vendredi 18 janvier 2008

#14

Kikoo !

Janvier c'est le mois que je préfère, t'es malade parce que t'as trop mangé n'importe quoi à Noël, t'es à la cave parce qu'il fallait faire plaisir à tout le monde, t'es déprimé parce que l'année qui vient de commencer s'annonce comme la précédente : merdique.

Alors kikoo, merde !

Kikoo, un mot symbolisant l'espoir et le refus de l'adversité, l'innocence perdue et la naiveté retrouvée... Kikoo, putain de merde !

Je te rappelle que 6 Mois Aux Chiottes #2 est sorti, que tu peux le commander pour presque rien (prix libre) ou le trader contre le disque de ton groupe à l'adresse suivante :

SCHALL Florian
7 rue de la Monnaie
57000 Metz

Sur ce, KIKOO !



THE AM THAWN Green / White CD

J’aimerais bien savoir quelle drogue ils ont utilisé pour écrire ce disque. Leur musique n’a en effet plus rien à voir avec celle développée sur leur magnifique Coalition:Now sorti en 2005. Avec ce Green / White, on nage désormais en pleine schizophrénie. Une fois la touche Play enfoncée, plus moyen de revenir en arrière. Le trio t’embarque pour un voyage aux frontières de la transe, de la danse et du tribalisme fait rock. Incantations noise, percussions métalliques, tubes vaudous. L’enfant-bâtard de !!!, EINSTURZENDE NEUBAUTEN et FUGAZI. Disque aventureux, impressionnant d’audace et de maîtrise, passionnant de bout en bout. FAVE. (DIY, à noter que les types cherchent un label pour le leur sortir) www.amthawn.de

ASMODEUS Disintegration CD-R

Encore un cran au-dessus par rapport à sa précédente livraison sous ce patronyme. Jeff commence à maîtriser son sujet. Comme quoi, la dispersion est souvent l’ennemi du bien. Un long morceau de black métal électronique aussi glauque qu’éprouvant, noisy et tribal as fuck. Ca t’aidera pas à digérer après dix jours de fêtes. (Altsphere) www.jeffworks.fr.st

BARONESS The Red Album CD

Encore un promo à 99 pistes. J’aime bien le groupe, mais là pour la peine ça me donne plus envie de chroniquer ce premier album. (Relapse de merde) www.myspace.com/yourbaroness

BITCHEE BITCHEE YA YA YA Fuck Friend 12’

Fuck Friend. Comme c’est mimi. Le morceau est gentil, et le remix croisé YUKSEK/BRODINSKI pas révolutionnaire pour un gramme de coke. Boom boom. TTC dans le club, ça me fatigue à la longue. Bon, le motif de guitare (si c’en est un) est plutôt bien réutilisé. CSS se la joue pépère. Quant à MICHELL, c’est du boom boom sympa sans plus. (Kitsuné) www.kitsune.fr

KASPER BJORKE Back & Spine 12’

Face A, les deux versions proposées du morceau-titre n’ont rien à voir l’une avec l’autre. Normal. Un remix (TOM BOY, en l’occurrence), ça sert aussi à ça. Je préfère l’original, donc. Face B, deux morceaux tirés de l’album. Petite préférence pour Liquid Propagnosia et son groove imparable et insidieux digne du dernier LCD SOUNDSYSTEM. (Plant) www.kasperbjorke.com

BUNNY LAKE Strobe Love 12’

Dancefloor Champs De Bataille. Discothèque Année Zéro. Un morceau qui se ballade de Tokyo (Shinichi Osawa) à Rio (DJ SANDRINO) en passant par Vienne (Christopher Just). I lick my lips, you shake your hips, I watch you dance, you hate romance. C’est pas du Balzac, on leur demande pas de tourner autour du pot d’ailleurs, juste de nous envoyer au ciel dans une belle explosion de rouges, de bleues et de jaunes. Bon, faut absolument que tu topes leur album en entier. C’est bon comme là-bas, dis ! (Klein) www.kleinrecords.com

VANESSA CARLTON Heroes & Thieves CD

Après maintes galères, la belle au piano sort enfin son troisième opus. Je suis fan de sa pop sucrée depuis son premier tube (A Thousand Miles en 2002). Mais vraiment, hein. Fan au point d’aller la voir jouer si elle revient en France. Bon, maintenant que tu t’es bien foutu de ma gueule, je peux continuer en te racontant que ce disque est juste parfait, mélodiquement au poil, doux comme une caresse de l’être aimé, passionnant comme une partie d’échecs, doté d’une production puissante et juste à la fois (merci Linda Perry, t’as déjà fait des merveilles avec Christina Aguilera et tu continues avec la p’tite, c’est bien). Pas de reprise cette fois-ci, c’est con j’aurais bien vu Vanessa se réapproprier un morceau de Dusty Springfield par exemple. Puis le truc que j’aime énormément sur ce nouvel album : le grain de voix éraillé, surtout sur ce formidable morceau qu’est Come Undone. Par contre, le duo avec Steve Nicks est plus que dispensable. Bon bref, je vais pas te faire un dessin, pour moi c’est un FAVE. Et j’assume. (The Inc/Universal Motown) www.vanessacarlton.com

DREW DANBURRY The Mother CD

Indie folk, emo pop, le barbu maigrichon navigue dans ces eaux troubles sans se noyer. Il se raccroche à sa guitare, en effet celle-ci flotte, normal elle est en bois. Drew semble être quelqu’un d’aussi attachant que drôle (« Mother is a song by DANZIG, not by me »), ça le démarque de tous ces merdeux dépressifs et autres posers à chemise de bûcheron. Ouais, j’aile beaucoup ce maxi, j’espère qu’il m’enverra bientôt l’album. (DIY) www.drewdanburry.com

ENON Grass Geysers… Carbon Clouds LP

J’avais oublié à quel point ce groupe était classe. La découverte de ce nouvel album m’a donné l’occasion de me replonger dans leur discographie abondante. Après réécoutes attentives, ce dernier est vraiment celui que je préfère. Toutes les chansons ont la patate, la voix de Toko n’a jamais été aussi sensuelle et enfantine et je suis vert de devoir à nouveau les louper alors qu’ils passent à 15 bornes de chez moi. Monde de merde. (Touch & Go) www.enon.tv

ESTOYHARTA Imperfeccion 2002-2005 CD

Punk hardcore chant féminin. Ca pourrait être SxE, ça l’est même peut-être. En tout cas, ça me rappelle le premier BANE avec un tempo un peu plus tachycardique et un son moins imposant. C’est bon sans être exceptionnel, et je suis sûr que les textes sont intéressants (écrits en Espagnol, je capte que dalle). (Maldita Cruz/Ikonos Kebrados/Plan Z/Masapunk) www.masapunk.org

FINAL BÂTON Cul Sec CD

Groupe mort intéressant. Derrière les titres débiles se cachent de sympathiques réflexions sur l’individualisme, la solitude, l’amour, la politique. Avec cette poésie toujours prégnante chez tous les groupes Québécois que j’ai pu lire/écouter. Ils ont une façon de s’exprimer qui me fascine. Une espèce de facilité à métaphoriser intelligemment. Merde, on devrait en prendre de la graine. Musicalement, FINAL BÂTON joue une espèce de screamo rock barré dans des sphères toutes lointaines et personnelles. Une multitude d’influences se collisionnent et se contredisent. C’est finalement vachement difficile de parler de ces cinq morceaux, et j’aime ce sentiment d’être perdu. Il n’y a guère que l’artwork qui pêche par manque de goût. (DIY) final_baton@hotmail.com

GOTHA FLOWER S/t CD-R

Quatre titres de hardcore metal qui groovent. Tu sens le groupe qui sort de sa période néo métal et qui en a gardé les meilleurs aspects (structures simples, tempos qui swinguent). Le bassiste en a dans le crâne. Le chant est doux à l’oreille. Tout ceci me rappelle fortement l’époque où REVEAL et KINDRED nous faisaient rêver, nous les jeunes de la Vallée de l’Orne, perdus dans ce trou du cul bouché par l’ennui et la connerie. Non vraiment, merci mon Jojo de m’avoir filé cette démo. Hâte de les voir sur scène. (DIY) www.myspace.com/gothaflower

GRAVENHURST The Western Lands CD

Wow. Le meilleur détournement des SMITHS de l’année 2007 se nomme Hollow Man et se trouve sur le dernier album de GRAVENHURST. Un très beau et grand moment de grâce musicale. Le reste du disque, excellent au demeurant, se partage entre instrumentales désertiques, mélopées pop minimalistes et folk funèbre. THE CORAL et KINGS OF CONVENIENCE composant ensemble la bande originale de Twin Peaks. A la fois touchant et envoûtant. Vivement recommandé. (Warp) www.gravenhurstmusic.com

GREG COCAÏNE Downtown Breakdown CD-R

Marrant que ce disque me soit arrivé sans encombres. Il est quand même livré avec un petit sachet de (fausse) coke. Ca l’aurait pas fait des masses si un douanier s’était décidé à inspecter mon colis. A l’intérieur, ça sonne comme un THE HIVES en beaucoup plus primitif. C’est sympa (seulement deux titres, ça file) mais le chant manque franchement de variété. Voilà voilà. (Mon Œil) www.myspace.com/gregcocainefoutlazone

GRIZ Volumen IV CD

J’aime pas le post-rock. Je le répète dès que j’en ai l’occasion. GRIZ, j’aime bien. C’est du post-rock, mais pas que. Background métal, un peu trop exposé aux productions Hydra Head peut-être, notamment CAVE IN. Le son rappelle un KEELHAUL vachement moins démonstratif et plus axé sur les ambiances. Les parties heavy as fuck sont réussies, notamment sur ce magnifique troisième titre (il y en a cinq au total, et aucun n’a de nom). Très bon disque, très bon groupe. Mais bon, comme ils sont Chiliens, je peux me brosser pour que tu y jettes une oreille. Tu mérites bien de t’étouffer avec ton MONO. (Cicatriz/Plan Z) www.traidores.org

GUERILLA POUBELLE Punk = Existentialisme CD

Y’a encore des gens assez cons pour acheter leurs disques ? Sérieux ? (Crash Disques) www.guerilla-poubelle.org

THE HIVES The Black & White Album LP

Beh merde hein, j’y ai vraiment cru. T’as entendu ce démarrage de ouf ? De Tick Tick Boom à Hey Little World, le dosage entre fougue rock’n’roll et production atypique (traitement sonore de la section rythmique qui fait l’originalité du quintet Suédois) est juste parfait. Après, ça se gâte. Certes, leur hymne éponyme débilo-funky plaira probablement aux mecs qui n’écoutent plus de rock (c’est ringard, mec). Même les morceaux plus incisifs (You Dress Up For Armageddon, Bigger Hole To Fill) ont l’air d’avoir perdu la patate du début, comme si le groupe s’était essoufflé en direct sous nos oreilles ébahies et sans que l’on ne puisse rien y faire. Dommage. (Interscope) www.hives.nu

JAH’COOZI Blitz ‘n’ Ass DoLP

Le premier morceau tient toutes ses promesses. Gros tube évolutif et hargneux, refrain de tueur, le trio met la barre haute. Il sera d’autant plus difficile pour les trois compères d’atteindre ce niveau d’excellence par la suite. Certes, ils accouchent d’un album intéressant et varié, dans l’air du temps, qui s’écoute plutôt bien d’une oreille distraite, avec une bombe par face (BLN, Getyoshitout, Takin Your Street et Collagen). Les textes parlent aussi bien de sujets « sérieux » (gentrification, normes de beauté) que de conneries (faire la teuf, quoi), j’aime beaucoup. Bref, un bon disque mais pas le missile que j’attendais. (Asound) www.jahcoozi.com

JEDI MIND TRICKS Presents Army Of The Pharahos DoLP

Du vrai hip hop qui bute. Des invités en pagaille, du beat de gaillard, si tu veux en savoir plus tu nerdes et tu trouveras bien du son quelque part. (Babygrande) www.babygrande.com

JEFF The Grey Flower CD-R

Ce nouvel opus de Jeff sonne comme un NINE INCH NAILS minimal et décharné. Les notes de piano rappellent la musique de Nekromantik. D’ailleurs, c’est ici l’instrument prédominant. Bien vu. Par contre, l’effet sur la voix a tendance à saouler. Les textes semblent explorer ces rapports étroits qui unissent l’homme à la nature, mais je peux me tromper. J’aime beaucoup le morceau-titre, un des meilleurs que Jeff ait jamais composé. (Altsphere) www.altsphere-prod.fr.st

JUNKYARD BIRDS The Fuck Album CD

J’ai l’impression de me retrouver 15 ans en arrière devant un concert des BLACK DOVES au Café des Sports de Roncourt. C’est pas bon. Pas bon du tout... (Dead Bees) junkyardbirds.free.fr

KAWABUNGA S/t CD-R

Une espèce de ska festif et zarbi chanté en Français qui ne me parle pas du tout. Les textes ont l’air drôle. (DIY) kawabunga_romain@hotmail.com

KINSKI Down Below It’s Chaos CD

Suis pas fan. Certes, je reconnais à ce nouvel album du quatuor des qualités évidentes, en l’occurrence une approche sonore intéressante et ce don toujours intact de confectionner des mélodies aux petits oignons, mais ça reste la plupart du temps trop scolairement pompé sur SONIC YOUTH pour véritablement m’intéresser. Et le monde n’a pas besoin d’une nouvelle copie carbone. (Sub Pop) www.subpop.com

LEDEADPROJET S/t CD-R

Leur metal hardcorisant (ou l’inverse) est intéressant à plus d’un titre. Beaucoup de mélodies, d’ambiances mélancoliques, de breaks surprenants et une belle énergie communicative. Par contre, toujours le même grief, et ceci n’a pas changé depuis leur précédente démo : le chant est insupportable. Vraiment, faut faire quelque chose, là. (DIY) www.ledeadprojet.tk

MAC LETHAL 11:11 DoLP

Oui gars, c’est du bon whigga. Un coup ça bang, un coup ça bounce, avec de bonnes instrus bien joyeuses comme il faut. Pas ce que je préfère, un poil trop gentillet parfois mais le flow est là et le flow est bon. Mercy Rhymesayers. (Rhymesayers) www.lethalville.com

MENEGUAR Strangers In Our House LP

Deuxième album. Attendus au tournant, les gaziers. Les avis de mes potes à propos de ce disque ne me mettaient pas forcément en confiance. Les pleutres, ils n’ont aucun goût. Cette nouvelle livraison est juste terrible. Enterre leur I Was Born At Night déjà formidablement dantesque. 11 titres tubesques et ultra bien branlés, cohérence entre fond et forme, chœurs judicieux renforçant l’impact de refrains déjà très entêtants sans cela, injection létale de dissonances dans les mélodies (et inversement). Nan franchement j’ai rien à redire, ce Strangers In Our House bute, de la première à la dernière seconde. (Release The Bats) www.releasethebats.com

KYLIE MINOGUE X CD

Nouvel album. Une demi-réussite, comme son prédécesseur (Body Language). On est loin du chef d’œuvre Fever. La petite Australienne tente de réitérer l’exploit sans y parvenir. Ici, donc, plein de bonnes choses hétéroclites, ça part en effet dans tous les sens. Pop moderne, eurodance ringarde, disco léché, booty lente. Ouep, ça marche une fois sur deux. Quelques fulgurances laissent cependant fantasmer un album qui aurait pu ou du être tout simplement monstrueux (le 2 Hearts produit par KISH MAUVE qui tourne en boucle, Speakerphone, un The One absolument magnifique). Bon, tant qu’elle ne tombe pas dans les travers de son abominable Light Years (deux morceaux et un minishort à sauver), ça me va. (EMI) www.kylie.com

MOVING UNITS Hexes For Exes CD

Avec CUT CITY, le groupe sur lequel il faudra compter en matière de revival « new wave post punk mes couilles » en 2008. Bon, c’était déjà le cas en 2004 à l’époque de leur Dangerous Dreams, mais autant le répéter une nouvelle fois en ces pages. Les pisse-froids se plaignent du manque d’originalité de ces ex-FESTIVAL OF DEAD DEER. Je leur rétorquerais que ce Hexes For Exes baise tout ce que NEW ORDER a sorti depuis Brotherhood. Ouep, j’suis comme ça. FAVE. (Metropolis) www.movingunits.net

PIPEDREAMS Disclosure CD

Gros caca indigeste que même Jean-Louis Costes voudrait pas en manger. (DIY) www.pipedreams-music.com

REVEREND & THE MAKERS The State Of Things LP

De Sheffield, comme les SINGES DE L’ARCTIQUE. Ils sont potes, rien d’étonnant. On a ici droit à un album furieusement dansant et toujours borderline, du rock précieux d’équilibriste qui risque à tout moment de tomber dans la piscine de merde fréquentée par les DJ stars et les groupes éphémères. Mais le Révérend a les reins solides, un sens aiguisé de la mélodie et connaît les arrangements accrocheurs sur le bout de ses dix doigts. Pas sûr qu’il passe le milieu d’année, en attendant je le consomme comme un bon petit plaisir immédiat. (Wall Of Sound) www.iamreverend.com

RORCAL The Way We Are, The Way We Were, The Way We Will Be CD

Titre aussi pompeux que la méchante impression de déjà-entendu (dans le sens « riff intégralement emprunté à un groupe qu’on adore ») qui plombe l’écoute de ces cinq titres. Une « formation résolument Doom Postcore », dixit la bio. « Foncièrement inutile », ai-je envie d’ajouter. (Mysticold/Sigma) www.rorcal.com

SHAPE OF BROAD MINDS Craft Of The Lost Art DoLP

Du lourd sur ce premier album. MF DOOM, Deborah Jordan, Stacy Epps, et COUNT BASS D le disputent à l’équipe réunie par le talentueux Jneiro Jarel, instigateur de ce projet multicolore. On a donc le droit à un disque de hip-hop varié qui se partage entre déférence et avant-gardisme. La part belle est faite à l’organique, l’ensemble n’est jamais agressif, puis l’artwork est quand même putain de superbe. Bref, un bon disque que je te recommande vivement. Oui, c’est à toi que je parle. (Lex) www.lexrecords.com

SHIVAREE Tainted Love : Mating Calls & Fight Songs CD

La ténébreuse Ambrosia Parsley revient avec un album de reprises sous le bras. J’aime beaucoup la tracklist (Michael Jackson, Chuck Berry, MOTLEY CRÜE, Rick James, Garry Glitter, Leadbelly, entre autres), un peu moins le traitement appliqué aux morceaux. C’est un peu trop sage et téléphoné pour emporter l’adhésion (hormis I Wanna Be Your Driver et Cold Blooded). Ca ne sert donc à rien de s’extasier hein, merci. (V2) www.shivaree.com

THE SONS OF SKIP SKIFFINGTON Androids Of Forevermore CD-R

Quarante minutes de spoken words et de larsens. Je me rends compte que mon sens de l’humour a lui aussi ses limites. (DIY) skip.2hell.com

TEMPLE OF SORROW Intergalaxial Brutes CD

En vrac, ce disque de TEMPLE OF SORROW me rappelle le FEAR FACTORY de Demanufacture ainsi que le premier album de GZR (le point commun entre ces deux références étant la présence de Burton C. Bell au chant). Les Tchèques ont en plus hérité de la martialité de RAMMSTEIN et du ridicule qui accompagne cette comparaison. Sympa le mélange, hein ? Ca te donne pas envie d’écouter, hein ! Je te rassure, c’est tout à fait normal. (DIY) www.bandzone.cz

THE TOUGH ALLIANCE A New Chance CD

Troisième album. Ces Suédois pourraient être Anglais. A écouter ce petit chef d’œuvre (8 tubes monumentaux), j’ai l’impression de me retrouver à nouveau en vacances avec mes parents sur cette plage de Crète, le casque de mon walkman vissé sur les oreilles à regarder les jeunes Allemandes de mon âge courir sur le sable chaud, à l’époque où KLF, EMF et les PET SHOP BOYS sortaient encore des tubes à la pelle. C’est aussi à ce moment là que je me suis mis à lire Mad Movies (mon premier numéro acheté fut le 69, sans rire). Merde, rien que pour ça, je dis FAVE. (Sincerely Yours) www.thetoughalliance.com

TOXIC WASTE Trauma CD

Vache, je me demande comment les types font pour avoir un tel son de merde. Basse ridicule, guitares metalzoniennes, batterie en carton… Le luxe du digipack a peut-être pour but de faire oublier à l’auditeur cette indigence sonore. Bon, je pourrais également m’attarder sur les vocalises clownesques, les textes lycéens, les samples qui ne veulent strictement rien dire. Mais ont-ils besoin qu’on les enfonce encore un peu plus ? Ce disque se passe de commentaires. Les gaziers en ont même fait leur patronyme : TOXIC WASTE. Heureusement que ça se recycle. (Trauma Social/Padington/Limolife) www.toxicwaste.fr

V/A Ostersund 2006 CD

Je parle pas Suédois. Difficile donc de comprendre quoi que ce soit au pourquoi du comment de cette compile. Ma déduction : tous les groupes présents sur ce disque habitent la jolie ville d’Ostersund, 43130 habitants au compteur. J’ai vérifié sur Wikipédia. Bon, je peux me tromper, hein (sur le pourquoi du comment, pas sur le nombre d’âmes). La tracklist est à l’image de ce cliché véridique que l’on a concernant cet eldorado de la musique : varié et pro. Même le crust est clean là-bas. Merde. (Sensus) www.musikwebben.se/ostersund

WATCHERS Vampire Driver CD

Ah ben merde, un nouveau WATCHERS sort sur Gern Blansten et je l’apprends seulement maintenant. Le label du vieux Charles s’était fait discret depuis la mort de Randy Turner et la déconfiture RYE COALITION, ses disques semblant de plus en plus difficile à choper en magasins. Celui-ci, je l’ai trouvé par hasard dans le bac à soldes du Rex Rotari. Bonheur. Young One m’a direct renvoyé à cette magnifique reprise d’Under The Boardwalk (des DRIFTERS) par TOM-TOM CLUB. Même groove incendiaire, même lignes sinueuses, même joie de vivre. Le premier joyau d’un disque généreux en pierres précieuses. Une putain de soul-funk qui rocke et qui se glisse dans ton pantalon pour te faire remuer les guiboles, toi le fan d’ESG qui lit les bons magazines, toi l’indécrottable adorateur du Prince et de sa garde-robe ridicule, arrête de te prendre pour le roi du bon goût et jette une ou deux oreilles sur cet énorme album des Chicagoans bourrés de tics. J’espère vraiment qu’on les fera de nouveau jouer à Metz. (Gern Blandsten) www.gernblandsten.com

WILLS49 Let’s Play CD

Ca, du punk ? Le chant peut parfois rappeler GARLIC FROG DIET. Seule qualité que je puis reconnaître à ce « groupe ». (DIY) www.myspace.com/wills49

YUKSEK It Comes 12’

Mou du genou, le YUKSEK. Mou. Sec. Oui, bon. La face A me parle pas, c’est du chinois pour moi, boom boom boom et puis s’en va. Beaucoup de Kontraul et peu de Contact, au finish. Face B, je retrouve mon beau Rémois énervé avec un It Comes anthologique. Une écoute et c’est réglé, tu l’as dans la tête pour toute la semaine. La version extended est même encore plus sympa. Wow. (Uncivilized World) www.uncivilizedworld.com

14 commentaires:

Anonyme a dit…

hmmm désoler de polluer avec mes commentaires, mais tu SAIS que Kylie était vraiment au top à l'époque "confide in me" single (avec la reprise du Prefab Sprout en face B s/t, album INJUSTEMENT oublié. héhéhé en plus je suis sérieux.

la bise

Raph

Anonyme a dit…

oui y encore des gens qui achètent du Guerilla Poubelle!..comme moi!

et oui Jedi Mind Tricks c'est du hip hop qui arrache sa maman!

chper a dit…

Oh,oh, je te trouve un chouilla aigri l'ami...certaines de tes critiques sont justes bêtes et méchantes,nan juste bêtes, méchantes serait un adjectif trop rock'n'roll, quand on n'aime pas, bin, on n'en parle pas.
Ceci dit tes goûts musicaux sont sans doute les meilleurs, toi seul connais la musique, tu es l'élu, celui qui décide si un groupe vaut la peine d'exister ou pas...Bravo l'artiste !

remi a dit…

quoi y a pas la chronique du vegastar ?

buddy satan a dit…

Héhé Raph je sais que tu es sérieux, et je le suis aussi quand on en vient à parler de Kylie ;-D

J'aime beaucoup Confide In Me, je trouve que c'est sa période de carrière la plus créative MAIS il manque ce petit truc en plus qui me donne envie de shaker mon booty comme un malade, effet et truc justement présent sur son Fever.

En parlant de Prefab Sprout, j'en ai réécouté y'a pas longtemps (Protest Songs). Hey tiens d'ailleurs, tu connais / aimes Eighth Wonder ?

buddy satan a dit…

Rémi, j'attends que quelqu'un l'uploade sur Emofrance pour après pouvoir en dire du bien.

buddy satan a dit…

Chper, c'est toi l'aigri. Relis le titre du blog (j'ai l'impression de me répéter). Tu peux me dire à quoi ça sert de dire du bien de tout ? certaines de mes chroniques sont bêtes, j'ai envie de faire ricaner les gens aussi cons que moi, à priori t'en fais pas partie et je pense que tu t'en portes pas plus mal comme ça, hein.

"quand on n'aime pas, bin, on n'en parle pas."

C'est pas ce que t'étais en train de faire en écrivant ton commentaire ?

remi a dit…

Hum hum bon bon

en attendant

1 kyo + 1 pleymo + je sais pas qui =

http://www.myspace.com/empyrmusic

buddy satan a dit…

Ca c'est bon. Tu les a croisé au Monoprix ?

chper a dit…

bin, oui...je défends mes potes de Toxic Waste...tu vois, ceci dit...merci c'est moi l"auteur" du digipack...et ouais, j'ai retrouvé ta trace gros,...je t'en veux pas, mais t'as été méchant avec mes potes

buddy satan a dit…

"j'ai retrouvé ta trace gros"

Ca craint pour ma gueule, ça.

remi a dit…

non je pense qu'ils sont du genre a preferer auchan au monop

t as écouté ou pas ?

buddy satan a dit…

Non, toujours pas.

Anonyme a dit…

Hey, something is wrong with your site in Opera, you should check into it.