côté de Paris et sort sa première compile entièrement faite à la main. Tracklisting de luxe comptant une bonne partie de ce que la France produit de mieux en hardcore moderne (au sens plus que large du terme). BRUME RETINA, AUSSITÔT MORT, MIHAI EDRISCH, BELLE EPOQUE, TIME TO BURN, LOOKING FOR JOHN G, THE THIRD MEMORY, GANTZ, REVOK et quelques autres. Il n’y a guère que SHALL NOT KILL et DAÏTRO qui me parlent véritablement, mais que ça ne t’empêche pas d’en faire l’acquisition. Booklet informatif et complet. Soutien total. FL (Cité De Chenilles) http://flo-citedechenilles.blogspot.com

V/A La Conquête De l’Est CD-R

Excellente initiative de TROB que de fédérer avec humour et humilité les songwriters et songwritrices de la région ayant pour QG l’Elixir, rue Mazelle à Metz (un peu de pub au passage, hein). Un de mes spots préférés, pour être honnête. Ca va donc être difficile d’être objectif, mais comme ce n’est définitivement pas mon propos… Les potes se font plaisir (SANCHO, BARCLAU, FROSTINO), expérimentent (DR. GEO, TROB ? SCRABBLE DOG) et les copines ne sont pas en reste (Emilie Bold, Joan Polis). Bref, j’ai hâte de me manger la deuxième livraison dans les dents. En attendant, je vais me détendre en allant boire un verre à… FL (Pour Te Battre) www.myspace.com/laconquetedelest

V/A Les Mineurs Lorrains Ne Seront Pas Morts Pour Rien CD-R

Compile régionaliste hardcore noise expérimentale dans ta sale gueule de pas-Lorrain. C’est comme ça qu’on fait chez nous connard. Représente les mines, fils deup’. Highlights de la tracklist : STRONG AS TEN, BLOCKHEADS, DEATH TO PIGS, OS, SHALL NOT KILL, GU GUAI XING QIU, MARY X, MUCKRACKERS, RICHARD DURN, ROSAPARK, DHIBAC, HYACINTH et quelques autres bruitistes tarés. Inédits et pas inédits. Va sur le site et télécharge, puisque tu sais faire que ça de ta vie. FL (Industries Lorraines) www.industrieslorraines.free.fr

V/A Release The Bats DoLP

Une Rolls Royce d’un noir abyssal. Quelques traces rouges sur le capos avant. Du sang probablement. Deuxième volet du Meat Grinder de 31G aka des compiles en forme d’hommages à des groupes séminaux. Après le rose de QUEEN, le noir de BIRTHDAY PARTY, donc. 18 titres concassés, parfois méconnaissables, parfois fidèles. Tracklist de luxe, avec entre autres DAS OATH, CATTLE DECAPITATION, YEAR FUTURE, LES GEORGES LENINGRAD, THE CHINESE STARS, RAH BRAS, MELT BANANA, DAUGHTERS, NUMBERS. Favori. FL (31G) www.threeoneg.com

V/A Tremplin Eurockéennes 2006, En Route Pour La Gloire CD

Franchement, rien à branler des Eurockéennes et de ses groupes en carton sélectionnés par des programmateurs sourds ne jurant que par le brassage des cultures ou l’ouverture d’esprit. Bon, soit, c’est sympa, mais franchement ces gens n’ont pas de goût. De la fusion au rabais, du hip hop de pacotille, du rock pour grabataires, du néo métal déguisé, de la chanson à la con, de la techno pour bobos. En un mot, de la merde. FL (Eurocks) patricia@ladilafeprod.com

V/A Unite For PETA CD

La cause a beau être juste, je trouve ce disque chiant comme la mort. GOOD RIDDANCE, BAMBIX, JERSEY, COMPLETE, HOT WATER MUSIC, THE PLUS NOMINATION, MIDTOWN, RUFIO, SKIN OF TEARS, HORACE PINKER, BLUE MEANIES et une dizaine d’autres se partagent 25 titres. Passionnément emmerdant. FL (NH-N) www.nh-n.com

V/A War Music Vol. 2 CD

Sampler tricéphale. Vue d’ensemble du roster de Thorp, Eulogy et Hand Of Hope. Je m’attendais pas hurler au génie, mais je me retrouve quand même avec une bonne compile de merde bien marrante. Ca tape dans le mauvais hardcore métal, le sous POISON THE WELL, le wannabe DILLINGER ESCAPE PLAN, l’INTEGRITY du pauvre et le old school ringard. En vrac, les plus risibles : EVERGREEN TERRACE, FORDIRELIFESAKE, GODS, HOW IT ENDS, CALICO SYSTEM, THE BURNING SEASON, SHEER TERROR, SLAPSHOT… Au moins, ça a le mérite d’être drôle. FL (Thorp / Eulogy / Hand Of Hope) www.eulogyrecordings.com

VICTORY AT SEA All Your Things Are Gone LP

Par delà les mots qui pourraient exprimer les sentiments que ce disque m’évoque, il y a le silence. La contemplation. L’harmonie. La paix intérieure retrouvée. Chaque morceau résonnera encore dans ma tête et dans mon cœur longtemps après avoir rendu mon dernier souffle. FL (Gern Blandsten) www.victoryatsea.net

WE ARE SCIENTISTS With Love & Squalor LP

Album en demi-teinte. Y’a de véritables bombes de rock moderne et dancey (Nobody Move Nobody Get Hurt, The Scene Is Dead, Inaction, The Great Escape, entre RAPTURE, RADIO 4 et toute cette clique à la con) que côtoient des morceaux pas franchement mortels. Un 10 titres aurait été parfait, là je me retrouve juste avec un bon disque qui fera peut-être le bonheur de quelques soirées alcoolisées sans pour autant rester dans les mémoires. Shit happens. FL (Virgin) www.wearescientists.com

THE WELL DONE DUM BOYZ Des Mots Pour Laidir CD-R

Du rock noisy teinté de fusion et de rock alternatif (ALICE IN CHAINS, LIVING COLOUR), plus une petite touche NOMEANSNO. Rigolo. Après, ça va pas chercher plus loin. FL (DIY) http://welldone.dumboyz.neuf.fr

WOLF PARADE Apologies To The Queen Mary LP

Rock altier, sombre et froid. Je les imagine bien jouer en costards noirs sur la banquise. Sans rire, ils ont dû beaucoup écouter les premiers Bowie, MODEST MOUSE et INTERPOL. L’album est très long (‘fin c’est peut-être qu’une impression), s’écoute sans heurts mais se retient pas forcément. Bref, j’ai déjà entendu mieux. FL (Sub Pop) www.subpop.com

WORDS MEAN NOTHING S/t CD-R

Le groupe à Michal. 4 morceaux qui butent sévères, émo moderne, mélodique et véner, zigzaguant entre 1000 influences à la fois. FINGERPRINT, FUNERAL DINER, URANUS, ENVY des débuts, AMANDA WOODWARD, BELLE EPOQUE… DIY as fuck et sincère comme ton groupe ne le sera jamais. Fave. FL (Basement Works) pas de contact

YOU BE THE HAWK S/t CD-R

2 titres et puis s’en va. Mais 2 bons titres, hein. Du genre qui filent, qui mélodisent et qui malaxent la gueule bien comme il faut. Entre DEVOLA (pour le chant ultra aigu), DROWNINGMAN et l’emo new school. FL (DIY) xthehateyougivex@yahoo.com

#1

LES 100 GRAMMES DE TÊTE Reload ! CD

Je suis pas un fan de ska, mais j’avoue que ce groupe envoie la sauce de manière un peu plus roots et intelligente que le reste des groupes Français. Les influences sont multiples et la maîtrise instrumentale parfaite. Y’a guère que le chant qui soit dispensable. FL (Crash) www.100g.fr

37500 YENS Démo CD

Jud (ex-BETTER THOUGHTS TO COME) revient aux affaires avec un nouveau projet. Duo math rock atmosphérique qui sait s’énerver quand il faut. L’exécution est parfaite, les deux gaziers maîtrisent respectivement leur manche et autres baguettes. 8 titres pleins de surprises (une mosh à droite, 2/3 breaks de malades à gauche), dommage qu’ils ne fassent pas de la pop, ça sonnerait comme une bonne réponse à RESCUE. FL (DIY) gingko-jud@hotmail.fr

ACTION ACTION Promo CD

La bio élogieuse n’hésite pas à les comparer à DEPECHE MODE et BLOC PARTY. C’est vraiment sympa pour un groupe de dixième zone. Marrant aussi de constater le faux accent british, les claviers qui pompent RED HOT VALENTINES (faut le vouloir) et l’artwork Burtonien. Le revival goth est en marche, il est temps de sortir les fusils pour chasser les corbeaux. FL (Victory) www.action-action.com

AGGRESSIVE AGRICULTOR Les Années Vaches Folles CD

Chouette best-of qui sort à l’occasion de la reformation de l’un des groupes Français les plus cultes du monde (avec PREPARATION H et les DESTROPOUILLAVES). J’écoutais ça quand j’avais 12 ans, ça a pas vieilli, du GWAR avec des paroles débiles mais pas si débiles que ça (plaidoyer pour une vie meilleure à la campagne). Nostalgie, quand tu nous tiens. FL (Phaco) phacorecords@yahoo.fr

ALOHA Some Echoes LP

Les salauds me refont le coup du Here Comes Everyone. En plus, Phil me prévient d’emblée : « L’est pas terrible, le dernier ALOHA… » Merde, le poids de leur chef d’œuvre (Sugar, combien de fois devrais-je le rappeler ?) serait-il à ce point handicapant au point que le groupe ne parvienne plus jamais à le transcender ? C’est, effectivement, une interrogation qui m’étreint à chaque nouvelle sortie du quatuor. Finies les velléités rythmiques affolantes, le xylophone en roue libre, les riffs qui sortent de nulle part. ALOHA sort l’artillerie lourde, les arrangements de cordes presque pompeux, les ambiances intimistes et progressives. Alors, à la première écoute, le soufflet si soigneusement garni tombe à plat. On le repasse au four, parce qu’on a faim, qu’on en veut plus, que ce groupe si cher mérite une seconde chance. Et le miracle tant attendu se produit. Ce quatrième album, pour qui la patience est une vertu, révèle alors des trésors d’inventivité, le talent explose à travers ces lignes de moog mélodiques digne des DOORS et ces atmosphères héritées du meilleur du FLOYD. Sugar restera un sommet inaccessible, pour celui qui l’a enfanté tout autant que pour ses suiveurs potentiels, un moment de grâce pure et viscérale dans un océan de musique merdique et formatée. Rien ne m’empêchera de l’écouter jusqu’à l’ennui (peu probable, d’ailleurs) et de célébrer, en attendant un prochain disque, ce Some Echoes providentiel. FL (Polyvinyl) www.musicofaloha.com

ALTERCADO Radio Rebelion LP

Nouvel album des thrashers Chiliens. On se souvient encore de leur tournée Européenne chaotique et riche en rebondissements. De vrais loulous comme on en fait plus. Le trio est devenu quintet avec l’arrivée de mon amant Rodrigo et d’un de ses potes, la chuche s’est crustisée façon salon/salle à manger, résultat ça latte 2 voire 3 fois plus que sur le précédent LP. 8 chansons brutales et dévastatrices. Juste con de pas avoir reçu ma copie avec un insert. FL (Les Nains Aussi / Psychopathie / Perce Oreille) planzdistri@hotmail.com

AMEN RA Mass III

Le Mosquito Control d’ISIS avait déjà tout dit. Je comprends pas pourquoi des groupes continuent à persévérer dans cette voie après un disque aussi définitif. La quête de caution intellectuelle chez les métalleux m’échappera toujours. On me dit que du bien d’AMEN RA. En plus, ce sont les amis d’une amie. Alors forcément, ils devraient être mes amis. C’est la coqueluche des punks de forums, c’est formidable. J’y peux rien, cette zik me donne de l’urticaire. Quitte à écouter du doom, autant écouter GRIEF plutôt qu’une version light bien proprette arty aseptisée. Par contre, la pochette est sublime (pompée sur le Mononoke de Myazaki… à la limite, je leur pardonne plus aisément leur manque d’originalité graphique). FL (Hypertension) www.ritualofra.com

ANABEL’S POPPY DAY Small Songs For Small People CD

Disque rigolo au premier abord, mais qui se révèle vite très irritant. Des morceaux bâclés pas terminés, des voix de gamines décérébrées, des mélodies crétines qui ne vont nulle part. Après une quinzaine de chansons on navigue dans le grand n’importe quoi, les sons abondent de tous les côtés, les blancs entre les plages se font horriblement longs. Je sais pas trop où la petite Anabel veut en venir, en tout cas si elle cherchait à me faire changer de disque c’est gagné. Oh tiens, FLOSSIE & THE UNICORNS… FL (Peel Prod) anabelspoppyday@caramail.com

ANALENA Carbon Based LP

Tout dans ce disque crie YAGE. Driving emo rock parfois chanté, souvent hurlé. Les mélodies sont parfaites, certaines déjà entendues mais le groupe évite malgré tout les écueils de la réédite. Textes poético-personnels. Au final, un 10 titres très attachant. FL (Moonlee) www.analena.org

ARCHITECTURE IN HELSINKI In Case We Die LP

Merde, ce groupe est né trop tard. Le 21e siècle ne lui convient pas. Les années 80 auraient été largement plus propices aux débordements festifs qui inondent les sillons de ce In Case We Die. TALKING HEADS, OINGO BONGO, THE HOUSEMARTINS auraient été leurs compagnons de route. Le seul et unique Kid Creole aurait pu les prendre comme backing band. Pas de bol, ce sont bien des enfants du second millénaire (enfin, du 3e, mais moi et les chiffres…), et en plus ils tournent en Europe avec A SILVER MOUNT ZION. Il n’empêche que ce disque reste jouissif du début à la fin, et même qu’il y a un tube parfait à jouer en soirée (Do The Whirlwind). FL (Moshi Moshi / Tailem Bend / Coop) www.architectureinhelsinki.com

ART BRUT Bang Bang Rock’N’Roll LP

Coup de coeur de cette année. Synthèse parfaite d’élégance et d’urgence, de pop et de punk (allez, de post-punk même), ces Anglais maîtrisent à merveille l’art de la provocation et de l’autodérision (les rixes avec BLOC PARTY) sur ces 13 titres tubesques en diable (un morceau bonus sur la version vinyle). Rien que le triplé d’ouverture (Formed A Band, My Little Borther, Emily Kane) suffit à te terrasser d’admiration (j’ai pas vu meilleur démarrage depuis le dernier NO KNIFE), sans oublier un autre gros hit en fin de course (Bad Weekend). Je ne remercierai jamais assez Jennie de m’avoir fait découvrir ce groupe. Fave jusqu’à ce que la mort nous sépare. FL (Cargo) www.cargo-records.de

AUSSITÔT MORT Démo CD-R

Une des meilleurs surprises françaises de cette année. Y’a de l’ex-APOLLO PROGRAM (Greg, Antoine et Milhouse), un actuel AMANDA WOODWARD (Piecho) ainsi qu’une des deux têtes de l’hydre NONE ID (Cédric). All Star Band de Caen. Ces 4 morceaux sonnent comme une bonne synthèse des 3 groupes dont font ou faisaient partie ces jeunes gens, un poil plus d’agressivité en sus et de belles envolées de grattes à la CAVE IN era Jupiter. Le chant est au poil, rageur et intense, crachant des textes désabusés sur nos comportements d’automates onanistes (je me comprends). On pourra arguer le fait que la forme est loin d’être originale (inspirée par IVICH, ALCATRAZ, AMANDA WOODWARD), mais plus je lis et j’écoute, plus j’apprécie. Et sur scène c’est carrément la classe (on a eu la chance de jouer à leur premier concert à Tourlaville en octobre 2005). Aux dernières nouvelles, cette démo sera repressée en 12’ sur Level Plane, je leur prédis donc un avenir sous les meilleures auspices. FL (DIY) http://aussitotmort.free.fr

BARON NOIR L’Epoque Exige De Bons Gestionnaires CD-R

Il m’aura fallu attendre presque une année avant de pouvoir jeter mes oreilles sur ce 6 titres. Presque une année également que le quintet enchaîne les concerts et génère un buzz alléchant dans notre petite sphère punk/hardcore française. Au final, je suis loin d’être déçu (ce qui n’est pas souvent le cas avec les buzz en général). BARON NOIR confirme tout le bien que je pensais d’eux/elle, 6 morceaux qui voient se croiser les spectres de YAGE et FLASHBULB MEMORY, des pièces courtes, urgentes et chaotiques d’où émergent toujours (quand tu t’y attends le moins) de superbes mélodies propres à te couper le souffle. Dommage que les textes manquent à l’appel, et en attendant de constater de visu leur puissance de feu à un floorshow, je m’en remets une tranche, là tout de suite. FL (DIY) aurevoir_baron_noir@yahoo.fr

BAXTERS Insanity & Illusion CD-R

Nouvelle démo, ça sonne un peu plus comme UNSANE, ce côté poisseux et malsain en moins. Mêmes commentaires que sur leur précédente prod, y’a de très bonnes choses, des ambiances travaillées aux petits oignons, un savoir faire indéniable en matière de montées en tension, malheureusement ça tourne un peu trop souvent en rond. Par contre, Out A Shout est une très jolie pépite. Plus de morceaux dans ce genre là et je risque d’être beaucoup plus facile à convaincre à l’avenir. FL (Power Poulpe & Music) www.blog-art.com/baxters

BELLE & SEBASTIAN The Life Pursuit DoLP

7e et nouvel album du meilleur groupe de pop du monde (moins la BO du Storytelling de Todd Solondz et la version live d’If You’re Feeling Sinister). Dans l’ensemble, je trouve ce Life Pursuit plus consistant et instantané que leurs derniers efforts en date. Depuis The Boy With The Arab Strap, je m’étais un peu désintéressé de leurs productions, les écoutant sans trop y croire vraiment. Là, première écoute, et déjà je me dis qu’ils ont enfin retrouvé la flamme. Y’a qu’à caler le sillon sur White Collar Boy pour s’en convaincre. Les beaux jours reviennent, ce disque est exactement ce qu’il me fallait pour assouvir mes penchants pervers de danseur psychotique battant le pavé de ma sinistre ville. Si tu as encore en mémoire les images délirantes du It’s Oh So Quiet de Björk, je te laisse imaginer l’ampleur du carnage… FL (Rough Trade) www.belleandsebastian.com

BE YOUR OWN PET S/t LP

Ce groupe a tout pour plaire. Leur musique est sauvage, loin de l’élégance prétentieuse des formations rock actuelles qui cartonnent. Ca sature de tous les côtés. Derrière le micro, un ange blond s’époumone, version « girl next door » de Karen-O. D’ailleurs, rayon influences, c’est bien vers le YEAH YEAH YEAHS des débuts ou BIKINI KILL qu’il faut se tourner. A balle tout du long, avec quelques accalmies en cours de route (Adventure, October First Account), histoire de pas se noyer sous le déluge garage rock’n’roll du quatuor (Let’s Get Sandy, tout simplement monstrueux). Les tubes se comptent évidemment à la pelle. Galette éprouvante. FL (XL) www.beyourownpet.net

BILLY B. BEAT Encodable En MP3 CD

Ca aurait pu être une bonne blague si elle avait été drôle. 13 titres d’électro rock saupoudrés de textes plus ou moins débiles chantés en français. Malheureusement pour Billy, sa voix insupportable finit par avoir le fin mot sur ma patience légendaire, son disque rejoignant derechef le bac poussiéreux de mes cheapos chéris. FL (Neji / Mosaïc Music) www.nejiprod.com

BIMBO KILLERS Vous Emmerdent CD

Punk rock français. Un son pourlingue et 3 riffs qui se battent en duel. Je cherche encore l’oasis d’inspiration au beau milieu de ce désert de 40 et quelques minutes. L’humour lourdingue des textes aide pas à relever le niveau. Y’a guère que l’artwork rigolo à base de gore filmique qui me sorte de l’ennui. FL (Soleil Noir / Le Keupon Voyageur / Aratos / Trauma Social / Bimbo Prod) cpierrick@voilà.fr

BLACKLISTED The Beat Goes On CD

Hardcore brutal et moderne. J’avais pas trouvé le premier maxi terrible. Cet album corrige les quelques fautes de goût précédentes, on oublie les clins d’œil un peu trop appuyés à MADBALL. 13 morceaux en 23 minutes, BLACKLISTED nique TERROR sur son propre terrain. La stupidité légendaire de Scott Vogel est ici remplacée par des textes bruts et chargés en émotions, la rue, le sang dans la bouche, les questionnements sans que ça sonne cliché une seule seconde. Prod parfaite, artwork classique. FL (Reflections / Deathwish) www.blacklistedhardcore.com

BLAME GAME Honey & Salt LP

J’ai encore en tête ce premier 7’ monumental sur Stickfigure et un concert incroyable en Belgique avec ZANN (le même soir, les douaniers Français me gaulaient mes papiers à la frontière). De l’eau a coulé sous les ponts depuis, la zik du quatuor s’est carrément assagie et jazzifiée. Z’ont l’air d’avoir été bercé par la mélancolie de SLINT et de certains groupes de chez Skingraft. Le saxo me rappelle au bon souvenir de CHECK ENGINE. Dans l’ensemble, ce nouveau BLAME GAME sonne comme ENREGISTRE PAR STEVE ALBINI de Strasbourg avec une petite touche psyché pas dégueu. Bonne cuvée. FL (ABC Group Documentation) www.sunrevolver.org/blamegame

BLINDSIDE The Great Depression CD

Les prêcheurs Suédois reviennent avec un nouvel album. Plus de 10 années d’existence au compteur et une foi en Jésus Christ Notre Sauveur qui ne s’est jamais démentie. Une foi qui les a également amenée à délaisser le néo métal teinté de Hardcore (hérésie) de leurs débuts pour un proto rock’n’roll dopé à l’électro tendance. Les journaleux ont déjà trouvé l’étiquette adéquate (« new rock ») et se font probablement dessus à l’écoute de ces 14 nouveaux titres révolutionnaires. Moi ça me laisse froid. FL (DRT) www.drtentertainment.com

EMILIE BOLD S/t CD-R

Mon coup de foudre régional du moment. Emilie est une jeune Nancéenne de 22 ans qui se ballade au gré des vents avec sa guitare et sa loop pedal, écumant les bars et les petits clubs. C’est dans un de ses endroits que je l’ai rencontré, et c’est dans un de ses endroits que je suis tombé immédiatement amoureux de sa musique. Une voix d’adolescente capable de prouesses impressionnantes, des chansons qui se retiennent à la première écoute pour ne plus jamais s’oublier, des histoires banales et de souvenirs d’enfance qui se mélangent pour créer un univers cohérent et attachant. Elle reprend Damien Rice en concert, comment ne pas l’aimer ? Je lui ai proposé de lui faire une mixtape au sortir de son concert à l’Elixir mais je crois que je lui ai fait peur. Tant pis, j’aurai pas l’occasion de partager avec elle ces quelques chansons auxquelles elle m’a fait immédiatement penser le soir de mai où j’ai croisé sa route. Ce même soir où elle me toucha en plein cœur. Favori, et j’espère qu’il y en aura encore beaucoup d’autres. FL (DIY) www.zikamine.com

BOYS FIRST TIME San Francisco CD

Encore un groupe de musiciens sortis d’écoles prestigieuses (ou de conservatoires de villages) qui se la pètent DILLINGER ESCAPE PLAN (ou COMITY). Leur bio est tellement prétentieuse que je vais m’arrêter là. FL (DIY) www.boyswebsite.com

BRAMAGNOSEOLOGICA S/t CD-R

RORSCHACH meets IVICH meets POLICY OF 3 pour ce groupe Italien. Les textes mêlent adroitement poésie et politique. Pochette carton sérigraphiée au look sobre. Pas le kiff de l’année, mais ça se laisse écouter. FL (Sons Of Vesta / Biba / Industria Produzioni) www.sonsofvesta.it

BURY THE LIVING All The News That’s Fit To Scream LP

Hardcore punk qui remet les pendules à l’heure. Le quintet s’appuie sur des textes qui font mal aux dents (capitalisme, patriotisme, guerre, amitié, violences au Moyen Orient, apathie de la jeunesse) et une musique antidatée sans concessions (1982 en 2005) qui donne irrésistiblement envie de danser. FL (Prank) www.prankrecords.com

ISOBEL CAMPBELL & MARK LANEGAN Ballad Of The Broken Seas LP

Rencontre autour d’une poignée de ballades folk intimistes. Deux univers s’accouplent. Deux voix dansent parmi les guitares acoustiques, les envolées de cordes discrètes, les notes de piano lointaines, égrenant des mots, égrenant eux-mêmes des histoires d’amour et de voyages. L’Ecosse et Seattle réunis le temps d’un album. Lanegan a parcouru un très long chemin depuis THE SCREAMING TREES. Si le grand Tom venait à s’en aller, nul doute que Mark saurait reprendre le flambeau avec humilité et dans le respect de la tradition du conteur tourmenté. Quant à Isobel, ce nouveau disque confirme tout le bien que je pensais d’elle depuis BELLE & SEBASTIAN ou son album solo. Bref, j’ai pas fini de flotter. FL (V2) www.isobelcampbell.com

CARTRIDGE Enfant Terrible LP

Enfant sage, aurais-je envie de dire (et que serais-je sans mon humour à deux balles…? Oui, drôle, je sais…), tant ce groupe Danois empiète sur des plates-bandes par trop saccagées ces derniers temps. Assise mélodique des STROKES, rigueur rythmique de FRANZ FERDINAND, et entre les deux zéro gramme d’originalité. Peut-être çà et là quelques bouffées de folie mais on ne s’éloigne que rarement de ces deux modèles précités. Dans un concours de sosies, CARTRIDGE monterait sur la première marche pour son extravagant mélange. Dans un zine punk DIY, il ne décroche qu’une chronique polie. Très joli layout, par contre. FL (Records & Me / Glorious / PIAS / Alarm) www.cartridge.dk

CIRCLE FLEX Flexibility CD-R

L’été sera chaud grâce à Ben qui nous prépare toute une série de disques dits « exotiques » en série limitée (une cinquantaine d’exemplaires) dans un packaging qui charme l’œil (CD-R 3’ et boîtier DVD au format K7 audio). Les Japonais de CIRCLE FLEX ont l’honneur d’ouvrir le bal, hardcore qui sait accélérer quand il faut sans tomber dans l’excessif inaudible. 8 morceaux en 9 minutes, textes basiques, la bonne humeur règne, c’est quand vous voulez pour un LP. FL (Ben Le Millionnaire) ben_le_millionnaire@hotmail.com

CLOROX GIRLS This Dimension LP

Croise les GERMS, RED KROSS, THE OBSERVERS ainsi qu’un soupçon de RAMONES et tu obtiens dette boulette fumante. Le groupe de punk rock parfait, en somme. Le LP éponyme avait déjà bien calmé tout le monde, celui-ci enfonce le clou. Pas de répit, tube sur tube, et cerise sur le gâteau : Tara, chanson pop entêtante pour clore ces 20 petites minutes de pétrole sonorisé. Comment je m’en veux de les avoir loupé à Paris… FL (Smartguy) www.cloroxgirls.com

COCOROSIE Noah’s Ark LP

Un second album bien gavé dans la foulée de leur céleste La Maison De Mon Rêve. 12 comptines aussi minimalistes et crève-cœur qu’un film de Jarmusch (au hasard, Down By Law). Le pendant lo-fi de Björk. Les demoiselles pourraient être accompagnées par TOYCHESTRA ou le backing band de Tom Waits que ça ne m’étonnerait même pas. Quelques chansons auraient pu être découvertes en fouillant bien dans le Sac Des Filles de Camille. Bref, beaucoup de conditionnel pour une musique qui, finalement, se conjugue aussi bien au passé qu’au futur. FL (Touch & Go) www.touchandgorecords.com

CONGA FURY Dear Friends LP

Un bon gros taquet de chaotic fast thrash noise derrière la nuque. Les Japs savent te brutaliser mieux que personne, blaaaam un 38 tonnes en pleine tronche, pouf une oreille qui tombe. Ca ne relâche tellement jamais la pression que j’ai cru que j’allais me froisser un muscle avant la fin de la première face. Oden ! Présidente ! FL (Six Weeks) www.sixweeksrecords.com

CONSTANTINES Tournament Of Hearts LP

Depuis son premier 3 titres sur Suicide Squeeze, le quintet ne cesse de peaufiner son rock frondeur et personnel. Une voix rocailleuse travaillée au whisky, une tâche indélébile sur ce tapis de guitares rugissantes se faisant aujourd’hui plus subtiles (effets, riffs aux influences parfaitement diluées). On regarde vers le passé, on s’en inspire sans grossir grossièrement les rangs des imitateurs peu inspirés, aidé en cela par un clavier qui grave des ambiances aussi discrètes qu’hallucinantes dans le sillage de ces 10 chansons chargées de mélancolie. Un de ces disques magiques, condensé de 30 ans de rock’n’roll, qui mérite amplement son statut de petit classique instantané. FL (Sub Pop) www.constantines.ca

CONTROLLER CONTROLLER X-Amounts LP

Rock moderne Canadien entre BLOC PARTY, GANG OF FOUR et PRETTY GIRLS MAKE GRAVES. Ca sent le truc à la mode, l’artwork futuriste (un peu pompé sur celui de l’album d’ART BRUT mais sans la classe), les dégaines abusées (bon, au moins ils assument leur mauvais goût), les morceaux chaloupés dominés par la voix altière et précieuse de la demoiselle au micro. C’est pas mauvais, au contraire. Quelques mélodies restent scotchées à ton cerveau. Le problème est que ça va pas chier plus loin. Plaisir instantané, remplacé par une autre découverte la semaine d’après. Alors autant en profiter. FL (Paper Bag / Cargo) www.controllercontroller.com

CORTEZ Initial CD

Un énième clone de KNUT / COALESCE, y’a un gros son, une exécution magistrale mais ça me parle pas plus que ça. Si tu t’appelles pas Nick Sakes, ça sert à rien de compliquer les choses. La pochette est très jolie. FL (Exutoire / Radar Swarm) www.cortez.ch

CREBAIN Night Of The Stormcrow PicLP

7 ritournelles vomitivement glauques sortant des entrailles nauséabondes d’un gros chauve maquillé en clown triste qui se prend grave pour un corbeau. Son parfait, cris inhumains, magma bouillonnants de notes toutes plus morbides les unes que les autres. Ou comment écrire un excellent disque de black métal dans sa chambre. C’est tellement bien que ça me donne envie de faire pareil (entre deux pop songs sucrées, j’entends). FL (Aurora Borealis) www.aurora-b.com

CULT OF LUNA Somewhere Along The Highway CD

C’est pas encore demain la veille que je finirai par écouter un album des Suédois en entier. Merci Earache et sa bonne idée de foutre des voix toutes les deux minutes pour me prévenir que « je suis en train d’écouter le nouveau CULT OF LUNA », je suis tellement abruti que j’oublie parfois quel disque je viens de mettre dans ma platine. Paranoïa du peer-to-peer à la con. Label de merde. Direct à la poubelle. FL (Earache) www.slsknet.org

CUSTOMERS Rip It Up, The First 4 Months CD-R

Clin d’oeil à TEAR IT UP, pochette au look inimitable, zik à l’avenant. Pas de doutes, on se retrouve bien en présence d’un projet de Stef Rad Party. 8 titres en moins de 7 minutes dans un délire très proche des premiers ADOLESCENTS ou CIRCLE JERKS. Les textes sont un condensé des sensations que j’éprouve quand je lis son zine. L’est resté bloqué dans ma platine pendant quelques semaines. C’est bon signe. Pour compléter la formation, y’a aussi Alex (Black Lung zine, Ratcharge zine, SKITYOUTH ARMY) et Ben (Rejuvenation). Un bon groupe de potes nerds et punks. FL (Small Budget Productions / Rejuvenation) www.20six.fr/burninghopes

DAÏTRO Laissez Vivre Les Squelettes LP

L’artwork réalisé par Sean Mahan (TWELVE HOUR TURN) caresse les yeux. Impossible de pas s’extasier devant une telle pochette (l’original, une peinture sur bois, est encore plus magnifique). J’étais un poil resté sur ma faim depuis leur premier CD, puis j’étais passé à côté de toute la hype engendrée autour des Lyonnais grâce à leur split avec RAEIN (je te rassure, je l’ai écouté depuis). J’ai appris à connaître les gens, on a vécu des trucs forts ensemble, j’envisage donc aujourd’hui l’écoute de ce nouvel album sous un jour particulier. 8 titres tout en élasticité émotionnelle, qui montent et qui descendent, un peu à l’image de leurs copains de MIHAI EDRISCH, sauf qu’ici il y a un je ne sais quoi qui me pince encore plus le cœur. C’est peut-être ce chant ayant gagné en relief, ces guitares ultra mélodiques et aérées ou ces tempos qui savent se faire écrasants quand il faut. Seul regret, la basse de Gwen carrément pas assez présente dans le mix. Textes introspectifs. FL (Pure Pain Sugar / Last Day Of June) www.purepainsugar.com

DANFORTH OpusOne CD

Je préfère la Pelforth. Blague à part, ça me dépasse que des ex-HEB FRUEMAN et actuels TAMBOURS DU BRONX aient pu s’investir dans un groupe pareil. Du beatdown hardcore qui soutient le violent dancing (jusqu’à ce qu’il se fasse casser la gueule par une bande de skins dans le pit), mortel ! Le chanteur est l’ex-frontman de COVENANT (au cas où t’aies pas compris, c’est même écrit sur le disque). Donc oui, je préfère la Pelforth. FL (DIY) www.danforth-hxc.com

DANISHMENDT L’Homme Est Un Animal Qui A Trahi CD

Don’t believe the hype. Si j’étais chirurgien, j’opèrerais les mains du batteur pour qu’il rentre ses roulements correctement. Sinon c’est pas mal mais pas transcendant, entre NEUROSIS et OVERMARS. 3 morceaux assez longs qui me perdent en route, ainsi qu’une reprise osée mais légèrement décevante du Biking des THUGS. Ouep, les temps de grâce sont encore loin. FL (DIY) www.danishmendt.com

KIMYA DAWSON Remember That I Love You LP

Déjà le 5e album pour Kimya. Rien ne l’arrête. Tournées incessantes, collaborations diverses et fructueuses, avec la passion et l’amour de son prochain comme moteur de son hyperactivité. Et c’est réciproque. Chaque disque qui passe te donne un peu plus envie de te lever et de la serrer dans tes bras. Ses textes sont touchants et drôles, sa musique l’est tout autant. Personal fave : Loose Lips, à chanter à tue-tête jusqu’à ce que la mort nous sépare. FL (K) www.kimyadawson.com

DEAD HEARTS No Love, No Hope CD

L’artwork est magnifique. Des crânes, du sang, du relief. Me file des frissons rien qu’au toucher. DEAD HEARTS tape dans le hardcore mid-tempo un poil rock’n’roll, un poil émotif. Imagine BANE mélangé au BLOOD FOR BLOOD dernière cuvée ainsi qu’aux morceaux les plus lents de SICK OF IT ALL. Ca donne pas envie ? T’inquiète, c’est bien moins pire que ma comparaison peut laisser présager. C’est même pas mal du tout, à bien réécouter. Ca a pas inventé le straight edge mais ça joue avec classe, passion et sincérité. Les textes sont autant de petites réflexions personnelles du genre « mais qu’est-ce qu’on a fait pour en arriver là ? ». 7 morceaux, 13 minutes, une bonne moyenne. FL (Reflections) www.reflectionsrecords.com

THE DEAD MUSICIAN S/t CD-R

Jeff est toujours aussi prolifique. Son nouveau projet tape dans le black métal old school. Certains riffs sonnent comme du BURZUM de la grande heure avec le son qui va avec. Les textes me parlent moyen, ceux de Search et de When Music Killed Me se contredisent un peu je trouve (sa musique n’est pas politique, pourtant les idées qu’il exprime le sont par nature). FL (Altsphere) www.altsphere-prod.fr.st

DEATH TO PIGS S/t 7’

Un retour aux affaires inespéré. DEATH TO PIGS existe depuis maintenant une dizaine d’années et a évolué sous des line-ups et des noms différents. 2005 marque la sortie de cette petite galette riche en couleurs, 9 titres aussi bien influencés par les DEAD KENNEDYS que DRIVE LIKE JEHU. Manque juste les paroles pour faire mon bonheur (des titres tels que Sperm On Yr Grave, Better With Butter ou Busdriver donnent envie d’en savoir plus). FL (DIY) deathtopigs@free.fr

DEATH TO PIGS / GU GUAI XING QIU Split LP

2005 le 7’, 2006 le split LP. En bonne compagnie, les rockeurs. Bien content que ce disque soit sorti, juste parce qu’il latte dans les grandes largeurs. Les DEATH TO PIGS font désormais du tube, de la reprise de bon goût, du punk rock débarrassé de toute graisse superflue. A la couenne et dans l’os. Quant au GU GUAï, c’est toujours la même histoire. Chaos technique et rampant dans tous les sens. Tous les zicos alignant 30 notes à la seconde en se prenant pour Ron Thal singeant le gratteux de DILLINGER ESCAPE PLAN peuvent aller se rhabiller. Et puis y’a le morceau avec les potes (j’y étais pas, je regrette). Et le futur, que nous réserve-t-il ? FL (213 / Acide Folik / Ben Le Millionnaire / Down Boy / Gaffer) www.213records.fr.st

DEEP WOUND S/t LP

Repress chez Damaged Goods de la discographie de ce groupe de hardcore essentiel. Première expérience pour Lou Barlow (SEBADOH) et Jay Mascis (DINOSAUR JR). Alors au lieu d’acheter l’énième album pourri du grassouillet chevelu qui se prend pour Jimi Hendrix chez le disquaire du coin, tu ferais mieux de choper cette boulette fumante, véritable monument de punk violent et juvénile. FL (Damaged Goods) www.damagedgoods.co.uk

DESARME Es Tu Error CD

Punk métal rappelant les premiers RATOS DE PORAO et MOD. Zik, artwork, textes, tout est sympa mais loin de laisser des traces. FL (Ben Le Millionnaire / Shaman / Kick Rock / Kawaii / Melophobia et une chiée d’autres labels) www.desarmehc.tripod.com

DESOLATION S/t LP

Des gens de BORN/DEAD qui font du punk à mi-chemin entre TRAGEDY, crust Anglais et Black Norvégien. 9 morceaux cartons, pile poil ma came en ces temps où tous les groupes de crust se ressemblent plus ou moins. FL (Prank) www.prankrecords.com

DESPERADO Low Fidelity Crust Sessions CD

Point de crust à l’horizon, plutôt du rock crado et hurlé dans le style du Calling In Dead de JR EWING. C’est même exactement la même chose, avec cependant plus de mélodies, modernité oblige. 4 titres, pas le temps de s’emmerder. FL (Dead Letter) www.deadletterrecords.net

DIR YASSIN Discography LP

Rarement un groupe de punk aura été à la fois aussi à propos et idéaliste. Décrire un quotidien ravagé par les bombes, les attentats et la folie inhumaine de quelques politiciens et idéologues fanatiques tout en prônant un respect mutuel entre deux peuples qui, j’en ai parfois la désagréable impression, ne parviendront définitivement jamais à s’entendre. Jusqu’à sa mort, DIR YASSIN aura eu la volonté de mêler ces deux démarches sur fond de punk ultra rapide et déglingué. Rien que pour ça, ce disque magnifique mérite le détour. FL (Tofu Guerrilla / Alerta Antifascista) www.no-pasaran.org

DOG BLESS YOU Dog Bless Your Fucking Ego CD-R

Ce disque fait plutôt plaisir à entendre. Je connais son auteur depuis un moment maintenant, je l’ai vu s’enrichir d’influences au fur et à mesure, sa soif de son ne s’épanchant jamais. Cette évolution est prégnante à l’écoute de ces 11 titres. Beaucoup d’ambiances fusionnent, parfois tendrement, souvent violemment. Les quelques morceaux rythmés sont définitivement les plus réussis, le gazier sachant gérer les montées en tension, du genre de celles qui t’amènent à danser comme un taré sans que tu puisses contrôler tes jambes. Point de house music putassière à l’horizon cependant, le ton restant sans concession à la froideur organique. Plus de beats sur le prochain et je te fais don de ma voix. FL (DIY) dog_bless_you@hotmail.fr

DON’T MESS WITH TEXAS S/t LP

L’intro au piano est digne d’une film de Fulci. La mélodie aurait pu être composée par Fabio Frizzi que ça ne m’aurait pas étonné. DON’T MESS WITH TEXAS compte en ses rangs l’ancien batteur de NIKAD, Neven. Point de PORTRAITS OF PAST ultra véner à l’horizon, mais 7 titres de post rock instrumental qui demandent à être apprivoisés. Ce n’est qu’après quelques écoutes attentives que tu te rends compte de la beauté contenue dans ce disque. Faut juste pas avoir peur du kitsch et aimer les instrumentations Bis. FL (Moonlee) www.d-m-w-t.com

ELECTRELANE Axes DoLP

Bizarre comme la musique de ces 4 jeunes demoiselles, sur ce 3e album, me fait penser à une version un peu plus angélique et répétitive des THUGS. Un disque très instrumental qui demande plus qu’une écoute avant d’être apprécié à sa juste valeur. Pour l’instant, ça me parle pas plus que ça. FL (Too Pure) www.electrelane.com

ELECTRONICALLY LOST Lonely Disappearing CD-R

Mélange étrange d’indus glacial (rythmiques, textures sonores) et de black barré (guitare, chant). Une suite d’ambiances lugubres et déshumanisées d’où émerge parfois une touche d’espoir (le final d’Electronically Lost). Pas de textes mais les titres sont sans équivoque (Taste Your Bullshit, Antigod Activism). Sombre. FL (Altsphere) www.altsphere-prod.fr.st

EINE OLIVER TWIST KOOPERATION 2003 – 2005 LP

Les Allemands changent de nom et de style de musique. Fini la pop insouciante et semi électronique, place au post punk arty. Je ne suis qu’à moitié convaincu. Ca part dans tous les sens, un peu comme le layout du disque. Un grand fourre-tout plus ou moins indigeste qui me rappelle à la fois OINGO BOINGO et DEAF SCHOOL en moins talentueux. Bref, restera pas dans les mémoires. FL (Rewika) www.theolivertwist.de

EMMOS Tyrant After Tyrant CD-R

Un autre side-project de Jeff le boulimique. Cette fois-ci, ça tape dans les prémisses du black, obédience VENOM / BATHORY / CELTIC FROST. L’exécution est plus que sommaire, parfois j’ai l’impression que rien n’est en place. De plus, le mixage m’aide pas à rentrer dans le disque (voix trop en avant, boîte à rythmes trop en retrait). Par contre, à partir du 3e morceau, bizarrement ces quelques défauts disparaissent pour laisser place à des ambiances envoûtantes et carrément bien maîtrisées. Bon, EMMOS gagnerait en intérêt et en efficacité si Jeff s’épaulait de quelques potes et devenait un véritable groupe organique. En tout cas, c’est tout le bien que je lui souhaite. FL (DIY) jeffboss02@wanadoo.fr

EMMOS Guided By The Devil CD-R

Jeff est trop rapide pour moi. Deuxième disque d’EMMOS en quelques mois, et déjà les améliorations se font nettement sentir. Bon, je trouve toujours à y redire niveau mixage et mise en place, mais merde je me suis plusieurs fois surpris à me dire « merde, l’enfoiré » à l’écoute de ces 8 titres. Ca tient la route, y’a une véritable démarche de composition, une cohérence qui s’affirme, un univers qui se dessine (dans ces riffs mélodiques, dans ces vocalises parfois maladroites) et des textes qui tapent au dessus de la moyenne des groupes de talmé actuels. De la difficulté de vivre dans une société que l’on ne comprend que trop bien. J’attends le 3e opus avec impatience. FL (Altsphere) www.altsphere-prod.fr.st

ESCML S/t CD-R

Encore un autre skeud chelou refilé par Jeff. ESCML semble s’être inspiré des écrits d’Anton LaVey pour construire son disque. 16 titres, aucune chanson. Plutôt des thèmes abstraits et barrés. Si l’inconnu se cachant derrière le très fin pseudo Profanus Animal semble doué pour la création d’ambiances malsaines, celui-ci ferait par contre mieux de s’abstenir d’écrire ou de layouter (cf l’artwork bidon et le speech en Anglais incompréhensible au dos de la pochette). Mouais, je suis sceptique. FL (DIY) pas de contact

EWE S/t CD-R

4 cauchemars à se chier dessus. C’est d’autant plus glauque et effrayant quand tu comprends que la seule et unique compositrice responsable de cet objet sonore non identifié n’est autre qu’une fillette de 12 ans. Plongé dans le noir, ces 4 titres me font le même effet que lorsque j’avais écouté la BO de The Omen pour la première fois. FL (Dark Ambient Production) MERTZ Karen, 24 rue de Bordeaux 57970 Yutz

EX_TENSION Needles CD-R

Electro énervée, entre EBM acide et drum’n’bass minimaliste. 6 titres dont le tube Needles en 3 versions différentes (edit, extended et club). Faut tendre l’oreille pour percevoir le chant murmuré, je pense que c’est voulu et ça colle plutôt bien à la zik du duo, tantôt martiale, tantôt presque intimiste. FL (Altsphere) http://ex.tension.free.fr

FACE TOMORROW My World Within CD

Un nouveau morceau des Hollandais ainsi que 2 lives et une version radio de la chanson titre à se mettre sous la dent. Ca sonne de plus en plus RADIOHEAD époque The Bends. Contrairement à l’album précédent qui m’avait quelque peu fait chier sur la longueur, je trouve que ce titre bute tout simplement. Encore faille-t-il aimer le rock mélancolique. Les deux titres en concert font ressortir les affinités qu’a le combo avec un groupe tel qu’A PERFECT CIRCLE. Vraiment tendancieuse comme référence. Bref je sais pas trop où me placer avec FACE TOMORROW, je suis à la fois irrité et sous le charme. FL (Reflections) www.facetomorrow.net

FIRST FAILURE The Option CD

Les clones de BANE et autres AMERICAN NIGHTMARE commencent à me fatiguer au moins autant que ceux d’HIS HERO IS GONE ou ENVY. FIRST FAILURE n’a pas inventé la mosh mais applique à la lettre les leçons apprises par ses grands frères ricains, à savoir fortement moderniser leur hardcore avec de beaux riffs mélodiques grandioses et un chant bien arraché. J’ai l’impression d’avoir déjà entendu ces chansons ailleurs. Malgré tout, les Parisiens s’en sortent plutôt pas mal, pas loin d’un BLACKLISTED en moins « rouleau compresseur ». FL (Eternalis) www.eternalisrecords.com

THE FUNERAL ORCHESTRA Feeding The Abyss DoLP

Plus lent, tu meurs. T’es pas mort ? Normal. FL (Parasitic) www.funeralorchestra.com

GENEVA S/t CD

CULT OF LUNA, ISIS, SOUNDGARDEN. Tu secoues bien le tout et tu obtiens ces 7 titres présents sur ce disque éponyme de GENEVA, formation contenant en son sein des gens de DONT LOOK BACK. Forcément, les morceaux font pas une minute, t’imagines. Ensemble très efficace mais ça reste plutôt anecdotique pour mes oreilles plus habituées à se manger de la pop et du punk que du métal lourd as fuck. M’enfin, j’élève ce disque carrément au dessus de la moyenne dans le genre. Au niveau d’OVERMARS et SHALL NOT KILL tout en restant bien différent malgré tout. FL (DIY) alexgeneva96@hotmail.com

GET LOST Démo 2005 CD-R

6 titres de hardcore SxE en provenance de Paris. Ca pourrait être vraiment classe si le batteur savait jouer. Dans l’emmenchage des speeds, ça me fait penser à RELEASE et c’est pas ce que j’appelle une « bonne chose ». Better luck next time. FL (DIY) xhighhopesx@hotmail.com

GHOST MICE S/t CD

Compilation de morceaux parus sur différents splits pour les retardataires. GHOST MICE est probablement le groupe le plus touchant et sincère qu’il m’ait été donné de rencontrer ces dernières années. Z’ont réussi à me faire monter les larmes lors de leur concert à Lyon. « We wish for a better world, we dream of a better world ». FAVE. FL (Plan It X) www.plan-it-x.com

GHOST MICE Europe CD

Nouveau disque entièrement dédié à la célébration du voyage, de l’amitié et de la musique. Les textes se lisent comme autant d’anecdotes et de souvenirs sur leurs moments passés en Europe. La zik est toujours pleine d’espoir, mais aussi beaucoup plus variée et aboutie que sur leurs précédents disques. Comme quoi, pas besoin de batterie pour avoir envie de danser. FL (Plan It X) www.plan-it-x.com

GORYPTIC S/t CD-R

2 titres de death/grind plutôt carton. Entre ORIGIN, EXHUMED et MORTICIAN. Ecole Relapse, tu vois le genre. Ca changera pas ma vie, par contre. www.goryptic.com

GOSSIP Standing In The Way Of Control LP

Wow, sacré mélange que ce trio me balance à la gueule sur leur 3e album. Soul blanche teintée de noise, dansante au taquet, l’exacte opposée d’ERASE ERRATA. Chaude comme la braise, quoi. Et que dire de cette voix de diva, totalement maîtrisée, exubérante sans être énervante… Ce que j’aime également, c’est la facilité déconcertante avec laquelle GOSSIP parvient à moderniser de vieux thèmes 60’s sans que ça sonne ringard une seule seconde. De plus, certains textes font preuve d’un humour subtil qui me parle. Seul bémol, l’artwork très moche qui se retrouve rattrapé de justesse par le patch BURZUM du bassiste. FAVE. FL (Kill Rock Stars) www.gossipyouth.com

HARAM S/t LP

MAJORITY RULE. Un nom qui fait mouiller bien des yeux, surtout ceux des personnes qui n’ont jamais eu la chance de les voir en live. Lors de leur venue en Europe, en l’espace de 2 concerts terrifiants de violence et d’intensité, le trio était parvenu à me faire oublier BOTCH. Un exploit qui ne s’est jamais reproduit par la suite. Puis le groupe a splitté dans l’indifférence générale. 2006 voit la sortie providentielle de ce premier album d’HARAM. Ex-MAJORITY RULE, donc. Premières secondes, retour en arrière, mes oreilles sont déjà toutes dures. La basse ronfle, la batterie claque, les riffs sont cristallins et le chant est désespéré. Je sais pas qui fait quoi mais une chose est sûre : je suis en terrain connu. Les gaziers me baladent le long de 11 chansons toutes plus phénoménales les unes que les autres. Montagnes russes. Précision infernale. Lourdeur écrasante. Beauté incendiaire. Ou comment réinventer un son connu de tous et de toutes (Washington DC) en quelques fulgurances géniales (les passages les plus intimistes de PAGE 99 se crashent contre le rock quintessenciel de FUGAZI). Car il y a aussi de l’ex-PAGE 99 dans le merdier, autre nom qui fera mouiller bien des yeux (bis). En bref, passer à côté de ce disque serait un crime irréparable. FL (Lovitt / Adagio 830) www.harammusic.com

HEATSEEKER Working CD-R

Punk, hardcore, rock’n’roll pendant 7 titres. Fait penser à REFUSED, aux BURNING HEADS, ce genre de trucs. Plaisant et bien branlé, mais vraiment pas ce que j’ai envie d’écouter en ce moment. FL (KOF) www.kofprod.net

HELVETE Better To Reign In Hell Than Serve In Heaven / Frost, Blod & Metall CD-R

Deux demos d’un obscure de black métal cru et primitive sur un même disque, cool. Entre CREBAIN, BURZUM et vieux thrash. Le mix est bon, les morceaux sont courts, fusent et sont pas chiants, la voix est bien cramée. Préférence pour les derniers morceaux, plus épiques et dramatiques. Une sortie vinyle me comblerait de bonheur. FL (DIY) http://helvete.dyndns.org

HITCH We Are Electric ! CD

Nouvel album tendu comme un élastique de string brésilien. Les Belges auront mis 10 ans avant d’arriver à la mixture parfaite. Les influences DC sont toujours présentes (FUGAZI, BLUETIP), enrichies cependant d’une bonne dose de QUICKSAND, FIRESIDE et PILOT TO GUNNER. HITCH ne penche jamais vraiment d’un côté de la balance, maintenant une harmonie parfaitement maîtrisée le long de ces 11 nouveaux morceaux. Un groupe constamment sur la corde raide, un disque réjouissant de bout en bout. FL (Moonlee / Vlas Vegas) www.hitch.be

THE HOLOGRAMS Night Of 1000 Ex-Boyfriends CD

Fave dès la première seconde. Je m’explique : 4 chipies qui me balancent une power pop odieusement sucrée (les voix, les mélodies craquantes) tout en me chantant au creux de l’oreille des textes salaces et salés (on bâche les ex, les copines des ex, les poseuses, on parle de cul et de défonce à longueur de vers), tout ça produit par Blag Dahlia et emballé dans un artwork rose bonbon… Je veux dire, c’est humain de ne pas pouvoir résister… Raison de plus de me laisser aller, étant un grand fan devant Satan de Josie & de ses Pussycats… Chaque morceau est un tube ENORME (faudrait que j’écrive ce mot en police 666 pour que tu comprennes). Seul regret : aucune sortie vinyle n’est prévue pour l’instant, et cela malgré mes coups de fil répétés au siège de Teenacide. Si le prochain album est aussi bon que celui-ci, je m’immole de bonheur. FL (Teenacide) www.teenaciderecords.com

HORRIBLE NETWORK Let’s Sabotage Transmission CD

Emo new school mal joué aux textes affligeants de nullité. Entre du néo métal de garage et du BOY SETS FIRE faisandé. FL (Wain / Vacation House) www.waincrew.it

HORRORPOPS Bring It On ! LP

Bring It On c’est aussi un teen movie avec Kirsten Dunst et Elisa Dushku sur une équipe de cheerleaders. Une sucrerie que PP adore (wink). A écouter ces 13 titres, je déchante légèrement. Punk rock light teinté de rockab’, de ska et de street punk. 3 ou 4 morceaux le font carrément (It’s Been So Long est terrible), dommage que le reste tombe trop dans la facilité des mélodies entendues mille fois mieux jouées ailleurs. Néanmoins, je suis quand même tombé amoureux de Patricia Day, de ses mules et de sa contrebasse énorme dès que j’ai eu le disque entre les mains. FL (Hellcat) www.hell-cat.com

HYBRID Promo 05 CD

Grind technique et barré fait par des ex-ANOTHER KIND OF DEATH et UNSANE CRISIS. Entre DILLINGER ESCAPE PLAN et CEPHALIC CARNAGE pour situer la bête. Y’a des plans mélodiques étrangement séduisants et inhabituels pour ce genre de groupes, comme si les gratteux avaient trop écouté THURSDAY. Mais le grind furieux reprend ses droits dans les secondes qui suivent, faut pas délirer non plus. Au final, c’est pas mal mais j’arriverai pas à tenir plus de 3 titres à ce rythme de mouline. FL (DIY) hybridnoise@gmail.com

I LOVE YOU BUT I’VE CHOSEN DARKNESS Fear Is On Our Side DoLP

Des groupes en plein dans le revival 80’s qui jouent avec classe, ça court pas les rues. Aux chiottes les sous-GANG OF FOUR et les copycats de XTC. Le quintet d’Austin tape dans le CURE des familles période Pornography avec un soupçon de rock progressif léché et quelques rythmiques directement puisées à la source JOY DIVISION. Musique aisément identifiable donc, mais bizarrement insaisissable. Le mystère reste entier, à l’image de cette pochette magnifiquement sobre et d’un disque qu’une dizaine d’écoutes ne suffiront pas à apprivoiser. FL (Secretly Canadian) www.chosendarkness.com

IMMORTAL Live At BB Kings Club New York 2003 DVD

Bootleg officiel enregistré durant la tournée Metal Gods. Une seule et unique caméra pour filmer le concert de derrière la table de mixage. Autant dire que c’est pas très excitant pour les yeux. Par contre les oreilles se régalent avec ces 7 morceaux joués à la perfection et servis par un son carrément excellent. En espérant qu’un jour le groupe se reforme. FL (Nuclear Blast) www.nuclearblast.de

IMPERIAL LEATHER Something Out Of Nothing LP

Le groupe Suédois me délivre la bombe que j’étais en droit d’attendre. 14 titres à chant mixte tous plus dansants et tubesques les uns que les autres, à classer entre SIGNAL LOST, SUICIDE BLITZ et BURNING KITCHEN. Bonne tuerie dans les règles. Celui là est pas prêt de décoller de la platine. FL (profane Existence) www.communichaos.com

INTOXIKACE S/t K7

Punk métal grindisant tout pourri enregistré dans les égouts. Vais écouter GRIDE. FL (OVHC) ovxhc@seznam.cz

IRON & WINE Woman King LP

De la folk crépusculaire chants mixtes sur Sub Pop, je fonce. C’est un cadeau de Morgann que je ne pouvais refuser et c’est aussi beau et fluide que la pluie qui tombe sur mes carreaux en ce funeste vendredi saint. Si IDA te parle, il y a des chances pour que tu tombes sous le charme de cette beauté faite groupe. FL (Sub Pop) www.subpop.com

JEFF The Broken Toys & The Beasts CD-R

2 très longues compositions electro noise à guitare et 8 reprises qui subissent le même traitement sonore. IRON MAIDEN, HELLOWEEN, SLAYER, HAMMERFALL, BATHORY, MAYHEM et BLACK SABBATH s’en prennent plein la tronche. Ca pourrait être anecdotique, c’est en fait plutôt fun d’essayer de reconnaître les thèmes repris à la sauce portnawak électronique (foutage de gueule bien drôle sur l’hommage à HAMMERFALL). FL (DIY) www.electrojeff.fr.st

JEFF Winter Session CD-R

Un seul morceau sur ce disque. Fresque de 15 minutes très intéressante qui doit aussi bien à l’électronique glauque qu’au doom mélancolique de MY DYING BRIDE. Ca tombe bien, y’a un orage qui se prépare dehors. FL (DIY) jeffboss02@wanadoo.fr

JEFF Oxis.Moron CD-R

Jeff pète une durite. En même temps, il le dit lui-même à l’arrière de ce nouveau projet : « Rien à foutre de vos codes ». C’est donc 30 morceaux en roue libre qu’il nous présente là, regroupés en 4 mouvements bien distincts. Le format relativement court (chanson d’une minute en moyenne) ne lui sied pas vraiment. Y’a des ambiances que j’aurais vraiment aimé entendre développée. Rien que le morceau d’ouverture, par exemple, aurait pu devenir une pièce véritablement effrayante et lugubre si étalée sur 3 ou 4 minutes. Idem concernant les compos rythmées. Peut-être qu’il faudrait voir à plus travailler sur les enchaînements des différentes séquences, ces putains de blancs me coupant à chaque fois en pleine montée. ‘fin voilà, pas mon opus préféré du bonhomme (mais bon, il est resté fidèle au credo qu’il s’était donné au départ, alors je peux pas lui en vouloir). FL (Altsphere / Abyssa) www.jeffworks.fr.st

JULIETTE & THE LICKS You’re Speaking My Language LP

Tu dois te dire que j’ai vraiment des goûts de merde. Et tu as probablement raison. En fait, j’avais envie de me choper le premier album du groupe de Juliette Lewis pour pouvoir me passer en boucle un morceau, Got Love To Kill, que je trouve tout bonnement monstrueux. Alors forcément, j’ai écouté le reste, pour voir. C’est pas honteux, y’a 2/3 tubes efficaces mais ça révolutionne pas le genre comme la bio le laisse entendre. Entre Patti Smith, TALKING HEADS et du rock de redneck. Y’aurait des ex H2O dans le backing band mais je pense pas qu’ils aient envie que ça se sache… FL (Hassle) www.hasslerecords.com

KHERE S/t CD

Partir en tournée est l’occasion de faire de jolies rencontres. KHERE est le groupe d’Andrea avec qui on a passé un peu de temps à Pise. Type intelligent et molto simpatico. 6 titres donc sur cette galette. Passage à tabac en règle, du LACK des débuts jusqu’à HONEYWELL en passant par NIKAD. Emo hurlé et vieillot qui rocke avec ses tripes. Textes poétiques en Anglais. FL (Sons Of Vesta) chaoskhere@hotmail.it

KICK THE SYSTEM Tapage Nocturne CD

Punk rock mélodique et prolo chanté en Français. Des chansons sur l’unité, la rue, la grève des dockers de Liverpool en 95. Ca respire la sincérité et c’est plutôt bien branlé mais ça me passe carrément au dessus de la tête. FL (Let’s Go) http://kts.free.fr

THE KILLS No Wow LP + DVD

J’arrive toujours pas à me faire à l’idée que la fille qui s’époumone dans THE KILLS est la même qui me faisait rêver quand je l’écoutais chanter dans DISCOUNT. Les deux groupes ont rien à voir entre eux. Même le chant est autre, complètement méconnaissable. C’est peut-être ça que les journalistes appellent « la maturité ». Entre les deux mon cœur ne balance pas, mais j’aime quand même beaucoup ce que la belle Allision Mosshart fait maintenant avec son copain Anglais. Du rock noisy minimaliste et agressif qui sait transformer de simples riffs en morceaux tubesques infectieux. Leur premier album était pas mortel, celui-ci le fait carrément plus. DVD classe en bonus. FL (Domino) www.thekills.tv

KNUT Terraformer CD

Dernier contact avec KNUT lors de notre concert commun avec KEELHAUl à Colmar. Le Challenger venait juste de sortir. J’avais trouvé ça vraiment mauvais, pas en place, chiant, tout ce que tu veux. 3 ans plus tard, le concert devenu un mauvais souvenir, je me prends ce Terraformer en pleine tête. Fini les velléités chaotiques à deux balles, les Suisses ont décidé de fusionner leur métal bouillonnant avec le meilleur du post rock aventureux pour pondre ces 12 titres impressionnants de maîtrise et de musicalité. Ce disque s’écoute comme un conte, une aventure magique et épique dans une langue inconnue. Tu captes pas tout mais tu saisis l’essence même de ce qui doit être compris. 45 minutes qui accompagnent parfaitement un documentaire sur le grand voyage des requins marteaux dans l’Océan Pacifique. FL (Conspiracy / Hydra Head) www.conspiracyrecords.com

KOUFAX Hard Times Are In Fashion LP

Con que ce nouvel album soit pas à la hauteur de Why Bother At All, génialissime morceau d’ouverture. Rythmiquement parfait, avec des claviers au poil et un refrain imparable, ce premier titre est une tube. Le reste tombe forcément à plat. A moitié bar rock à la UNDERTONES, à moitié trendy à la STROKES. Une déception à la première écoute, mais si ça se trouve je l’écouterai en boucle dans 6 mois. FL (Motor) www.koufaxmusic.com

LARRY & THE DAVOCETS Your Planet Sucks LP

5 morceaux gravés sur un one-sided jaune transparent peint. D’emblée, l’objet te fait de l’œil. La zik est pas en reste, punk taré et infectieux avec pour principale obsession les OVNIS. Du grand n’importe quoi à hurler de rire (et qui se tient du début à la fin). Disque qui rend immédiatement accro, j’en veux plus ! FL (Painkiller) www.painkillerrecords.com

THE LAST MILE More Plastic Illusions LP

Nouvelle sortie 213 (entre autres labels investis), nouvelle boulette. J’étais pas fan des précédents disques du quatuor hollandais. Aujourd’hui on oublie l’emo métal bancal pour une fusion titanesque et épuisante entre le HIS HERO IS GONE du Plot Sickens et SYSTRAL, 13 morceaux évoluant de blasts beats écrasants en fasteries accablantes. Suis pas fan de l’artwork, par contre le livret est superbe, le layout mortel (le superbe rabat avec les photos) et le contenu très intéressant. On y discute consommation de masse, structures sociales, capitalisme, économie, écologie. FL (213 / Narshardaa / Tofu Guerrilla / Behind The Scenes / etc.) www.213records.fr.st

LAVENTURE Mais Elle Aussi CD-R

C’est bête, ce mec a de bonnes influences (HUSKER DU, THE REPLACEMENTS, MAZZY STAR), a pas l’air d’un con, mais ces qualités indéniables ne parviennent pas à effacer le côté bancal et chiant de son deuxième disque. M’enfin, il se fait plaisir et c’est déjà énorme. FL (DIY) c.laventure@wanadoo.fr

LOAF A The Mountain Daylight Time CD

Post hardcore Suisse. Décryptage : du CULT OF LUNA. Son énorme, bien branlé, tout ça. Les chroniques se suivent et se ressemblent. J’aimerais bien revenir dans le passé et empêcher Aaron Turner de fonder ISIS. Ou alors les faire splitter juste après le Mosquito Control. Ce serait un service rendu à la communauté. FL (DIY) www.loafa.ch

MADE IN MEXICO Zodiac Zoo LP

Faut pas se fier à la pochette 70’s champêtre. La musique de ce quatuor à larsen est tout simplement démoniaque. Une danse de la mort secouée par des vomissements incontrôlables. On est pas des ex-ARAB ON RADAR pour rien. La fille au micro a une voix carrément hallucinante, déglinguée, habitée, ultra sensuelle. J’ai sursauté quand j’ai ouvert le gatefold (y’a un pop-up) et ça me fait le même effet à chaque fois que j’écoute ce disque. Je sursaute, je m’agite, je fais une crise d’épilepsie, je crève dans ma gerbe. FL (Skingraft) www.skingraftrecords.com

MAKILADORAS In Eigen Hand LP

Album concept sur les dérives de la génétique. Un peu de Swedish touch dans le son tout comme dans les riffs (DISMEMBER, AT THE GATES, ENTOMBED). Ca cause carrément plus métal que leur 10’. Même en 45rpm, l’ingestion peut s’avérer difficile pour un estomac nourri au FROM ASHES RISE light. 100% de matières grasses et non testé sur les animaux. FL (Contamination / Kick Rock / Mala Raza / Trabuc / Squawk / etc.) www.makiladoras.tk

MARY X S/t LP

Ils l’ont finalement fait, et je regrette pas d’avoir attendu si longtemps. Entre expérimentations sonores et soniques, ballades dépressives, explosion du mur du son, on navigue sans cesse, de Charybde en Scylla, au gré des émotions sublimes qui se dégagent de ces 4 compositions. Proche de la mélancolie hallucinogène de THE BLACK HEART PROCESSION et pourtant si loin de toute comparaison nette et tranchée. En plus, tu soutiens la Casbah en achetant ce disque, et ça c’est bien. FL (Acide Folik) http://lacasbah.samizdat.net

MATES OF STATE Bring It Back LP

Difficile de surpasser un disque aussi mortel que leur Team Boo sorti il y a 3 ans. A défaut, les deux jeunes éternels mariés se contentent (et c’est déjà beaucoup) de livrer un quatrième album où la mélancolie et l’insouciance se disputent la plus grosse part du gâteau. Gros feeling 60’s qui me donne envie de remater The Flamingo Kid. C’est plutôt bon signe. FL (Polyvinyl) www.matesofstate.com

METAL HEARTS Socialize CD

La vache, le gros rip-off de ONE AM RADIO. Je me demande si Hrishikesh est au courant. La ressemblance est vraiment exagérée, aussi bien dans les sons employés que dans les structures. Seul différence notable : les morceaux de METAL HEARTS s’étirent en longueur et le chant y est mixte. Y’a donc moyen de confondre les deux, même si l’original sera toujours plus talentueux et se démarquera sans problème de la copie. Socialize reste malgré tout un disque plaisant, apte à me faire patienter en attendant un nouvel album du bel Indien timide. FL (Suicide Squeeze) www.suicidesqueeze.net

METRIC Live It Out LP

Avoir joué dans un film pourri d’Olivier Assayas ne fait pas tout. Pauvre Maggie Cheung et pauvre METRIC. Pendant que la belle Asiatique enchaîne les long-métrages daubesques, METRIC poursuit son bonhomme de chemin et sort ce Live It Out très connoté 80’s (pochette et son de trib’ inclus). Tout au long de ces dix titres, j’ai vraiment l’impression que les Canadiens veulent à tout prix jouer sur le terrain des CARDIGANS. Ca se sent aussi bien dans les arrangements rock léchés que dans la voix (sublime au demeurant) d’Emily Haines. C’est pas pour me déplaire et ça fait surtout patienter en attendant fébrilement la sortie d’un prochain album des Suédois. FL (Last Gang / Lado) www.ilovemetric.com

MILEMARKER Ominosity LP

Dès les premières notes, tu peux déjà prédire que ce nouveau disque ne fera pas l’unanimité chez les puristes. Moi même j’ai eu carrément du mal à entrer dans le jeu de cet Ominosity. Robbie out, Ben Davis in, ça joue autant aux chaises musicales que chez CHALLENGER. Malgré quelques à priori (pochette laide, sortie confidentielle, « c’était mieux avant »), ce 4e album officiel claque comme il faut. Les tubes se font moins évidents, certes. Cependant faut pas les chercher longtemps avant de les trouver (3 écoutes, tout au plus). Je regrette simplement que les 4 n’aillent pas à l’essentiel comme sur Frigid Form Sells ou Anaesthetics. La comparaison avec PINK FLOYD peut s’avérer justifiée suivant ton background musical et surtout sur la deuxième face, les rapprochant quelque part d’un groupe comme CAVE IN. Allez, très bon disque. FL (Stickfigure / Eyeball) www.eyeballrecords.com

MILGRAM Another One Buys The Dust CD

Le but avoué du label, dixit la bio, « est de faire franchir à ces musiques les frontières des réseaux DIY ». Mouais. Dans ce cas, qu’est-ce que tu te fais chier à m’envoyer ton disque ? FL (Golden Delicious) www.goldendeliciousrecords.com

MILLEFEUILLE Astre De Coton CD-R

Duo harsh noise chanté plutôt bizarre. Ca rappelle DIABOLOGUM et PROGRAMME sans la pertinence. Textes cons déclamés avec exagération. Ca en devient drôle. 6 interludes et pas de morceaux autour. FL (DIY) arnaud.laumont@wanadoo.fr

MONNO Error CD

J’aurais peut-être été moins indulgent avec ce disque si je m’étais pas tapé 36 clones d’ISIS avant de l’écouter. Le quatuor Suisse fait pas dans la dentelle. Si SIGHTINGS te défrise les poils du cul, y’a de fortes chances pour que tu te crames le sphincter au doux son saturé de ces 11 titres hallucinés. La noise de MONNO est d’une violence inouïe, infernale et maladive à s’en faire péter l’intestin grêle. Ca tome bien, j’ai comme une soudaine envie de vomir (les clones me restent sur le bide). FL (Conspiracy) www.conspiracyrecords.com

MONOCHROME Eclat LP

Quelque chose a changé dans le son de MONOCHROME. Je retrouve plus la chaleur des premiers enregistrements qui faisait tout le charme du combo Allemand. Changement de line-up également, les voix sonnent plus pareilles, ça chante exclusivement en Anglais (adieu le charme des mots qu’on comprend pas susurrés au creux de l’oreille). Reste malgré tout une bonne paire de chansons efficaces et facilement mémorisables, encore loin des classiques instantanés de l’époque mais là je fais mon difficile. Je leur souhaite une chouette carrière dans le monde merveilleux du rock indépendant. FL (Sticksister) www.stickman-records.de

MORD SelbstMordInjektion CD-R

5 morceaux d’une durée oscillant entre 7 et 15 minutes. 5 plages glauquissimes, ambiant harsh noise au taquet. Très mauvais délire quand t’as un peu trop picolé. FL (DIY) pas de contact

MURDUM Just Lower Yourself CD

J’étais quelque peu sceptique avant d’appuyer sur play. Pochette aussi froide que laide. Mais la zik réchauffe. Gros métal dopé aux hormones de croissance. Une solide base PANTERA (les mid tempos, la voix) sur laquelle se pose des structures alambiquées héritées de NILE et MESHUGGAH. Même les parties mélodiques sonnent justes. Résolument moderne et technique. Je suis sous le charme, je m’attendais pas à ça. FL (DIY) www.murdum.com

MY PRECIOUS / GAUGE MEANS NOTHING Split CD

Deux groupes dont tout le monde parle en ce moment réunis sur une même rondelle. MY PRECIOUS claque 3 titres en ouverture, un peu à la façon classieuse d’ANALENA, rock tendu et teigneux qui n’hésite pas à tomber dans le gros chaos emo bouillonnant. Les voix de Kyn et Rina sont les plus belles qu’il me soit donné d’entendre depuis Jen de SUBMISSION HOLD. J’en suis carrément tombé amoureux. GAUGE MEANS NOTHING reviennent avec 3 nouveaux morceaux totalement emo comme au bon vieux temps. C’est joué et chanté dans l’imprécision la plus totale, avec toute l’énergie du désespoir. C’est surprenant au moment où tu penses que ça va devenir générique, pertinent alors que tu t’attends à un gros déferlement… J’avais pas du tout accroché à leur 12’ mais là je trouve vraiment que ça tue. Merde, un autre FAVE. (Endless Nameless) http://endless-nameless-records.co.nr

MYRNA MINKOFF Acouphènes CD

10 nouveaux titres dans un esprit proche de ce qui se fait à Washington DC. Un petit quelque chose de THE CONVOCATION OF et de 31KNOTS aussi. Le quatuor a pris le temps de faire mûrir sa musique depuis le split avec MOLOCH. Les interludes instrumentaux sont magnifiquement mélancoliques et tranchent avec l’énergie brute ambiante. Vraiment, un très bon disque. Par contre, je déconseille la pochette aux diabétiques. FL (DIY) http://myrnaminkoff.free.fr

NEON BLONDE Chandeliers In The Savannah LP

Se foule pas, le père Aoki. Non content de faire le DJ dans les soirées bobos Californiennes, ça fait en plus un bail qu’il n’a pas sorti un disque intéressant avec son label (depuis le maxi de PRETTY GIRLS MAKE GRAVES, mais je me doute que les avis sont partagés à ce sujet). Dépolitisation totale de toutes ses activités, comme si THIS MACHINE KILLS et Heartattack n’avaient jamais existé. Faut croire que la thune te fait tout oublier. Alors ce groupe, encore un side-project de Johnny Whitney, lead singer souvent exaspérant des BLOOD BROTHERS. Je suis mitigé, pour pas changer. Même avis concernant SOILED DOVES. Quelques idées classes noyées dans un océan de remplissage. Ca part dans tous les sens et c’est excentrique au possible. Au final, je sais pourquoi je ne l’écouterai qu’une seule fois. Par politesse. FL (Dim Mak) www.dimmak.com

NILE Annihilation Of The Wicked DoLP

Nouvelle boucherie en règle, festin sanglant façon HG Lewis avec des effets spéciaux signés Gianetto De Rossi. Douloureusement magistral. Laser etched sublime sur la face D, vinyle couleur de toute beauté. Depuis PESTILENCE, pas un seul groupe de death métal ne m’avait brutalisé l’épine dorsale comme NILE. Fave. (Relapse) www.relapse.com

NOSTRADAMUS0014 S/t CD

Le packaging change, le disque reste le même. 4 morceaux de chaotic tuff guy hardcore pour les inconditionnels de DILLINGER ESCAPE PLAN. Pochette affreuse, paroles illisibles, pas ma came. FL (DIY) www.nostradamus0014.com

NO TURNING BACK Rise From The Ashes CD

Les gros cons sont de retour. « C’est 20 € pour jouer sur ma batterie. » Je me demande ce qui passe par la tête des bonnes gens de Reflections pour sortir des disques pareils. Hardcore rapide et brutal qui sort pas des sentiers battus. J’imagine une armée de pitbulls windmiller comme des dératés en entendant ces accords puissants et ces accélérations fulgurantes. Et puis j’appuie sur « stop ». La pop reprend son droit, tout va bien. FL (Reflections) www.reflectionsrecords.com

NUMBERS We’re Animals LP

Un nouveau disque moins dansant et plus pop qu’à l’accoutumée. Ca doit être la signature avec Polyvinyl qui veut ça. Le chant d’Indra se rapproche parfois de celui de Satomi de DEERHOOF, d’ailleurs le trio installe des ambiances similaires (Funny But Sad) tout en gardant sa patte (le tube The Fuck You Garage). Moins de punk direct donc, moins de bordel, plus de prog et de finesse. C’est pas pour me déplaire. FL (Polyvinyl) www.numbersmusic.com

OESTRE Biotope CD-R

Un point commun entre toutes les prods de ce groupe : des pochettes laides à en crever. Par contre, évolution notable, le son s’améliore avec chaque nouvelle livraison. Malheureusement, mon intérêt s’estompe de plus en plus. OESTRE travaille encore un peu plus les contours et le cœur de son métal bizarroïde tout en me perdant en cours de route. Faute surtout à ce chant mono gorge chiant comme la mort et ces quelques plans néo métal risibles. FL (DIY) http://oestre.free.fr

ORANGE BROWN Polaroid CD-R

THE POSTAL SERVICE et THE AQUEDUCT font des émules à Metz. 6 morceaux de pop électronique léchée et mélancolique. De jolies mélodies accompagnées de légères dissonances. Chant mixte. Un peu plus de profondeur et de variété dans le son, un ou deux tubes glissés ça et là, et hop ! On tient une perle. Donc pour l’instant, j’attends la chanson qui va me faire sauter par la fenêtre de ma chambre. FL (DIY) www.lekit.net

THE PEDESTRIANS Future Shock LP

Ces beaux riffs punks catchy et pleureurs rappellent forcément THE OBSERVERS. Le chant est juste mortel, rocailleux et varié. Il fait beaucoup pour rendre séduisante la chuche du quatuor d’Austin. Le gratteux assure et la section rythmique a du groove à revendre. Au final, on se retrouve avec un disque bourré de petits classiques. Punk rock classieux, et ils n’ont pas de page My Space. FL (Residue) residuerecords@gmail.com

PRETTY GIRLS MAKE GRAVES Elan Vital LP

Baptiser son groupe d’après un morceau des SMITHS est une marque de bon goût. Peut-être pour ça que j’ai toujours été plus indulgent avec les PRETTY GIRLS MAKE GRAVES qu’avec d’autres formations plus méritantes. Cet Elan Vital fait suite à un The New Romance qui avait tout de l’album parfait. Deux ans plus tard, on tourne la page et on défriche d’autres champs. Chaque morceau apporte une autre influence à la musique déjà très riche du quintet. AT THE DRIVE IN sur le morceau d’introduction, FUGAZI sur le troisième, et ainsi de suite. Dans l’ensemble, 12 chansons moins sauvages, plus posées et expérimentales (comparé à ce que le groupe faisait avant). Evidemment, le chant d’Andrea Zollo est toujours impérial. Inutile de préciser qu’une fois de plus je suis envoûté. FL (Matador) www.prettygirlsmakegraves.com

PRIMAL AGE The Light To Purify CD

Réédition du premier maxi chez Eternalis. Même après tout ce temps, PRIMAL AGE enterre n’importe quel clone hexagonal d’ARKANGEL et DAY OF SUFFERING. C’est vraiment un plaisir de réécouter ces 11 morceaux ultra métal et militants. FL (Eternalis) www.eternalisrecords.com

QUARK J’ai Croqué Un Pigeon Congelé Cette Nuit CD

J’arrive pas à distinguer la basse de la guitare sur cet enregistrement. Peut-être que mes oreilles fatiguent. En tout cas, mon cerveau me fait clairement comprendre qu’il aime pas trop cet album de QUARK. Leur noise m’accroche moyen, les textes nonsensiques me parlent pas. Par contre les interludes sont bien foutus. FL (DIY) www.quarkmusique.com

RAH BRAS WHOHM CD

Leur premier long m’avait pas plus emballé que ça. Ce nouvel album me semble à la première écoute bien plus consistant et cohérent. Un départ en trombe dominé par un chant féminin halluciné et des rythmiques technoïdes irrésistibles. Délivrent du swing robotique au kilomètre carré. Puis ça se calme un peu en milieu de parcours, c’est moins l’hystérie, les voix d’androïdes font leur apparition, Blade Runner n’est pas loin. Le calme avant la tempête. Final en forme d’apothéose grandiloquente, on touche MILEMARKER du doigt. J’attends leur passage à Metz en juin pour constater de visu si leur prestation live est à la hauteur de ce brûlot taillé pour ravager n’importe quel dancefloor. FL (Lovitt) www.rahbras.com

RAMBO Bring It ! LP

Petite réorientation musicale, maxi dégâts. Moins léger que le premier LP, ces 19 nouveaux titres donnent à l’aise envie d’enfourcher une moto sertie de clous. En même temps ça sort sur Havoc, le père Félix est pas bien loin. Suis malgré tout pas ultra fan. Par contre, c’est toujours un plaisir de lire la prose de Tony Pointless. Révolution avec le sourire. Et puis le vrai truc mortel de ce Bring It, le DVD bonus qui se laisse mater avec beaucoup de plaisir (rien que l’intro avec Kurt Balourd est énorme). FL (Havoc) www.havocrex.com

REGULATIONS Electric Guitar LP

Leurs deux premiers 7’s sur un jolie 12’ bien gras. Les CIRCLE JERKS Suédois. Le futur du punk rock (non, ce ne sera pas les BLOOD BROTHERS). Essentiel. FL (Havoc) www.havocrex.com

REPULSIONE S/t CD-R

Crust/grind punk pas terrible. Rappelle des millions d’autres groupes souvent bien meilleurs. FL (Morte Secca / Grindblock) www.grindblock.com

REST OF MY LIFE Transition CD

Entre emo pop MySpace prétentieuse, A PERFECT CIRCLE et quelques étranges relents métal new school (abus de china), ce groupe réussit l’exploit de m’insupporter en moins d’une minute. Le son est même pas à la hauteur, les paroles sont connes comme la lune. Je leur souhaite donc tout le succès qu’ils méritent (ainsi qu’un passage remarqué à Paris au Batofar). FL (Dead Letter / How Is Annie) www.howisannierecords.com

THE ROBOCOP KRAUS They Think They Are The Robocop Kraus LP

Merde, déjà le 4e album des Robocop. Que dire ? Les tubes se font moins évidents, le clavier en fait des tonnes, ça groove tout du long. Post punk, le sale mot est lâché. En même temps, ils ne font que travailler un son qui est le leur depuis le premier 7’. Leaders not followers, comme dirait NAPALM DEATH. Certains morceaux me font beaucoup penser à ROMEO VOID, d’autres à un DEVO moins régressif. Et malgré la signature sur Epitaph, ça respire toujours autant la passion et la bonne humeur. Des gens simples et sympas. C’est donc un plaisir de les retrouver au meilleur de leur forme. FL (Epitaph / Lado) www.therobocopkraus.de

THE ROGERS SISTERS The Invisible Deck LP

Le trio revient avec dix nouveaux titres qui fument tout sur leur passage. De la dance, du groove, du riff qui bute, de belles harmonies vocales, des refrains imparables, bref un bon gros fave bien comme il faut. FL (Too Pure) www.therogerssisters.com

ROTTEN TOFU S/t CD-R

J’aime pas chroniquer les disques des copains. J’ai souvent du mal à être objectif. Parce que j’aime beaucoup les gens et la musique qu’ils/elles font. Bon, pour situer ROTTEN TOFU, ce sont les ex-WHAT’S WRONG. Voilà, ça c’est fait. Musicalement, c’est dans la même veine, un poil plus cru peut-être. Toujours ce hardcore rapide, mélodique et viscéralement émotionnel qui regarde du côté de ses cousins allemands (MAGGAT à leurs débuts, AGE) et ricons (PORTRAITS OF PAST, MOHINDER). Imparable, indémodable, joué avec la plus grande des classes. Les textes me touchent aussi. J’ai toujours été admiratif des groupes capables de mettre des mots, de manière simple et subtile, sur des maux complexes. Le politique étroitement mêlé au personnel comme leitmotiv quotidien. Et puis une chanson bien fun sur les vélos (sales punks). J’aime ce groupe, et tout ce que je pourrais dire en plus serait superflu. FL (DIY) www.titaniumexpose.fr.fm

SCHWERE ARTILLERIE Brutal Bebop Show CD

Avec un nom pareil je pouvais m’attendre au pire. Des casques de CRS achetés à la Foir’Fouille du coin (j’ai le même) et une zik pas si lo-fi que la bio le laisse entendre. Le clavier rappelle les premiers disques de ROBOCOP KRAUS, l’ensemble sonnant comme un gros compromis entre AN ALBATROSS et FUNERAL DINER. La voix peut irriter à la longue, noyée sous un déluge de saturation inutile. Sinon ça se laisse largement écouter. FL (Tears From Silence) http://schwere.artillerie.free.fr

SCISSORFIGHT Jaggernaut CD

Subtil mélange de néo métal, de hard rock redneck et de stoner light. Oui, aussi subtil qu’un pet de Carlos. FL (Tortuga) www.tortugarecordings.com

SED NON SATIATA Le Ciel De Notre Enfance LP

C’est con mais à chaque fois que je lis le titre de ce disque je pense au morceau du duo Sardou / Garou. Bref. Plus l’habitude d’écouter de l’emo de ce calibre depuis un moment. LIFE AT THESE SPEEDS fut le dernier groupe dans le genre à m’avoir calmé. SED NON SATIATA s’en rapproche un peu, avec certaines mélodies bien influencées MIHAI EDRISCH / DAÏTRO en plus. La sortie sur Pure Pain Sugar et Alchimia n’étonnera donc personne. Morceau préféré : Waiting For The Dawn, une instrumentale magnifique, des montées en puissance incroyablement bien maîtrisée, une finesse de jeu qui laisse sur le cul. Le reste me parle moins, mais rien que pour ces quelques minutes de bonheur… FL (Pure Pain Sugar / Alchimia / Puzzle) www.sednonsatiata.com

SHALL NOT KILL S/t CD

Il est des groupes qui parviennent à déjouer tous les clichés inhérents au style de musique qu’ils pratiquent, sans prétention ni calcul aucun. Ca s’appelle le talent et ça n’a pas de prix. SHALL NOT KILL est de ces groupes, l’a toujours été et le sera toujours, bien après le suicide auto planifié et le dernier disque posthume. Après tout ce que j’ai pu écrire sur eux, partager et vivre avec eux, ai-je encore une fois besoin d’ajouter « les meilleurs morceaux du groupe, des textes qui te poussent à la réflexion, ce disque tue, c’est magnifique, je peux mourir heureux » ? Non. Chope moi ce disque et fais péter tes enceintes. Va les célébrer une dernière fois le 24 Juin à Reims. Profites-en tant qu’il en est encore temps. FL (Impure Muzik / Fight For Your Mind / 213) www.f-f-y-m.org

SHIZUKA Equilibre CD

Premier véritable album pour le boulimique électronique. Le boîtier métal est épuré mais magnifique et colle parfaitement à la zik froide et dansante du beau gosse. Je kiffe moins le livret, plus classique. 13 plages de textures sonores vaporeuses. Il y a une âme dans la machine. FL (Parametric) http://shizuka.music.free.fr

SHOEMAKER LEVY 9 Panthéon CD

Encore et toujours ce hardcore chaotique et démonstratif, pas original pour un sou mais exécuté de main de maître. Ca débande jamais, c’est ultra violent et ça me rappelle aussi pourquoi je préfère écouter du punk rock. Virgil, sympa le code barre à l’arrière du disque. FL (Several Bleeds) www.severalbleedsrecords.com

SHORA Malval CD

Parcours plutôt atypique pour ce groupe Suisse. Quelques 7’ (dont un formidable split avec BORN UNDER SATURN) et un premier MCD sur Grave Romance assoient le quatuor comme l’un des espoirs de la scène hardcore chaos européenne. Puis le désormais mythique split avec MERZBOW et des prestations scéniques ridicules les font tomber aussi sec dans la parodie. Silence radio pendant quelques années. Déboule aujourd’hui ce Malval. De nulle part. Comme pour signifier que tout a changé. 4 longues plages de cette musique barbare que l’on dénomme « post rock ». On ne pouvait rêver plus belle résurrection. FL (Conspiracy) www.shora.com

SHORT FUSE S/t LP

Hardcore moderne pas mortel, plutôt banal, voire même chiant. Me suis emmerdé en l’écoutant, j’ai pas trop envie que tu te fasses chier en me lisant, donc j’arrête là. FL (Assault / Underestimated) www.assaultrecords.com

SKITYOUTH ARMY S/t 7’

SKITYOUTH ARMY, ou la version musicale des Boumchtatrap. A lire absolument, les paroles de Pouri City Thrash Attack, juste parfait, drôle et qui fait passer bien plus de choses que n’importe quel texte cynique sur la scène et le hardcore. J’adhère. FL (Chimères / WeeWee) www.skityoutharmy.tk

SLANG S/t LP

Ex-BITCHIN’. Un premier LP qui me tanne la gueule instantanément. Imagine un croisement improbable entre TWELVE HOUR TURN et SLEATER KINNEY. Ca rocke, emmanche du riff et chante mixte. Aucun répit n’est laissé, même les pauses et les silences semblent complexes. Bref je vais le ranger aux côtés du TINY HAWKS. FL (Obscurist Press) obscurist.press@gmail.com

SLEATER KINNEY The Woods DoLP

Merde, les filles peuvent signer tranquille chez Akarma. Dig Me Out, The Hot Rock et One Beat les destinaient vraiment pas à sortir ce The Woods. Une démoule à la COVEN version riot grrrrl, BIKINI KILL dopé au FU MANCHU des familles. Quelques morceaux rappellent quand même leur précédent chef d’œuvre, et puis finalement ça fait du bien de constater qu’elles préfèrent avancer, ne pas stagner plutôt que de profiter de leur succès. FL (Sub Pop) www.subpop.com

SOME GIRLS Heaven’s Pregnant Teens LP

Le all star band de chez 31G effectue un retour fracassant avec ce nouveau 12’ bien plus carton que tout ce que les gaziers avaient sorti précédemment. Hardcore violent et provocateur (les textes), pas ma came mais ça se laisse écouter. De toute façon, sont sûrs d’en vendre par paquets de 100 quoique j’en dise. FL (31G) www.threeoneg.com

STAR SYSTEM DEATHROYA Rött’n’Röll CD-R

Des ex-GROUND ZERO (de Metz) dans le merdier. Je regrette le son carrément trop synthétique de la batterie (ces cymbales qui bruitent comme des couvercles de casseroles), mais mis à part ça,leur crust metal bien rock’n’roll envoie le bois. Grognements et cris suraigus, chorus hard rock mélodique, c’est basique mais ça marche. A suivre. FL (DIY) pas de contact.

STREET DOGS Back To The World CD

Ca fait tellement de bien de se retrouver face à ce genre de disque pas prétentieux pour un sou. Du punk rock mélodique de camionneur tatoué jusqu’au cou qui pense à sa belle restée à la maison pendant qu’il erre sans but sur les routes du Sud Américain. Du punk rock mélodique de petite frappe honnête au fond de lui même tatoué jusqu’au cou et qui espère pouvoir se sortir de la merde dans laquelle il s’est fourré avant d’aller moisir à la place d’un autre en prison. Espoirs et doutes mêlés dans ces textes évoquant la froideur du pavé et les douleurs de la vie. Musicalement, les CLASH et Bob Dylan trinquent à la santé de THE POLICE et SAMIAM. Plus proche de nous, ça me rappelle carrément SMALLTOWN. Ce Back To The World est même du niveau de la première bombe des Suédois. Donc fave. FL (Brass Tacks) www.street-dogs.com

TEEN CRUD COMBO Judgement Night Soundtrack Part 2 LP

Testament d’un groupe Canadien obscur qui allait par la suite se réincarner en BRUTAL KNIGHTS. Du punk rock tel qu’il devrait être joué, rapide mais pas brouillon, mélodique et rock’n’roll au taquet. Le fait d’être passé à côté de ce groupe pendant des années me dépasse, m’enfin le mal est réparé maintenant. FL (Deranged) www.derangedrecords.com

LES TERRIBLES S/t CD

Rock’n’roll 60’s terriblement kitsch et rafraîchissant. On dirait vraiment un enregistrement d’époque. Le livret est rempli de pubs pour des piles, des tennis, du cirage et les coupes de cheveux des 5 zigotos (une wild wild girl au chant) sont pas là pour faire beau. C’est du sérieux, du 40 ans d’âge. Les textes sont ultra drôles. Merde, les yés yés sont de retour. FL (Dyonisus) www.dyonisusrecords.com

LE TORMENTA L’Unico Elemento CD

New school emo métal Italien. M’évoque les débuts de MORNING AGAIN (era Moyal) ainsi que KEEPSAKE. L’école Eulogy Records. Disque très bien foutu, juste que les chansons à 500 riffs ça me saoule vite. Soit je deviens vieux, soit j’ai plus envie de réfléchir, soit ça m’impressionne plus. Et peut-être même les 3, tiens. Chant clair, double à taquet, gros son. Pochette carrément laide. Textes encore une fois poétiques. FL (Sons Of Vesta / Porrozine / Saltero / Cripta / etc) www.denialofservice.tk

TWILIGHT S/t LP

Un méchant disque purulent, infecte et malsain comme je les aime. FL (Southern Lord) www.battlekommand.com

UNEARTHLY TRANCE The Trident LP

Avec Relapse, le son est au rendez-vous. Avec UNEARTHLY TRANCE, les compos sont au rendez-vous. Pas étonnant que les deux entités furent amenées à produire un disque en commun. Joie, il vient de sortir et c’est une tuerie innommable. Sludge doom thrash death black metal et bien plus encore. FL (Relapse) www.relapse.com

UNMANNERLY In The Cellar CD-R

A deux on fait plus de bruit, c’est bien connu. Jeff s’entoure cette fois-ci d’un comparse à la guitare pour te balancer un heavy death machinal et bancal. Pour la peine, carrément moins emballé que le disque de DEAD MUSICIAN. FL (Altsphere) www.altsphere-prod.fr.st

V/A A.V.I.S. Benefit Compilation K7

L’ami Jojo nous sort une bien jolie compile en soutien à l’A.V.I.S., collectif vegan et antispéciste. Objet international axé sur le bruit qui fait du bien aux oreilles. Mes favoris sont toujours les mêmes, toujours les amiEs : KRAP NEK, ROTTEN TOFU, LOST CARDS, TEKKEN mais RADIO BIKINI, MARERIDT et GRIDE m’ont mis une bonne branlée également. Soutien ! FL (Langt Ner) langt_ner@yahoo.fr

V/A DIY CD-R

La compile de potes par excellence, réalisée à l’occasion de la tournée ROTTEN TOFU / BELLE EPOQUE. Tu retrouves ces groupes ainsi qu’une chiée d’autres (KRAP NEK, GU GUAI XING QIU, SHALL NOT KILL, BVH, RICHARD DURN, KARENINE, NOIR, HYACINTH, etc.). La pochette est jolie, tout est fait main, le livret bute, les morceaux suivent… Awesome. FL (DIY) emochiotte23@no-log.org

V/A Everything Make You Shock CD

Un panorama exhaustif de ce qui se fait de plus violent en Indonésie avec en prime 3 invités de luxe (CHAROGNE STONE, CAPTAINS AMERICA et SQUARE THE CIRCLE). Beaucoup de powerviolence et de fast thrash, quelques petites pincées de métal, un poil de grindcore. Mes faves persos : GANJOS LOCOS (fastcore au féminin), DS-14 (devine à quoi ça ressemble), STRAIGHT ON VIEW (à la VITAMIN X), TERSERAH (grind light bien mortel) et les inénarrables THE SONATA et THIS IS HELL qui décrochent haut la main le record du son le plus pourri jamais entendu pour un groupe de punk (détenu jusqu’à présent par DISCLOSE). FL (RIP Kids / Teriak Keras / Boum Cœur) www.geocities.com/uproarscene

V/A Frissons 05 CD

Encore une compile fourre-tout. Panorama des groupes de la région Rhône-Alpes qui sont passés au Brise Glace en 2005. Y’en a pour tous les goûts, forcément. Du rock sous toutes ses formes, du dub, de l’électro, du hip hop, de la chanson française… Les groupes qui sortent la tête de l’eau : CAPUSH, L’ORCHIDEE D’HAWAÏ, MOISELLE JEANNE EXPERIENCE, PAN EUROPEAN. 4 sur 17, ça fait pas beaucoup. FL (Brise Glace) www.le-brise-glace.com

V/A Furia Prod CD

Quand c’est pas l’un qui pompe LOFOFORA, c’est l’autre qui plagie ONE MINUTE SILENCE ou CRADLE OF FILTH. Je pensais ce genre de groupes morts depuis 10 ans. NOWONMAI sort la tête de l’eau avec sa parodie de NIGHTWISH / LACUNA COIL pas trop mal foutue. FL (Vive le sponsoring) www.furia-prod.info

V/A Nawak Posse Volume 1 CD

Remporte la palme de compile la plus pourrie de l’année. Je me demande ce que DER KAISER DER NARREN foutent là dessus. Bon, si tu kiffes le hardcore métal à deux balles et les riffs qui se ressemblent, y’a moyen que t’y trouves ton compte. Port’nawak. FL (Nawak Posse) www.nawakposse.com

V/A The Real Underground Volume 5 CD

On continue dans le trip « compile inutile ». 5e volume déjà, je me demande bien qui peut écouter ce genre de trucs. Je vais pas te détailler la tracklist. Ca peut te plaire si t’écoutes encore du néo métal. FL (Autumn Productions) www.autumnproductions.fr

V/A The Real Underground Volume 6 CD

Quand y’en a plus, y’en a encore. FL (Autumn Productions) www.autumnproductions.fr

V/A Take The Fastlane CD

Compile de punk à roulettes en dents de scie. Quelques bons groupes côtoient une chiée de mauvais. La tendance est toujours au NOFX (FREYGOLO) ou au NO USE FOR A NAME (NO WAY OUT) de rigueur, bien que l’on constate une montée en puissance de groupes hybrides essayant tant bien que mal de fusionner leur skate punk de trucker avec de l’emo MTV ou du métal core (ONE STEP OUT, ISSUE 16). J’ai eu du mal à aller jusqu’au bout de ces 73 minutes, ma conscience de chroniqueur ayant pris de justesse le dessus sur l’ennui ressenti à devoir écouter 25 fois la même chanson. FL (Go Off The Beaten Track) www.gooffthebeatentrackrds.com

V/A Underground Series Volume 1 CD

Je savais même pas qu’il existait un label de grind sur Nancy. Je m’endormirai moins con ce soir. 26 titres au programme, groupes locaux, nationaux et internationaux. A boire et à manger, du bon et du pourri. VACARME et ABSCONES (grind technique), FIRST AID (métal chelou), KARMASSACRE (à la NAPALM DEATH, cover de DISRUPT), DER KAISER DER NARREN (très bon death), BENIGHTED (juste impressionnant), FUCK THE FACTS (délirant tellement ça va vite) et SANITY’S DAWN (orgasmique) emportent mes faveurs. Le reste (gore-grind anecdotique, néo métal, sous DEP, délires à la con), tu peux vite l’oublier. FL (Meat 5000) http://meat5000records.free.fr

V/A We’ve Been Trying To Reach You CD

Sampler de luxe, aucun inédit mais quasiment que de la bombasse. VERONICA LIPGLOSS, THE JAI ALAI SAVANT, KILL ME TOMORROW, SUBTITLE, BEAUTIFUL SKIN, YEAR FUTURE, THE PHANTOM LIMBS, FREE MORAL AGENTS et quelques autres constituent la track list. FL (GSL) www.goldstandardlabs.com

V/A We Deliver The Goods CD

Sampler du distributeur Cargo Allemagne. Plutôt orienté indie rock et pop. De très bons groupes connus de tous et toutes (STASTITICS, SLEATER KINNEY, TED LEO, ZITA SWOON), d’excellentes surprises (BRONCO BUSTERS, Joe Bataan, BUFF MEDWAYS, MINUSMEN) et quelques absurdités (DISCIPLINE, MXPX, ALIAS CAYLON, FIRE IN THE ATTIC). FL (Cargo) www.cargo-records.de

VIRGIN MEGA WHORE S/t LP

Vinyle rose bariolé limité à 100 exemplaires. Garage rock boîte-à-rythmé bien catchy et pas trop anecdotique, versant parfois dans une sorte de new wave allumée minimaliste. Je m’attendais à pire venant du sieur McCoy. Dommage que ce projet ne soit qu’un délire entre potes, je veux bien me prendre des albums de ce genre sur le coin de la gueule tous les jours. FL (Coalition) www.coalition-records.com

WRANGLER BRUTES Zulu LP

Les morceaux présents sur cet album me font davantage penser à MILHOUSE qu’à BORN AGAINST. C’est d’ailleurs plutôt marrant de comparer les trajectoires respectives de Sam McPheeters et Artie Phillie. Deux parallèles new-yorkaises qui suivent finalement la même direction. Leurs groupes respectifs furent de véritables chocs, tout comme leur style d’écriture respectif ainsi que leur philosophie de vie. J’aimerais bien vieillir comme ça. FL (DIY) 3733 Seneca Ave L.A., CA 60039 USA

YEAR FUTURE Strictly Ampersands 12’

Nouveau 4 titres vendu sur leur récente tournée européenne. Ca s’éloigne un peu du son BAUHAUS / JOY DIVISION des débuts pour s’aventurer vers des terrains plus noise à la CONVOCATION OF. Néanmoins, la couleur des accords reste la même, résolument tournés vers un rock sombre et classieux, violent et distingué. Pochette sérigraphiée, face laser-etched, très bel objet. Merde, maintenant l’album ! FL (Mono Rhetorik) www.yearfuture.net