mercredi 23 mai 2007

#7

A boire et à manger ce mois-ci. De bonnes surprises en déceptions, un mois de torture auditive et de plaisirs soniques traduits par quelques mots bien sentis et maladroits.

C'st probablement bourré de fautes, mais comme d'habitude je ne me relis pas.

Envoie moi un disque, tu le regretteras pas.



91 ALLSTARS S/t CD

Hardcore metal Français tout ce qu’il y a de plus classique. KICKBACK et BORN FROM PAIN dans le pit. J’arrive pas à déceler l’originalité et la personnalité soulignée par la bio dans la musique du combo. Ah si, c’est doublement chanté dans la langue maternelle. Bref. Ca me déprime. FL (DIY) www.myspace.com/91allstars

ALIENATE S/t CD-R

Punk rock mélodique. J’en écoutais en 1992. Me suis arrêté au 666 Motor Inn des SATANIC SURFERS en me disant qu’il n’y avait plus rien à dire après ce disque. Les 3 gaziers d’ALIENATE ne seront probablement d’accords avec moi. Qu’importe. C’est vrai qu’ils font tout leur possible pour sortir des sentiers battus. Leur kiff c’est le métal (pas celui de SUM 41, fort heureusement) et les changements de breaks. C’est bien joué, le son concocté par Charly Glamour est bon. Juste ça me passionne pas. Ca me passionne plus. Vais réécouter le chef d’œuvre des Swedes à la place. FL (DIY) http://perso.wanadoo.fr/alienate

AMPL:TUDE Der Igel An Der Orgel CD

M’étonne pas qu’ils trouvent ça bien, sur Emofrance. Disque absolument insupportable. FL (SinnBus) www.myspace.com/ampltude

A.S.T.R.O. The Shaped Lines CD

Première fois que j’écoute A.S.T.R.O. Flo Cité De Chenilles m’en avait dit que du bien (des types comme de la musique). L’intro est longue et met en confiance. Point fort du groupe : le jeu de guitare. Chaque chanson charrie son lot de clichés et de moments géniaux, de riffs pointant le bout de leur nez au moment où l’on s’y attend le moins. En ce sens, je tendrai à rapprocher le quintet des BARON NOIR (même habileté à surprendre sur des terrains relativement balisés). Le chant et la trib’ sont parfois limites (sous mixé pour l’un, approximative pour l’autre), mais l’ensemble transpire assez la passion pour que l’on passe outre ces petites défauts. Pochette absolument affreuse. Pas de textes (étonnant). Bon groupe, bon label, j’ai hâte de les croiser à un concert. FL (Cité De Chenilles) http://astrocrust.free.fr

BLODSRIT Helveteshymner LP

Le disque commence sur une douce ritournelle. Comptine d’avant dodo. Sauf qu’au réveil, t’as la gueule en sang. Le meilleur album du trio Suédois (sorti en CD en 2004) a enfin droit à une sortie vinyle. Black métal frondeur et vindicatif, mélodique sans être gnangnan, d’un classicisme diablement efficace. Son tsunamiesque signé Mieszko et compos en ébène armé. Une perle noire à écouter en boucle. FL (Obscure Abhorrence) www.blodsrit.se

BRUTAL KNIGHTS Feast Of Shame LP

2e album des bouchers de Toronto. Pue le cuir, la bière et le larsen à des kilomètres à la ronde. Je conchie cette vague garage punk de merde à la mode depuis un temps. Mais quand Deranged te lâche une boulette aussi pestilentielle, impossible de résister à l’appel du fumet fumant. Faut pas t’attendre à autre chose que du binaire, des grattes déglinguées, un chant décadent, des refrains anthologiques (Grow Up Throw Up) et des textes à hurler de rire (Extreme Lifestyle, We Have A Website). Bref, comme prévu, c’est un gros FAVE. FL (Deranged) www.derangedrecords.com

CALAVERA A Travers Spleen & Mascarades CD

Le problème de CALAVERA : la voix de Romain. Elle sonne forcée. Comme quand je bombe le torse et que je me mets à parler COMME CA. Je sais pas si tu vois… Bref, sur la longueur, ça a tendance à me gonfler. C’est con, y’a du mieux par rapport au précédent disque, moins d’énormités textuelles style Féminista !, plus de profondeur et d’introspection, des instrus au poil (concoctées par Trauma, Piloophaz, Ben, Rog de PAVLOV ainsi qu’un morceau piqué à SEGUE) et un artwork dessiné très joli. Hip hop militant noir et rouge. Finalement, on se fait au timbre de voix de Romain après quelques écoutes. J’ai rien dit. Très bon disque. FL (Fight For Your Mind / Kawaii / D’Ici A La Réalité / Maloka / Les Créations Du Crâne / FZM) www.kawaiirecords.com

CELLSCAPE S/t CD

Faut imaginer REFUSED, CONVERGE et KNUT croisant le fer avec SQUAREPUSHER, ATARI TEENAGE RIOT et ATOMSMASHER. Une base hardcore chaotique ultra maîtrisée (et pas chiante une seule seconde, exploit !) sur laquelle se greffent des bouts d’électroniques (rythmiques, nappes, textures, bordel), le tout sonnant du feu de Lucifer. Que ça tape dans le blast ou l’hypnose. Je pensais me débarrasser de ce disque en 2 temps 3 mouvements, mais non. Pour une fois qu’un groupe Français a du culot ET du talent, il me semble important de le signaler. Excellente surprise, j’attends le prochain effort avec impatience (s’ils s’enfoncent encore plus dans un trip électronique, je suis preneur). FL (Lacrymal) www.lacrymalrecords.com

CORPUS CHRISTII Lost Chapters 10’

5 morceaux enregistrés entre 2002 et 2004 (avec le premier line-up du groupe) exhumés pour l’occasion. Black incendiaire et sombre, tachycardie quand la boîte à rythme s’emballe. Les claviers sont discrets mais bien présents dans le mix. Ambiance de fin du monde. Misanthropie, haine et satanisme au programme pour ce duo Portugais qui a, et ce n’est que mon humble avis, de meilleurs disques à son actif (Tormented Belief, au hasard). FL (Obscure Abhorrence) www.obscure-abhorrence.com

THE DEAD MUSICIAN Resist CD-R

Intro bancale comme Jeff en a le secret. Je m’apprête à être désagréable. Kill Yourself déboule, pifpouf je suis mort. Merde, c’est bien toujours le même groupe ? On dirait pas. Carrées, bien produites, immersives et passionnantes du début à la fin (malgré l’impression de départ), ces 5 compositions (dont 3 instrumentales) en imposent. Nan, franchement, je suis épaté. Jeff s’est sorti les doigts du cul pour nous pondre un excellent disque de Black Métal aussi furieux que sombre, qui plus est sur un label Australien au doux patronyme. FL (Smell The Stench) www.smellthestench.net

THE DEAD MUSICIAN / THE AUSTRASIAN GOAT Split CD-R

Split très attendu. Le Musicien Mort nous délivre ici ses meilleurs morceaux. La prod est crade juste ce qu’il faut et permet de laisser respirer ces incantations macabres et révoltées. Sérieux, j’ai presque du mal à croire que c’est bien le même projet, tant Jeff semble y avoir mis toutes ses tripes et ses tympans. Reprises de BATHORY et MAYHEM. Le Bouc d’Austrasie, quant à lui, en remet une couche dans mes cages déjà bien noircies. 3 plaintes extrêmement douloureuses et sensuelles. Textes lettrés et rageurs, bourrés de petits clin d’oeils qui m’ont filé le sourire. Semer est une chanson absolument phénoménale. Heureuse collaboration. Gros fave. FL (Altsphere) www.altsphere-prod.fr.st

D.G.N’RATE Advanced CD-R

Punk rock’n’roll chanté en Français. Bernie Bonvoisin au micro. J’ai jamais été fan de ce genre de chuche. C’est bien foutu, on sent que les types ont de la bouteille. Ca va pas plus loin. Dans un bar et bien bourré, je pense que ça passe. Assis dans mon canapé et complètement sobre, je joue de la télécommande. FL (DIY) http://dgnrate.free.fr

DIALEKT Yell At This Mademoiselle CD

2 sur 4. 2 morceaux franchement formidables (That’s Life et la chanson titre), accrocheurs, mélodiquement imparables, avec ce petit chant faux qui faisait tout le charme d’un groupe comme PROMISE RING, et 2 autres un peu plus convenus (les refrains sont pas assez efficaces, c’est un fait). Emo pop Français comme à l’époque du premier maxi d’ELEVATE NEWTON’S THEORY (le ENT d’avant les conneries majorisées et la désillusion), c’est plutôt inhabituel je trouve. Ca change de la pop métallique et du néo métal accéléré joués par tous les bouffons en jeans slim et Converses blanches de notre pas beau pays. Rappelle aussi JETTISON ainsi que les premiers GET UP KIDS. Bon, pour mériter un fave faudra par contre faire un sans-faute la prochaine fois. FL (DIY) http://dialekt.free.fr

DIE PRINCESS DIE Lions Eat Lions CD

Un carnage en règle. Les Californiens détruisent tout sur leur passage avec ce disque, condensé brutal de leur passé noise et de leurs accointances presque pop. Un ARAB ON RADAR ressuscité qui joue à se faire mal avec BAUHAUS, les CHINESE STARS et YEAR FUTURE. Terrain balisé mais dangereux car miné. En concert, guerre totale. Fave. FL (GSL) www.dieprincessdie.com

DIGITALISM Zdarlight 12’

Surestimé ou pas, le duo ? Peux pas dire, j’ai toujours pas topé l’album (loser). Zdarlight reste néanmoins un excellent morceau tout en rondeurs aguichantes et électroniques rageuses. Deux remix, un bon et un très mauvais. Un autre de Jupiter Room par Erol Alkan facile et scolaire. Techno de bobo, Ariel Wizman doit probablement kiffer sa mère. Surestimé ou pas, le duo ? Tu fais chier avec tes questions. Une chose est sûre cependant : Kitsuné est un bon gros label de merde. FL (Kitsuné) www.thedigitalism.com

DJ MEHDI Lucky Girl 12’

Le rescapé d’IDEAL J sort un nouveau simple. Morceau sympa mais moins convaincant que son Lucky Boy jumeau, ici remixé par OUTLINES (bof) et SURKIN (ouais !). Je passe sur le trifouillage de Bangalter sur Signatune, complètement inutile. FL (Ed Banger) www.edbangerrecords.com

DREADFUL Daily Terror CD

Les types ont vachement écouté SLAYER, DARK ANGEL, KREATOR et consorts. Ca change de PLEYMO, KICKBACK et SLIPKNOT, ça fait du bien. Trash métal qui casse pas 3 pattes à un canard (pourquoi 3 pattes, d’ailleurs ?) mais qui se laisse écouter sans déplaisir. L’album aurait mérité d’être un peu moins long, quelques coupes franches sur les morceaux les plus lourds, par exemple. L’accent Français, pas top non plus. Et les textes, classiques (y’a comme un fil conducteur mais lequel ?). Ca tient néanmoins la route. Simple et efficace, comme un vrai disque de trash putain d’métal. FL (DIY) www.dreadful.fr

FEAR FALLS BURNING / NAJDA Split CD

4 morceaux, une heure de bruit. Dronerie rime avec connerie, ça tout le monde le sait. Suivant les jours et les humeurs, j’ai tendance à trouver ces expérimentations intéressantes, horripilantes, prétentieuses, relaxantes. FEAR FALLS BURNING est le projet de Dirk Serries. Tout seul avec sa guitare, son Marshall et ses pédales (plus quelques coups de grosse caisse / caisse claire çà et là), il construit une vertigineuse plage sonore. Pyramidale. Agonie lente. NEUROSIS sous Lexomil. NAJDA assure la transition. Pas de temps mort, puisque de toute façon le temps est une notion qui n’existe pas dans le drone. Post-rock lointain, jazzy et décharné. La musique du duo joue sur les mêmes terres arides et vallonnées, montées, descentes, montées, descentes. Le soleil tape, y’a plus d’eau dans ta gourde. T’as la gorge sèche, la langue pâteuse. Faut que tu t’arrêtes. Que tu trouves un coin d’ombre. Pour te reposer. Repose en paix. FL (Conspiracy) www.conspiracyrecords.com

FEIST The Reminder LP

Aussi étrange que cela puisse paraître, c’est Fab (oui, PP Le Moko !) qui m’a initié le premier à la musique de FEIST. Une Canadienne sympa comme tout qui m’avait envoûté avec son Let It Die. Toujours co-produit par GONZALES, ce nouvel album se déguste comme un petit chocolat aux éclats d’amande. Marrant, le grain de voix juvénile dans sa voix, on dirait Bic Runga. Musicalement ça s’en rapproche aussi, pop folky qui balance comme il faut (My Moon My Man, Sealion). Les accalmies évoquent COCOROSIE sans le côté tordu arty. Je la vois bien seule sur scène, plongée dans le noir, assise devant son piano, une douce lumière éclairant son visage, et sa voix d’ange caressant le silence envoûté juste avant de le déchirer en lambeau. La grâce et la sensualité d’une SADE, le charisme démesuré d’une Tori AmoS. Beaucoup de compliments pour un disque qui mérite plus qu’une simple écoute distraite basée sur les souvenirs de son premier album. Il y a bien plus à découvrir ici qu’une resucée facile. FL (Polydor) www.listentofeist.com

THE FROLICS S/t CD

L’artwork est classe. Un dollar ricain plié en 3 avec un bull terrier en lieu et place de Washington. La zik le fait pas mal, une espèce de punk rock hybride, rock’n’roll / garage / noisy entre les DEAD KENNEDY’S, GARLIC FROG DIET et un JESUS LIZARD plus pop que d’habitude. J’aime donc beaucoup ce que j’entends. Par contre, je fatigue sur la longueur. 21 morceaux, 40 minutes, n’est pas NRA qui veut. Les gaziers auraient mieux fait de dégraisser leur galette, quitte à multiplier les supports ou les projets, plutôt que de tout foutre d’un seul bloc. Bon, c’est qu’un détail qui n’altère en rien la qualité de leur musique, hein. FL (Q-Sec) www.myspace.com/zefrolics

GALAXIE Le Temps Au Point Fort CD

Super groupe du Québec. Plein de gens que je ne connais pas et une tête pensante : Olivier Langevin. Bien. La zik, ça dit quoi ? Pas loin de QUEENS OF THE STONE AGE, un petit côté excentrique typique à la GRIMSKUNK, quelques clins d’oeils vers les glorieuses 90’s (grunge et cie), une richesse mélodique sans pareille qui a malheureusement aussi tendance à se disperser. Ca part tellement dans tous les sens au niveau des claviers et du chant qu’on ne retient finalement pas grand-chose. Ce n’est donc pas la bombe que le label essaie de nous vendre, mais ça je m’en serais douté. FL (Ladilafé) www.ladilafeprod.com

GASMASK TERROR S/t LP

Passer de FEIST à GASMASK TERROR, on en a pendu pour moins que ça. Mais ça va, je vis plutôt bien mes contradictions musicales. Au programme, cartouchière et gros calibre pour 12 balles D-Beat dans ta gueule de pauv’ naze. Ca file droit, rock’n’roll (riffs à la CROSSING CHAOS) sans l’attitude de débile, avec une bonne grosse voix râpeuse pour saupoudrer le tout. J’aime beaucoup les textes et leurs explications, à la fois directs, critiques, drôles et désabusés. Surtout, très sincères et touchants (dans le sens « ça parle au cœur tout autant qu’aux tripes »). Pis cette pochette qui évoque le Consider It War de DEATHREAT, mmm sweet ! Bon les mecs, maintenant je veux la même chose avec POLICE CHARGED et HOLY FUCKING SHIT (pis vos groupes de BM, tant qu’on y est). FL (Ratbone / Le Grand Macabre) www.legrandmacabre.tk

GORYPTIC From Blast To Collapse CD

Grosse avoine death métal. ORIGIN meets EXHUMED meets un petit quelque chose du MORGOTH d’Odium. Technique irréprochable. Certains morceaux m’ont clairement saoulé tandis que d’autres ont su réveiller le chevelu qui sommeillait en moi. Le remix de fin est plutôt marrant (à la PITCHSHIFTER) tout comme Circle Pit, morceau de bravoure parfaitement indansable aux textes profonds comme un dé de couture. Mais j’aime bien. FL (DIY) www.goryptic.com

L’HOMME PUMA S/t CD

Ce groupe a toujours eu ma sympathie du fait d’un choix de patronyme aussi subtil que référentiel. Puis on a joué ensemble à Toulon et j’ai été quelque peu déçu. Set long et pas passionnant. Arrive ce disque dans ma boîte à lettres. Y’a du mieux. Une ambiance complexe et dense, adroitement construite à base de samples et de belles parties instrumentales aériennes (6h22 Un 20 Septembre est, à ce titre, exemplaire). Quand ça s’énerve, ça rappelle HOT CROSS avec Gérôme d’AMANDA WOODWARD au chant. Y’a de très bons morceaux (Prélude d’Un Baiser, Solidaire Dans La Déchéance) et d’autres plus dispensables. Le chant est à revoir et ne transmet rien de plus que ce que les instrumentations apportent déjà. Certains textes font mouche (L’Homme Respectable, Votre Règne s’Achève) tandis que d’autres s’enlisent dans un verbiage inutile. A leur décharge, les Parisiens ont le mérite de vouloir innover et de proposer autre chose qu’un disque composé de 10 chansons. Une demie réussite en ce qui me concerne. FL (Communication Is Not Words) www.comisnotwords.com

I’M AFRAID S/t CD

Faire du hardcore moderne avec un son et des riffs aussi classiques, ça tient de l’anachronisme musical. Un groupe qui a de la patate en live mais qui la perd complètement une fois ses morceaux numériquement gravés. INDECISION sans la classe, FAHRENHEIT 451 sans le groove, BROTHER’S KEEPER sans la voix de crécelle. C’est loin d’être mauvais, au contraire (Narrow Mind, par exemple). C’est juste tellement anecdotique (Don’t Need You, rock’n’roll chaotique éculé) que ça en devient fatigant, et cela malgré la durée extrêmement courte du disque (moins d’une demi-heure). Bref. FL (José) www.imafraid.net

I PILOT DAEMON Happily Depressed CD

Intro marécageuse. J’aime pas le son. Merde, on fait pas du néo métal. C’est con, la musique d’ I PILOT DAEMON est beaucoup plus subtile et lettrée que ce que son enveloppe sonore laisse supposer. Suite de progressions, de montées en tension, de cassures plus ou moins attendues. J’aime comme la voix s’arrache de la gorge de son propriétaire pour finir par s’éclater contre le mur de la salle de répet. On dirait presque THE RED SCARE, la souffrance hallucinatoire en moins. Niveau riffaille, ça a appris BOTCH par cœur et ça le ressort plutôt correctement. Certaines parties sont forcément plus inspirées que d’autres, les gaziers semblant cependant assez humbles pour admettre qu’ils n’atteindront jamais la grâce et le génie de leur influence première. A moitié convaincu par ce disque, j’attends de voir ce que le groupe a dans le sac en live. Y’a moyen de bien se faire torgnoler la gueule. FL (Lacrymal) www.lacrymalrecords.com

ISAÏE BURIED MEMORIAL S/t CD-R

Petit son, GROS dégâts. ORCHID et IN/HUMANITY sont dans un bateau. Putain de merde, c’est la guerre. D’une violence inouïe, même quand ça tente quelques mélodies (Le Conte De Sing Sing, pivot du disque). Les Caennais poussent le délire initié en leur temps par les FLYING WORKERS à son paroxysme. En 10 minutes, tout (ou presque) est dit. Les textes, quant à eux, suivent le même ton que la musique : enragés et désabusés. Excellent groupe, vraiment. FL (DIY) www.myspace.com/isaieburiedmemorial

JEFF Lifeless CD-R

Merde, on dirait le RORSCHACH du Remain Sedate, notamment la voix écorchée et certaines dissonances. Je sais pas si Jeff en a conscience, et je pense d’ailleurs que je vais copieusement me faire insulter par les nouveaux gardiens du temple du punk DIY (18 ans à peine) pour cette comparaison malencontreuse. ‘fin bon. 5 morceaux difficiles à écouter d’une traite. Oppression. Suis pas ultra emballé, à dire vrai. Ca part dans tous les sens, les chansons sont beaucoup trop longues, la monotonie s’installe dès les premières minutes. Avec Jeff, ça passe ou ça casse, et là c’est mort. FL (Altpshere) www.altsphere-prod.fr.st

JOEY JEREMIAH Unexpected Hate CD

Le nom de baptême est cool. Référence à Degrassi High (pour les incultes). Musicalement, on est loin des ZIT REMEDY, hein. Hardcore métal grassouillet, clins d’œil à NINE, REFUSED, ENTOMBED, etc. Tu vois le genre. C’est assez énergique mais ça tourne en rond au bout du 3e morceau. Toujours le même tempo, toujours les mêmes riffs. Bref, sitôt écouté, sitôt oublié. FL (José) www.joeyjeremiah.com

JUGGERNAUT / MANTYS / COVEN The End Begins Split CD

3 groupes, 6 morceaux, 27 minutes. JUGGERNAUT : ça charcle, pas de quartiers, hardcore metal un peu plus evil que la moyenne (pas forcément plus intelligent par contre, mais ceci est une autre histoire), technique sur les bords, bien tuff au milieu. Pas révolutionnaire mais assez intense pour retenir l’attention. MANTYS : même délire, l’intensité en moins, la Belgitude en plus. Monolithique comme savaient l’être SAD ORIGIN ou CONGRESS en leur temps. Ca sait jouer de la double et de la chinoise. C’est efficace mais au final ça va pas chier bien loin. COVEN : je commence à fatiguer. Pour faire simple, un mix des deux premiers groupes. Heureusement qu’ils n’étaient pas 4 à se partager la galette, je n’aurais plus su quoi dire… FL (Abitbol) abitbol_records@hotmail.fr

JUSTICE D.A.N.C.E. 12’

C’est quoi cette grosse daube ? L’état de grâce n’aura duré qu’un temps. Le duo Versaillais succombe aux sirènes du polissage sonore. Le marché voit en eux les nouveaux DAFT PUNK. Ici je n’entends qu’un morceau à peine digne de figurer sur une compile des Bains Douches de l’autre gros con. Pourtant, Phantom, déjà présent sur le volume 2 du sampler Ed Banger, est loin d’être mauvais. Plus propre qu’à l’accoutumée certes, mais néanmoins typique des bidouillages sonores et structurelles des gaziers. Si ce 12’ est censé donner la couleur de l’album à venir, on est pas dans la merde… FL (Ed Banger) www.edbangerrecords.com

KAVINSKY 1986 12’

J’aime beaucoup le trip du bonhomme. Tout est cohérent. Pochette stylée comicbook, délire mort-vivant, l’enfer sur roue et musique synthétique 80’s à l’avenant. Très dynamique, extrêmement dansante et bourrée de références à de vieux B-movies connus des seuls initiés. Y’a un côté effrayant aussi dans les textures utilisées, indicible, comme dans le générique du Return Of The Living Dead de Dan O’Bannon. Tu sais que tu vas danser, mais en gardant à l’esprit que tes pas auront peut-être un arrière de terre. La terre qui servira à creuser ta tombe. Remix de SEBASTIAN assez sympatoche. FL (Record Makers) www.myspace.com/kavinsky

KITSCH O’MAGIC On Fait Tourner La Manivelle CD-R

Haha le premier morceau est bon petit tube déviant comme j’aime. Pour résumer le délire de KITSCH O’MAGIC : boîte à rythme cheap, riffs métoool, voix trafiquées et faux orgue de barbarie. Décalage. Ca me fait vaguement penser au premier NOTRE DAME, même si je concède au projet de Jeff une certaine originalité. Finalement, KITSCH O’MAGIC ne ressemble à rien d’autre qu’à lui-même. Un truc un peu miraculeux et perché. Textes personnels et note d’intention intéressante. FL (Altpshere) www.altsphere-prod.fr.st

LEVIATHAN The Blind Wound LP

Nouvelle déflagration sonore putrescente et moribonde. 5 fresques décrépies, les plus abouties jamais réalisées par le bonhomme, mélodiquement parlant. Le pendant speed d’AUSTRASIAN GOAT. Mesmerism est un morceau de toute beauté, le chant t’arrache des larmes et le mur de guitares anéantit tout espoir de survie. Du grand art noir. FL (Southern Lord) www.southernlord.com

LLORAH S/t CD

Très bel objet. Boîtier carton sérigraphié. Pas de livret ou d’insert, c’est con. Ca fait un peu vide. Par contre, la zik me remplit de bonheur. Comme quoi. Bonne grosse déboîte sludge progressif (ouep, c’est un terme qui leur convient mieux que le simpliste « post-hardcore » utilisé à tort et à travers). Approche intelligente du spectre musical défriché ici bas. Chaque morceau a quelque chose d’intéressant à proposer (une entrée en matière limite pop au niveau de l’approche mélodique sur Flétrissures Précoces, la fin monstrueuse de Nos Ombres Jalouses, la pachydermie déprimante d’Echos et le classicisme à toute épreuve de Relique). Point faible : le son. Déjà entendu ailleurs. Les chansons, brillantes, sont là. Reste aux Lyonnais à trouver une patine qui leur soit propre. En tout cas, j’espère vraiment que le prochain disque me fera mal. FL (Atropine) http://llorah.free.fr

MACABRE OMEN The Ancient Returns LP

Black métal Grec. La musique est belle, le spectre de BATHORY rôde. L’ambiguïté plane autour de ce groupe. La misanthropie a ses limites. Le dogmatisme aussi. FL (Obscure Abhorrence) www.obscure-abhorrence.com

MASERATI Inventions For The New Season CD

A bien écouter, je me mords les couilles de ne pas les avoir fait jouer à Metz… On m’avait vendu MASERATI comme un groupe de post-rock (musique chiante par excellence) tout ce qu’il y a de plus cliché. Qui plus est, les quelques morceaux glanés à droite à gauche ne m’avaient pas franchement convaincu. Ces 8 pistes me font d’autant plus mal à la gueule. Les 4 gaziers ont vraisemblablement tout compris à la musique instrumentale. Le dosage entre transe chamanique, psychédélisme clinique, funk urbaine et rock qui latte sévère est tout simplement parfait. Chaque morceau peut faire penser à tout et n’importe quoi, suivant le souvenir que l’on garde de ce que l’on a écouté la veille ou l’année dernière : THE POLICE (le clin d’œil Synchronicity IV), SUNSHINE et KURT (Show Me The Season), 31KNOTS (The World Outside), un !!! stellaire (Inventions) et tellement d’autres références… Inventions For The New Season est un disque ludique, sensible, passionnant de bout en bout, dansant, joyeux, profond, en clair un véritable FAVE. FL (Golden Antenna) www.goldenantenna.com

MASS KRITIC Démo CD-R

Un chant à la Reuno LOFOFORA sur du punk Français. Je vois pas comment résumer autrement cette infâme bouse parodique. C’est tellement mauvais qu’il faut l’entendre pour le croire, les mots ne suffisant pas à rendre cette horreur sonore palpable. J’espère que les mecs ont 16 ans et sont encore au lycée. Ces critères constitueraient la seule excuse valable pour justifier l’existence d’un tel groupe. Manque plus qu’une chanson sur le racisme, tiens. FL (DIY) masskritic@yahoo.fr

MORD Imperium Magnum Infernalis LP

Le MORD ricain. Petite apparition de Malefic (mais si, le mec qui enregistre ses parties de chant dans un corbillard ! Alala, quel marrant !) à la basse. Premier album ressorti pour l’occasion. Ca aurait été con de passer à côté de ce joyau cadavérique. 6 morceaux aussi crados que déprimants. Le black est au métal ce que la no wave fut au rock. L’expression la plus pure de la bestialité et du nihilisme. L’arrière de la pochette est sublime (une croix inversée en surimp’) et le logo bien drôle (dessiné au doigt dans une flaque de vomi). Fave. FL (Blasphemous Underground) www.blasphemous-underground.com

M SIXTEEN S/t CD

Musique de jeune punk propre sur lui / elle. Sûr, ça mouline, tendance catchy, groovy, énervé, ultra mélodique et léché. La profusion d’harmonies donne même le tournis. Pas un pet de travers chez ces jeunes éphèbes, et c’est peut-être là le problème. Pas d’approximations, pas d’hésitations, pas de danger. On se retrouve face à un produit parfait en tous points, selon les standards de la musique moderne pour ados rebelles. Fade, lisse, inintéressant en ce qui me concerne. FL (STS) www.m-sixteen.com

NAÏVE NEW BEATERS Bang Bang 12’

Une bonne grosse blague. Le morceau titre est efficace, diablement dansant mais peut-être un peu trop évident pour être honnête. Un groupe de discothèque, quoi. Bon, à leur décharge, les types ne manquent pas d’humour. Le remix d’AJAX est bien, sans plus. Celui de YUKSEK défonce, comme d’habitude (bordel, ce break MONSTRUEUX). FL (DIY) www.naivenewbeaters.com

NEAP TIDES Stage Of Anoxia CD-R

Punk rock sympa comme tout. Mélodies intéressantes, breaks qui tentent de sortir de l’ordinaire (c’est pas encore la révolution hein) et chant rauque pas trop chiant. Un poil de métal saupoudre le tout. J’ai même envie de dire que ça peut le faire en live. FL (DIY) http://neaptides.free.fr

OBJECT S/t CD

Rock chanté en Français. Froid, altier et répétitif. J’aime beaucoup le son du disque, l’agencement entre les lignes de basse, mélodiques et puissantes, et ces jolis arpèges de guitare. J’aime moins le chant, trop en avant dans le mix. 5 chansons qui me rappellent à la fois CUT CITY et la clique rock cold de chez GSL, tout comme effectivement des trucs camembert plus vieux style MARQUIS DE SADE ou OCTOBRE. J’ai même ressorti leurs disques respectifs après avoir écouté OBJECT. Dépoussiérage. FL (DIY) www.object.fr

PIPEDREAMS Another Way CD

J’ai encore en mémoire cette fantastique démo sortie par le groupe il y a de ça un ou deux ans. NO USE FOR A NAME faisant du rock progressif aka des chansons de punk rock à roulettes de 7 minutes, aussi interminables qu’invraisemblables. Dans la catégorie « so bad it’s good », j’ai depuis rarement entendu mieux (ou pire). MTV2 et ATREYU passant par là, ces 5 jeunes gens font désormais de l’émo à la mode. Grosse prod, grosses guitares, grosses rythmiques, voix claire / hurlées, PIPEDREAMS récite sa leçon fraîchement apprise comme si le groupe venait d’inventer un nouveau genre musical. Le plus drôle étant probablement la volonté affichée de faire passer cette farce pour du punk hardcore. J’en viens presque à regretter leurs premiers morceaux. Le clip est à hurler de rire. FL (Minimal Chords) www.pipedreams-music.com

PLEASURE FOREVER Bodies Need Rest CD

Disque posthume. Je les avais presque oubliés depuis leur Alter sorti sur Sub Pop et GSL. Ex-THE VSS. 5 inédits, 2 faces B et le morceau de la compile Gimme Skelter sortie par Buddyhead. Rock psychédélique et dépressif, à la croisée de THE BLACK HEART PROCESSION, des BAD SEEDS et des FLAMING LIPS. Excellent disque, je ne puis m’epêcher d’essuyer une petite larmiche à l’écoute de ces 8 magnifiques titres. FL (Conspiracy) www.conspiracyrecords.com

PONI HOAX Involutive Star 12’

Enorme tube. Peux pas en être autrement. De la trempe des PRESETS, en plus organique. Grattes à la FRANZ FERDINAND et riff de clavier qui reste dans la tête. Puis un groupe qui fout Liberace dans ses influences, merde quoi. Face B, JOAKIM retravaille le morceau façon mutant disco. Gros carnage. FL (Tigersushi) www.tigersushi.com

SHORTER THAN FAST S/t CD-R

Hardcore rapide chanté en Français qui rappelle BANE, COMEBACK KID, FTX ou le STRONG AS TEN des débuts. 7 morceaux énergiques, classiques mais bien branlés. 10 minutes positives. FL (DIY) www.myspace.com/shorterthanfast

SKATE KORPSE S/t LP

Etrange mélange de punk, de surf, de hardcore et de rock. Sonne antidaté. Ca me rappelle les BIG BOYS en plus cheap et moins varié, forcément. Ca évolue en trio, c’est frais et ça s’écoute bien pendant un long trajet en bagnole, les fenêtres grandes ouvertes pour laisser passer l’air. Compilation de 7’ et de morceaux inédits. FL (Punks Before Profits / Feral Kid) www.myspace.com/skatekorpse

TALK IS POISON Condensed Humanity LP

C’est con, suite à un gros plantage, je viens de perdre cette chronique. Elle était longue, j’ai pas envie de la retaper. Vais donc me la jouer feignasse : compilation de 7’ désormais introuvable, un des meilleurs groupes de punk moderne de ces dernière années, tendu et violent comme un cordon de CRS un soir d’élections présidentielles, aussi beau qu’essentiel. Textes dégoûtés. Fave. FL (Prank) www.prankrecords.com

TENEBRAE IN PERPETUUM Antico Misticismo LP

Black Italien à la fois glacial et extrêmement dynamique. La basse fait beaucoup dans cet équilibre miraculeux. Ca rappelle à raison le DARKTHRONE des débuts. C’est un bon disque à ne pas écouter en n’importe quelle occasion. Mais ça peut être utile pour ruiner les soirées étudiantes et les réunions de famille. FL (Debemur Morti) www.debemurmorti.com

V/A Tarn & Garock Part 4, Support Local Bands CD

Comme d’habitude, pas grand chose à sauver sur ces « compiles découvertes ». A boire et à manger, pas grand chose à digérer. Du lourd (FAT SOCIETY, de plus en plus cliché ; LODAÏ et DWAIL, des sous MACHINE HEAD ; BOUMAYI et INAM, du rock métal électronique d’extrême mauvais goût), du léger (TEKTONIK CHAMBER, dub moderne pas trop mauvais ; PETE VYLER, du BABES IN TOYLAND mal joué), du nawak (tu prends Zazie et Calogero, tu mélanges et t’obtiens un truc qui s’appelle RITUEL ; LA CHORBA POPULAIRE, du ska tout pourri ; THE LEGEND OF THE BACKROOM BOYZ, ou comment détruire le travail de TURBONEGRO en 3.10 minutes). Support local bands, même les plus mauvais. FL (ADDA82) www.adda.cg82.fr

THE VICIOUS Alienated LP

Ce disque est donc effectivement une grosse bombe. Punk rock classique et efficace. D’ici deux ans ces jeunes gens feront du rock progressif ou du heavy métal. Opportunisme ? N’oublie pas qu’ils viennent d’Umea. FL (Feral Ward) http://feralward.com

VORDR I LP

Version pétrole du premier album de VORDR. Comment dit-on « j’étouffe » en Finlandais ? FL (Debemur Morti) www.debemurmorti.com

WHISPER-X Warside CD

Du lourd. Les gaziers aiment CANNIBAL CORPSE et la clique Relapse. Bonne synthèse de ce que le métal a pu produire de mieux ces dernières années. Agression constante. Ca mouline intelligemment et sans relâche. Le batteur est une vraie pieuvre. Certains passages relèvent du génie de la simplicité (No Remorse et son break mid-tempo imparable). Bref, excellente surprise. Jeff, faut absolument les faire jouer. FL (DIY) www.whisper-x.com

WOLOK Servus Pecum LP

Je m’attendais à quelque chose de plus noir. Les vocalises de l’hydre derrière ZARACH BAAL THARAGH donnent à ce disque sa patine dérangeante, mais la production reste malheureusement trop clinique pour instaurer un quelconque malaise. Quelques magnifiques et poisseuses ambiances ici et là. Pas la claque annoncée. FL (Insidious Poisoning) www.insidious-poisoning.com

13 commentaires:

ben a dit…

Hey les gars quand vous chroniquez des trucs, ayez au moins la descence de les écouter attentivement rien que par respect pour les groupes parce que des fois ça frise le n' importe quoi ça sent l' autosuffisance et la prétention.J' aime les chroniques critiques que ce soit clair (sinon ça sert à rien) mais quand c' est justifié.Là vous servez à rien.

buddy satan a dit…

Tu parles de quelle chronique ?

ben a dit…

Je parle de la chronique du split d' abitbol rec qui est ouvertement baclée et surtout à coté de la plaque au niveau de la critique.on dirait que vous l' avez écouté une fois pour la forme.Le splt est critiquable à plusieurs niveaux c' est évident mais de là à dire n' importe quoi ça me fais chier pour les groupes c' est tout.

buddy satan a dit…

Au niveau de la prétention et de l'autosuffisance, relis le titre du blog et tu comprendras.

Sinon relax, c'est juste une chronique. Une humeur. Tes potes vont pas en mourir. Si j'avais voulu bacler, j'aurais écrit 3 lignes. Là c'est pas le cas, j'en dis même du bien (sauf pour le dernier groupe). Alors je vois vraiment pas pourquoi tu joues au mec véner.

ben a dit…

Je joue pas au mec vener c' est juste que, par exemple, si j' avais du faire une chronique d un groupe reggae (je hais le reggae) ça aurait à peu près donné une chronique comme la tienne parce que c' est un style qui m' intéresse pas du tout donc ma chronique aurait été initéressante...un peu comme la tienne quoi.
Et que tu en dises du bien ou pas ne m' intéresse pas c' est juste que ce que tu relèves est à coté de la plaque.
Ben

buddy satan a dit…

Sur que ma chronique n'est pas la plus intéressante qui soit. Après, j'aime bien écouter du hardcore métal de temps en temps, et j'admets que les trucs qui sont sortis après le 3e Liar ne me passionnent pas plus que ça. Est-ce que ça transpire dans ce que j'ai écrit ? Apparemment oui, mais j'aimerais quand même bien que tu me montres ce qui est "à côté de la plaque" là dedans.

ben a dit…

Ok,par exemple tu parles de belgitude pour mantys, c' est ton avis, pas le mien du tout mais passons, mais par contre quand tu dis monolithique j' imagine que tu veux dire linéaire et là, objectivement c' est faux, écoute les morceaux (mieux) et compte les changements de tempos au sein des morceaux, ils sont nombreux.
Pour coven, les réduire à un mix des 2 groupes au niveau du style pour moi c'est du baclage parce que ça n' est pas le cas du tout.Après on en revient à ce que je disais avant, pour moi tous les groupes de reggae sonnent pareil j' ai l' impression que pour toi c' est les groupes de "metal/hardcore" qui sonnent pareil donc comprends que pour un amateur du style ta chronique n' est pas intéressante et meme reductrice.
Et je passe sur le "ça va pas chier bien loin"...
Après chacun en pense ce qu' il veut evidemment tu as tout à fait le droit de penser que c' est de la merde comme moi j' ai le droit de penser que le reggae c' est de la merde mais moi je ne chroniquerai pas un groupe de reggae.

buddy satan a dit…

"Belgitude" et "monolithique" sont des expressions faisant référence aux groupes que je cite plus loin (Congress et Sad Origin). Ce sont des compliments. Je sais pas si tu connais ces deux groupes, je pense que oui. Réécoute les, tu capteras peut-être ce que je dis par là.

Pour Coven oui j'ai bâclé, j'ai trouvé ça mauvais, plutôt que de me taper 500 signes à les casser, j'ai préféré aller droit au but.

Sinon merci mais du hardcore métal j'en écoute depuis un paquet d'années maintenant, pour ça aussi que je me permets d'être plus critique peut-être. Les groupes métal hardcore sonnent pareil tout comme plein d'autres groupes de pleins d'autres styles de musique. Y'a des groupes meilleurs que d'autres, plus originaux, je vois pas en quoi c'est un problème. Si je trouve que ces 3 là ne sortent pas du lot c'est mon souci. Maintenant, je comprends tout à fait ce que tu veux dire en parlant du reggae. Mais bon, j'aurais dû faire quoi en écoutant leur disque ? Le leur renvoyer en disant : "Désolé les mecs j'ai déjà entendu ça ailleurs, filez le à quelqu'un d'autre ?"

Une mauvaise chronique (pas si mauvaise, dans le cas de celle-ci) ne change pas le monde. Et si elle ne te convient pas, écris en une à ma place et poste là ici (c'est la meilleure chose à faire quand un truc ne te convient pas; faire mieux). Do It Yourself ;-D

buddy satan a dit…

J'ai lu à moitié, désolé.

J'admets également que mes chroniques ne soient pas intéressantes pour tout le monde. Heureusement, même. C'est un point de vue SUBJECTIF que je donne, et rien d'autre. Je me fous de ce que pensent les spécialistes.

ben a dit…

En ce qui concerne Congress et la scene du h8000 oui je connais, j' ai acheté euridium à sa sortie après, je vois toujours pas le lien, mais ça c' est une question d' avis.
Je suis pas là pour réecrir une chronique(!!!), juste pour te donner mon avis sur une des tiennes après, mon avis étant aussi subjectif que le tien, si tu t' en tapes je comprends très bien.
Par contre je pense sincèrement avoir mieux assimilé (ou plus écouté) le split que toi et on en tire absolument pas les memes conclusions donc j' ai eu l' impression de lire la chronique d' un autre skeud.
Et à la relecture, je la trouve toujours aussi décalée...
Voilà, après tout le monde s' en fout (moi le premier) c' est mon avis, point barre.

fucking dude a dit…

ta gueule Ben. Arrete la branlette sur les chroniques de tes potes.

ben a dit…

D' une c' est pas des potes,je les connais absolument pas personnellement mais j' ai vu deux de ces groupes en concert et j' ai bien aimé voilà tout et de deux le "ta gueule" tu te le gardes tu te prends pour qui?

buddy satan a dit…

C'est fucking dude. Tu lui dois le respect.